Le Soleil

Spécial d'Halloween de Tableau d'honneur J'aime (4 votes)

Ce n'est que le 31 octobre que les petits monstres costumés prendront d'assaut les rues en quête de bonbons, mais Tableau d'honneur a le plaisir de vous en montrer quelques-uns en primeur. Aussi, quelques mentions spéciales aux familles qui font preuve d'originalité dans leurs splendides décorations. Merci à tous ceux qui ont participé à notre appel à tous pour ce spécial d'Halloween!

Ajouter à Ma Presse
  • Ces hommes des cavernes sont venus explorer le Collège Saint-Charles-Garnier l'an passé. Marc-Alain Ferragne les a croqués sur le vif alors qu'ils s'apprêtaient à se mettre sous la dent un plat jusqu'alors inconnu: le hamburger. | 29 octobre 2012

    Le Soleil 

    Ces hommes des cavernes sont venus explorer le Collège Saint-Charles-Garnier l'an passé. Marc-Alain Ferragne les a croqués sur le vif alors qu'ils s'apprêtaient à se mettre sous la dent un plat jusqu'alors inconnu: le hamburger. 

  • À l'occasion de la mégafête de l'Halloween à La Pocatière, plusieurs commerces de la 4e Avenue ont décoré leurs vitrines. Voici un aperçu de celle de Marc Côté, pour le commerce Khazoom 2000, situé au 312, 4e Avenue. | 29 octobre 2012

    Le Soleil 

    À l'occasion de la mégafête de l'Halloween à La Pocatière, plusieurs commerces de la 4e Avenue ont décoré leurs vitrines. Voici un aperçu de celle de Marc Côté, pour le commerce Khazoom 2000, situé au 312, 4e Avenue. 

  • Antonin Patenaude, dit Antonneau le pirate, accueillera de nouveau les joyeux halloweeneux dans son oasis située au 1068, avenue Duchesneau, dans l'arrondissement de Sainte-Foy. Sa cour remplie de coffres aux trésors sera ouverte de 16h à 21h le 31 octobre. | 29 octobre 2012

    Le Soleil 

    Antonin Patenaude, dit Antonneau le pirate, accueillera de nouveau les joyeux halloweeneux dans son oasis située au 1068, avenue Duchesneau, dans l'arrondissement de Sainte-Foy. Sa cour remplie de coffres aux trésors sera ouverte de 16h à 21h le 31 octobre. 

  • Qu'elles sont rigolotes, ces petites citrouilles décorées par France Mercier. Il s'agit en fait de Mesdames Courge Poivrée et Courge Musquée ainsi que de Monsieur Potiron | 29 octobre 2012

    Le Soleil 

    Qu'elles sont rigolotes, ces petites citrouilles décorées par France Mercier. Il s'agit en fait de Mesdames Courge Poivrée et Courge Musquée ainsi que de Monsieur Potiron 

  • Marie-Lyne Beauchamp et Christian Vallerand, de Saint-Étienne-de-Lauzon, se font un plaisir depuis les sept dernières années de transformer leur maison de fond en comble pour l'Halloween. Le projet nécessite beaucoup de temps et d'argent, mais leur plus belle récompense est l'émerveillement des enfants qui leur rendent visite! | 29 octobre 2012

    Le Soleil 

    Marie-Lyne Beauchamp et Christian Vallerand, de Saint-Étienne-de-Lauzon, se font un plaisir depuis les sept dernières années de transformer leur maison de fond en comble pour l'Halloween. Le projet nécessite beaucoup de temps et d'argent, mais leur plus belle récompense est l'émerveillement des enfants qui leur rendent visite! 

  • Si vous passez par Saint-Nicolas, peut-être aurez-vous la chance de croiser sur votre chemin cette drôle de famille qu'on appelle les Citrouillards. Il s'agit en fait de la famille Lavallée, une gracieuseté de Patrick Lavallée! | 29 octobre 2012

    Le Soleil 

    Si vous passez par Saint-Nicolas, peut-être aurez-vous la chance de croiser sur votre chemin cette drôle de famille qu'on appelle les Citrouillards. Il s'agit en fait de la famille Lavallée, une gracieuseté de Patrick Lavallée! 

  • Voilà un quatuor à qui il serait bien difficile de refuser des bonbons! Il s'agit de Félix-Olivier, Charles-Émile, Jérôme et William, petits-fils de Louise et Richard Savard, de Québec. Ils ont entre sept mois et deux ans et demi. | 29 octobre 2012

    Le Soleil 

    Voilà un quatuor à qui il serait bien difficile de refuser des bonbons! Il s'agit de Félix-Olivier, Charles-Émile, Jérôme et William, petits-fils de Louise et Richard Savard, de Québec. Ils ont entre sept mois et deux ans et demi. 

  • Comment ne pas craquer pour ces citrouilles inspirées du phénomène de l'heure sur Internet, les sympathiques cochons verts et oiseaux en colère du jeu Angry Birds? Cet éclair de génie est une oeuvre réalisée par Josée Guillemette, de Saint-Augustin-de-Desmaures | 29 octobre 2012

    Le Soleil 

    Comment ne pas craquer pour ces citrouilles inspirées du phénomène de l'heure sur Internet, les sympathiques cochons verts et oiseaux en colère du jeu Angry Birds? Cet éclair de génie est une oeuvre réalisée par Josée Guillemette, de Saint-Augustin-de-Desmaures 

  • Tania Guay, de Saint-Georges de Beauce, ne laisse rien au hasard dans la transformation de sa cour en effroyable cimetière, un décor qui est pourtant loin de faire fuir les enfants année après année. Derrière, on reconnaît Jack la Lanterne, en carriole, qui vient livrer de nouvelles âmes tourmentées aux zombies veillant sur la nécropole. | 29 octobre 2012

    Le Soleil 

    Tania Guay, de Saint-Georges de Beauce, ne laisse rien au hasard dans la transformation de sa cour en effroyable cimetière, un décor qui est pourtant loin de faire fuir les enfants année après année. Derrière, on reconnaît Jack la Lanterne, en carriole, qui vient livrer de nouvelles âmes tourmentées aux zombies veillant sur la nécropole. 

  • Marie-Claude Théroux a fait fureur, le 3 octobre, en se déguisant en moine tout droit sorti d'un film d'horreur lors du dernier souper de la section féminine du Club de golf Royal Québec. Très peu de membres l'ont en effet reconnue sous sa toge? | 29 octobre 2012

    Le Soleil 

    Marie-Claude Théroux a fait fureur, le 3 octobre, en se déguisant en moine tout droit sorti d'un film d'horreur lors du dernier souper de la section féminine du Club de golf Royal Québec. Très peu de membres l'ont en effet reconnue sous sa toge? 

  • L'Halloween, chez les Pouliot, on ne prend pas ça à la légère! Louis-Albert, Adélaïde et Léonard ont chacun imaginé leur costume respectif, qu'ils ont par la suite confectionné avec l'aide de leurs parents. On nous dit que le zombie à la tête coupée avait mal aux bras à force de traîner sa caboche sur un plateau? | 29 octobre 2012

    Le Soleil 

    L'Halloween, chez les Pouliot, on ne prend pas ça à la légère! Louis-Albert, Adélaïde et Léonard ont chacun imaginé leur costume respectif, qu'ils ont par la suite confectionné avec l'aide de leurs parents. On nous dit que le zombie à la tête coupée avait mal aux bras à force de traîner sa caboche sur un plateau? 

  • Après avoir enfilé les habits d'une citrouille et d'un dragon pour ses deux premières tournées d'Halloween, le petit Pier-Antoine Moreau a opté l'an dernier pour un costume de robot tout sourire. Demain, le petit bonhomme de trois ans et demi se transformera en Spider-Man pour parcourir les rues de Lévis. | 29 octobre 2012

    Le Soleil 

    Après avoir enfilé les habits d'une citrouille et d'un dragon pour ses deux premières tournées d'Halloween, le petit Pier-Antoine Moreau a opté l'an dernier pour un costume de robot tout sourire. Demain, le petit bonhomme de trois ans et demi se transformera en Spider-Man pour parcourir les rues de Lévis. 

  • C'est déguisés en sorcière et en duo de vampires que Sandra Pépin, son fils Félix et son conjoint Christian ont pris le départ de leur tout premier party d'Halloween en famille. Les terrifiants personnages ont remporté beaucoup de succès avec leur maquillage réussi! | 29 octobre 2012

    Le Soleil 

    C'est déguisés en sorcière et en duo de vampires que Sandra Pépin, son fils Félix et son conjoint Christian ont pris le départ de leur tout premier party d'Halloween en famille. Les terrifiants personnages ont remporté beaucoup de succès avec leur maquillage réussi! 

  • Avec les lunettes, les habits, le livre, la baguette et la potion magiques, Victor Hébert, de Saint-Augustin-de-Desmaures, ressemble à s'y méprendre à Harry Potter, un des personnages fantastiques les plus populaires auprès des petits comme des grands. À six ans, parions qu'il est l'un des plus jeunes prodiges de Poudlard! | 29 octobre 2012

    Le Soleil 

    Avec les lunettes, les habits, le livre, la baguette et la potion magiques, Victor Hébert, de Saint-Augustin-de-Desmaures, ressemble à s'y méprendre à Harry Potter, un des personnages fantastiques les plus populaires auprès des petits comme des grands. À six ans, parions qu'il est l'un des plus jeunes prodiges de Poudlard!