Publié le 5 janvier 2015 à 09h31

Le Soleil

Assignation libre - 2015 J'aime (23 votes)

Pour les photographes du Soleil, l'image est un gagne-pain, mais aussi une passion. Chaque lundi, pour l'un d'eux, l'assignation est libre: on oublie les contraintes liées à l'actualité pour laisser toute la place à la créativité.

Partage

Partager par courriel
  •  Sébastien Dion, un fonctionnaire du complexe G, se trouvait au Pigeonnier, le 27 mai, sur l'heure du midi, lorsque notre photographe Jean-Marie Villeneuve l'a aperçu en train de faire une sieste, incliné dans son fauteuil roulant. Ému par cette scène, Jean-Marie l'a pris en photo, non sans l'informer à son réveil de son geste. Données techniques : Nikon D4. Focale 190mm, ISO 400, ouverture f5.6, vitesse 1/640 seconde,  | 30 juin 2015

    Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve 

    Sébastien Dion, un fonctionnaire du complexe G, se trouvait au Pigeonnier, le 27 mai, sur l'heure du midi, lorsque notre photographe Jean-Marie Villeneuve l'a aperçu en train de faire une sieste, incliné dans son fauteuil roulant. Ému par cette scène, Jean-Marie l'a pris en photo, non sans l'informer à son réveil de son geste. Données techniques : Nikon D4. Focale 190mm, ISO 400, ouverture f5.6, vitesse 1/640 seconde, 

  • Ébloui par la beauté du spectacle, c'est depuis les hauteurs de l'Hôtel Le Concorde que notre photographe Pascal Ratthé a capté, à la fin d'avril, à 4h57, cette image de la capitale sur fond de soleil levant. «Les gens pensent que ce sont les couchers de soleil qui donnent les plus belles photos. Pour moi, c'est plutôt les levers de soleil.» Données techniques : Canon 1D mark III. Focale 16 mm, ISO 1250, ouverture f8, vitesse seconde | 30 juin 2015

    Le Soleil, Pascal Ratthé 

    Ébloui par la beauté du spectacle, c'est depuis les hauteurs de l'Hôtel Le Concorde que notre photographe Pascal Ratthé a capté, à la fin d'avril, à 4h57, cette image de la capitale sur fond de soleil levant. «Les gens pensent que ce sont les couchers de soleil qui donnent les plus belles photos. Pour moi, c'est plutôt les levers de soleil.» Données techniques : Canon 1D mark III. Focale 16 mm, ISO 1250, ouverture f8, vitesse seconde 

  • Lorsqu'un panache d'orignal se dresse dans le décor, il est toujours tentant pour un photographe de s'en servir afin de se moquer gentiment de l'humain se trouvant à l'avant-plan. Faute de pouvoir réaliser ce «classique», Patrice Laroche s'est quand même amusé lors d'un discours du maire Gilles Lehouillier, le 28 mai, à l'occasion de l'inauguration du magasin Latulippe sur la Rive-Sud. Données techniques : Nikon D4, focale 70-200 mm, ISO 2500, ouverture f4, vitesse 1/160e | 30 juin 2015

    Le Soleil, Patrice Laroche 

    Lorsqu'un panache d'orignal se dresse dans le décor, il est toujours tentant pour un photographe de s'en servir afin de se moquer gentiment de l'humain se trouvant à l'avant-plan. Faute de pouvoir réaliser ce «classique», Patrice Laroche s'est quand même amusé lors d'un discours du maire Gilles Lehouillier, le 28 mai, à l'occasion de l'inauguration du magasin Latulippe sur la Rive-Sud. Données techniques : Nikon D4, focale 70-200 mm, ISO 2500, ouverture f4, vitesse 1/160e 

  • Plusieurs passionnés d'histoire s'étaient donné rendez-vous à la Citadelle de Québec, le 17 mai, pour une reconstitution impressionnante de la guerre de Sept Ans. Pour obtenir ce point de vue unique, avec le Château Frontenac se détachant sur des personnages hauts en couleur, la photographe Caroline Grégoire a été hissée sur un monte-charge, à quelque six mètres de hauteur. Données techniques : Canon 1D mark IV, focale 70-200 mm,ISO 100, ouverture f5.6, vitesse 1/400e | 8 juin 2015

    Le Soleil, Caroline Grégoire 

    Plusieurs passionnés d'histoire s'étaient donné rendez-vous à la Citadelle de Québec, le 17 mai, pour une reconstitution impressionnante de la guerre de Sept Ans. Pour obtenir ce point de vue unique, avec le Château Frontenac se détachant sur des personnages hauts en couleur, la photographe Caroline Grégoire a été hissée sur un monte-charge, à quelque six mètres de hauteur. Données techniques : Canon 1D mark IV, focale 70-200 mm,ISO 100, ouverture f5.6, vitesse 1/400e 

  • En empruntant la côte de Sillery, par une journée pluvieuse, Erick Labbé a décidé qu'il y avait un cliché à faire avec les statues de l'église et un éventuel navire passant sur le fleuve. Et le navire, imposant, de se pointer le bout de la coque... «Un clin d'oeil à l'époque où les prêtres bénissaient les bateaux sur les chantiers.» Données techniques : Nikon D4, focale 80mm, ISO 800, ouverture f22, vitesse 1/60e | 1 juin 2015

    Le Soleil, Erick Labbé 

    En empruntant la côte de Sillery, par une journée pluvieuse, Erick Labbé a décidé qu'il y avait un cliché à faire avec les statues de l'église et un éventuel navire passant sur le fleuve. Et le navire, imposant, de se pointer le bout de la coque... «Un clin d'oeil à l'époque où les prêtres bénissaient les bateaux sur les chantiers.» Données techniques : Nikon D4, focale 80mm, ISO 800, ouverture f22, vitesse 1/60e 

  • Les fans de l'artiste reconnaîtront le profil de Marie-Pierre Arthur, capté à contre-jour par Yan Doublet lors d'un spectacle donné à l'Impérial le 27 février. Souhaitant «faire quelque chose de différent», le photographe s'est laissé inspirer par l'imposant faisceau lumineux situé derrière la scène qui s'est mis à battre la mesure au rythme d'une des chansons. Données techniques : Nikon D4, focale 300 mm, ISO 3200, ouverture f4.5, vitesse 1/1000e de seconde | 25 mai 2015

    Le Soleil, Yan Doublet 

    Les fans de l'artiste reconnaîtront le profil de Marie-Pierre Arthur, capté à contre-jour par Yan Doublet lors d'un spectacle donné à l'Impérial le 27 février. Souhaitant «faire quelque chose de différent», le photographe s'est laissé inspirer par l'imposant faisceau lumineux situé derrière la scène qui s'est mis à battre la mesure au rythme d'une des chansons. Données techniques : Nikon D4, focale 300 mm, ISO 3200, ouverture f4.5, vitesse 1/1000e de seconde 

  • Trois pêcheurs sur glace brûlent ce qu'il reste de leur cabane, dans le chenal nord de l'île d'Orléans, au début du printemps. «Je passais par là en auto, j'ai vu des flammes sur le fleuve et j'ai voulu aller voir ce que c'était, raconte Jean-Marie Villeneuve. C'était entre chien et loup; une heure plus tard, je n'aurais pas pu prendre cette photo, on n'aurait pas vu le pont derrière!» Données techniques : Nikon D4, focale 100 mm, ISO 4000, ouverture f4, vitesse 1/100 | 11 mai 2015

    Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve 

    Trois pêcheurs sur glace brûlent ce qu'il reste de leur cabane, dans le chenal nord de l'île d'Orléans, au début du printemps. «Je passais par là en auto, j'ai vu des flammes sur le fleuve et j'ai voulu aller voir ce que c'était, raconte Jean-Marie Villeneuve. C'était entre chien et loup; une heure plus tard, je n'aurais pas pu prendre cette photo, on n'aurait pas vu le pont derrière!» Données techniques : Nikon D4, focale 100 mm, ISO 4000, ouverture f4, vitesse 1/100 

  • C'était soir de lutte, le 11 avril, au Centre Horizon, dans Limoilou, et notre photographe Pascal Ratthé était aux premières loges pour témoigner de l'action. Sur cette photo, les lutteurs Giovanni et Marko Estrada, de leurs noms de scène, étaient engagés dans une... lutte à finir, à la grande joie des 400 spectateurs. Données techniques : Nikon D4, focale 14 mm, ISO 3200, ouverture f2,8, vitesse 1/250e | 5 mai 2015

    Le Soleil, Pascal Ratthé 

    C'était soir de lutte, le 11 avril, au Centre Horizon, dans Limoilou, et notre photographe Pascal Ratthé était aux premières loges pour témoigner de l'action. Sur cette photo, les lutteurs Giovanni et Marko Estrada, de leurs noms de scène, étaient engagés dans une... lutte à finir, à la grande joie des 400 spectateurs. Données techniques : Nikon D4, focale 14 mm, ISO 3200, ouverture f2,8, vitesse 1/250e 

  • À la sortie d'une assignation au Palais Montcalm, il y a une dizaine de jours, Jean-Marie Villeneuve a eu la surprise de tomber sur un jeune mordu de BMX, Jason, en pleine exécution de spectaculaires figures au guidon de son engin, à la place D'Youville. «Un véritable hymne à l'adresse. J'ai admiré le contrôle de son corps et sa dextérité fine. Une vraie machine. J'aimais beaucoup aussi son t-shirt.» Données techniques : Nikon D4, focale 190mm, ISO 100, ouverture f4, vitesse 1/1250 | 20 avril 2015

    Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve 

    À la sortie d'une assignation au Palais Montcalm, il y a une dizaine de jours, Jean-Marie Villeneuve a eu la surprise de tomber sur un jeune mordu de BMX, Jason, en pleine exécution de spectaculaires figures au guidon de son engin, à la place D'Youville. «Un véritable hymne à l'adresse. J'ai admiré le contrôle de son corps et sa dextérité fine. Une vraie machine. J'aimais beaucoup aussi son t-shirt.» Données techniques : Nikon D4, focale 190mm, ISO 100, ouverture f4, vitesse 1/1250 

  • La boxe est un sport où les coups arrivent en une fraction de seconde. Le photographe Yan Doublet a capté ce coup dévastateur le 4 avril, au Colisée, lors du combat entre Adonis Stevenson (de dos) et Sakio Bika, qui a mené l'aspirant au plancher. Données techniques : Nikon D4, focale 400 mm, ISO 3200, ouverture f3,5, vitesse 1/1250 | 13 avril 2015

    Le Soleil, Yan Doublet 

    La boxe est un sport où les coups arrivent en une fraction de seconde. Le photographe Yan Doublet a capté ce coup dévastateur le 4 avril, au Colisée, lors du combat entre Adonis Stevenson (de dos) et Sakio Bika, qui a mené l'aspirant au plancher. Données techniques : Nikon D4, focale 400 mm, ISO 3200, ouverture f3,5, vitesse 1/1250 

  • Appelé à couvrir la manifestation étudiante du 24 mars, notre photographe Erick Labbé a été étonné d'apercevoir, bien en évidence, sur le casque des agents antiémeute de la Ville de Québec un... carré rouge, près de leur matricule. Toute ressemblance avec l'autre carré de la même couleur, symbole de la révolte étudiante de 2012, est évidemment fortuite...  Données techniques : Nikon D4, focale 70 mm, ISO 6400, ouverture f2.8, vitesse 1/30 | 30 mars 2015

    Le Soleil, Erick Labbé 

    Appelé à couvrir la manifestation étudiante du 24 mars, notre photographe Erick Labbé a été étonné d'apercevoir, bien en évidence, sur le casque des agents antiémeute de la Ville de Québec un... carré rouge, près de leur matricule. Toute ressemblance avec l'autre carré de la même couleur, symbole de la révolte étudiante de 2012, est évidemment fortuite...  Données techniques : Nikon D4, focale 70 mm, ISO 6400, ouverture f2.8, vitesse 1/30 

  • Le courant passe bien entre le maire de Québec, Régis Labeaume, et le ministre fédéral Denis Lebel. Notre photographe Patrice Laroche a capté les deux hommes en pleine discussion, le 19 mars, lors d'une conférence de presse. Alors que l'image nous montre que l'index de M. Labeaume touche celui de M. Lebel, en vérité, plusieurs pouces séparent les deux doigts. Données techniques : Nikon D4, focale 70-200 à 116mm, ISO 2000, ouverture f2,8, vitesse 1/320 | 23 mars 2015

    Le Soleil, Patrice Laroche 

    Le courant passe bien entre le maire de Québec, Régis Labeaume, et le ministre fédéral Denis Lebel. Notre photographe Patrice Laroche a capté les deux hommes en pleine discussion, le 19 mars, lors d'une conférence de presse. Alors que l'image nous montre que l'index de M. Labeaume touche celui de M. Lebel, en vérité, plusieurs pouces séparent les deux doigts. Données techniques : Nikon D4, focale 70-200 à 116mm, ISO 2000, ouverture f2,8, vitesse 1/320 

  • La veille de la finale du Tournoi de hockey pee-wee, Jean-Marie Villeneuve, étreint par un sentiment de nostalgie, a jugé pertinent de prendre une dernière photo du Colisée. Tout en bas, la seule présence d'une Zamboni et d'un employé fait contraste avec l'effervescence qui a si souvent régné en ces lieux. Juché dans les hauteurs, notre journaliste David Rémillard rédige un texte pour la postérité. Données techniques : Nikon D4 Focale 16mm, ISO 1200, ouverture f5.6, vitesse 1/80 | 16 mars 2015

    Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve 

    La veille de la finale du Tournoi de hockey pee-wee, Jean-Marie Villeneuve, étreint par un sentiment de nostalgie, a jugé pertinent de prendre une dernière photo du Colisée. Tout en bas, la seule présence d'une Zamboni et d'un employé fait contraste avec l'effervescence qui a si souvent régné en ces lieux. Juché dans les hauteurs, notre journaliste David Rémillard rédige un texte pour la postérité. Données techniques : Nikon D4 Focale 16mm, ISO 1200, ouverture f5.6, vitesse 1/80 

  • Une compétition de patinage artistique réserve parfois des surprises, comme peut en témoigner notre photographe Pascal Ratthé au Palais de la jeunesse d'ExpoCité. D'abord, avec 16 patineuses en même temps sur la glace, la performance était «impressionnante». De plus, «on ne s'attend pas à ce que ces jeunes filles gracieuses sortent les crocs», comme le font deux d'entre elles sur le cliché... Données techniques : Nikon D4, focale 300 mm, ISO 4000, ouverture f2,8, vitesse 1/800 | 9 mars 2015

    Le Soleil, Pascal Ratthé 

    Une compétition de patinage artistique réserve parfois des surprises, comme peut en témoigner notre photographe Pascal Ratthé au Palais de la jeunesse d'ExpoCité. D'abord, avec 16 patineuses en même temps sur la glace, la performance était «impressionnante». De plus, «on ne s'attend pas à ce que ces jeunes filles gracieuses sortent les crocs», comme le font deux d'entre elles sur le cliché... Données techniques : Nikon D4, focale 300 mm, ISO 4000, ouverture f2,8, vitesse 1/800 

  • Yan Doublet a cherché à mettre en valeur un valeureux raquetteur en pleine action, lors d'une compétition tenue sur les plaines d'Abraham, le 31 janvier. «J'ai tenté de faire ressortir le coureur le mieux possible, en jouant avec le contre-jour créé par le soleil et l'ambiance de grand froid de cette journée», explique notre photographe. Données techniques : Nikon D4. Focale 56mm. ISO 100. Ouverture f8. Vitesse 1/5000. | 1 mars 2015

    Le Soleil, Yan Doublet 

    Yan Doublet a cherché à mettre en valeur un valeureux raquetteur en pleine action, lors d'une compétition tenue sur les plaines d'Abraham, le 31 janvier. «J'ai tenté de faire ressortir le coureur le mieux possible, en jouant avec le contre-jour créé par le soleil et l'ambiance de grand froid de cette journée», explique notre photographe. Données techniques : Nikon D4. Focale 56mm. ISO 100. Ouverture f8. Vitesse 1/5000. 

  • Pour illustrer le thème de l'austérité, un mot très à la mode, notre photographe Erick Labbé s'est servi d'une sculpture de bronze de l'artiste Paul Chevré, qui trône près de l'Assemblée nationale. «J'ai trouvé que l'image de cette femme, qui plie l'échine devant la tour de l'Assemblée nationale, illustrait bien l'austérité.»Données techniques : Nikon D4. Focale 24-70mm. ISO 800. Ouverture f22. Vitesse 1/250 | 23 février 2015

    Le Soleil, Erick Labbé 

    Pour illustrer le thème de l'austérité, un mot très à la mode, notre photographe Erick Labbé s'est servi d'une sculpture de bronze de l'artiste Paul Chevré, qui trône près de l'Assemblée nationale. «J'ai trouvé que l'image de cette femme, qui plie l'échine devant la tour de l'Assemblée nationale, illustrait bien l'austérité.»Données techniques : Nikon D4. Focale 24-70mm. ISO 800. Ouverture f22. Vitesse 1/250 

  • Dans le but d'insuffler de l'espoir à la jeune Émilie-Rose Couture, 15 ans, atteinte d'une tumeur au cerveau, la photographe Caroline Grégoire a organisé cette séance photo à la Citadelle de Québec. Fait rare, la direction a fait un accroc au protocole et permis à l'adolescente du Séminaire Saint-François de s'asseoir sur une table qui a vu défiler nombre de hauts gradés et d'hommes politiques. Données techniques: Canon EOS-1D Mark IV. Focale 25mm. ISO 800. Ouverture f5.6. Vitesse 1/60 | 15 février 2015

    Le Soleil, Caroline Grégoire 

    Dans le but d'insuffler de l'espoir à la jeune Émilie-Rose Couture, 15 ans, atteinte d'une tumeur au cerveau, la photographe Caroline Grégoire a organisé cette séance photo à la Citadelle de Québec. Fait rare, la direction a fait un accroc au protocole et permis à l'adolescente du Séminaire Saint-François de s'asseoir sur une table qui a vu défiler nombre de hauts gradés et d'hommes politiques. Données techniques: Canon EOS-1D Mark IV. Focale 25mm. ISO 800. Ouverture f5.6. Vitesse 1/60 

  • À une conférence du président du Port de Québec, le mois dernier, Jean-Marie Villeneuve a vu passer ce remorqueur sur le fleuve, baignant dans la brume nordique, avec en arrière-plan un navire de la garde côtière. La photo a été prise à travers une vitre de l'Espace Dalhousie, donc bien au chaud... Données techniques : Nikon D4. Focale 200 mm. ISO 1600. Ouverture f6.3. Vitesse 1/2500 | 8 février 2015

    Photo Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve 

    À une conférence du président du Port de Québec, le mois dernier, Jean-Marie Villeneuve a vu passer ce remorqueur sur le fleuve, baignant dans la brume nordique, avec en arrière-plan un navire de la garde côtière. La photo a été prise à travers une vitre de l'Espace Dalhousie, donc bien au chaud... Données techniques : Nikon D4. Focale 200 mm. ISO 1600. Ouverture f6.3. Vitesse 1/2500 

  • C'était le 6 janvier, à 7h35. Notre photographe Yan Doublet s'est rendu sur la banquise de Sainte-Pétronille, à l'île d'Orléans, pour capter cette image magique de blocs de glace prisonniers du fleuve, à marée basse, avec la ville de Québec en arrière-plan. | 2 février 2015

    Le Soleil, Yan Doublet 

    C'était le 6 janvier, à 7h35. Notre photographe Yan Doublet s'est rendu sur la banquise de Sainte-Pétronille, à l'île d'Orléans, pour capter cette image magique de blocs de glace prisonniers du fleuve, à marée basse, avec la ville de Québec en arrière-plan. 

  • Ce matin-là, d'énormes nuages au-dessus de l'île d'Orléans donnent l'impression, vus du sommet du mont Sainte-Anne, que les skieurs s'en vont s'amuser dans la ouate. «Pour avoir du détail dans les nuages, j'ai fermé le diaphragme de ma caméra, ce qui donne les skieurs en silhouette. C'est une bonne chose, car l'accent n'est pas sur leurs vêtements, mais bien sur le décor», explique Patrice Laroche. Données techniques: Niko D4, zoom 70-200 mm, 1/250e, f18, ISO 320 | 26 janvier 2015

    Le Soleil, Patrice Laroche 

    Ce matin-là, d'énormes nuages au-dessus de l'île d'Orléans donnent l'impression, vus du sommet du mont Sainte-Anne, que les skieurs s'en vont s'amuser dans la ouate. «Pour avoir du détail dans les nuages, j'ai fermé le diaphragme de ma caméra, ce qui donne les skieurs en silhouette. C'est une bonne chose, car l'accent n'est pas sur leurs vêtements, mais bien sur le décor», explique Patrice Laroche. Données techniques: Niko D4, zoom 70-200 mm, 1/250e, f18, ISO 320 

  • Dans la vitrine d'une boutique du Vieux-Québec, où trône une plaque d'immatriculation québécoise, se dessine la silhouette d'un déneigeur. Un aide-mémoire original pour cette période de l'année: «Je me souviens... qu'il faut déneiger les toits l'hiver!»  raconte notre photographe Erick Labbé. | 19 janvier 2015

    Le Soleil, Erick Labbé 

    Dans la vitrine d'une boutique du Vieux-Québec, où trône une plaque d'immatriculation québécoise, se dessine la silhouette d'un déneigeur. Un aide-mémoire original pour cette période de l'année: «Je me souviens... qu'il faut déneiger les toits l'hiver!»  raconte notre photographe Erick Labbé. 

  • C'est par une journée de - 30 °C que Jean-Marie Villeneuve ouvre la porte de son camp de pêche. Frigorifié, il s'empresse d'allumer le poêle à bois. Quelques minutes plus tard, il remarque ce bel effet de givre dans la fenêtre. Avec l'arborescence à droite et l'effet «pinceau» en haut à gauche, on peut dire que c'est le type de vitre au jardin de givre qui aurait inspiré Nelligan. Données techniques : Appareil : Nikon D2Hs. Lentille : 80 mm, F22, 1/60e de seconde, ISO 400 | 12 janvier 2015

    Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve 

    C'est par une journée de - 30 °C que Jean-Marie Villeneuve ouvre la porte de son camp de pêche. Frigorifié, il s'empresse d'allumer le poêle à bois. Quelques minutes plus tard, il remarque ce bel effet de givre dans la fenêtre. Avec l'arborescence à droite et l'effet «pinceau» en haut à gauche, on peut dire que c'est le type de vitre au jardin de givre qui aurait inspiré Nelligan. Données techniques : Appareil : Nikon D2Hs. Lentille : 80 mm, F22, 1/60e de seconde, ISO 400 

  • Cela faisait longtemps que Yan Doublet voulait photographier le parc de la chute Montmorency figé sous la glace. S'il a dû s'armer de patience durant le temps des Fêtes, le retour du temps froid lui a finalement permis de s'exécuter le 30 décembre. Sur la photo, un touriste français ayant eu la même idée que Yan immortalise le décor. Données techniques : Nikon D4. Lentille : 14 mm, F5.6, 1/1250e de seconde, ISO 100 | 5 janvier 2015

    Le Soleil, Yan Doublet 

    Cela faisait longtemps que Yan Doublet voulait photographier le parc de la chute Montmorency figé sous la glace. S'il a dû s'armer de patience durant le temps des Fêtes, le retour du temps froid lui a finalement permis de s'exécuter le 30 décembre. Sur la photo, un touriste français ayant eu la même idée que Yan immortalise le décor. Données techniques : Nikon D4. Lentille : 14 mm, F5.6, 1/1250e de seconde, ISO 100