Publié le 24 mars 2018 à 10h13

International

Jour de manifestations contre les armes aux États-Unis J'aime (1 vote)

Partage

Partager par courriel
  • La foule manifestant à Washington s'est rassemblée sur Pennsylvania Avenue. | 24 mars 2018

    Photo Alex Brandon, Associated Press 

    La foule manifestant à Washington s'est rassemblée sur Pennsylvania Avenue. 

  • Les participants réunis à Washington souhaitent la fin des massacres commis avec des armes à feu. | 24 mars 2018

    PHOTO JIM WATSON, AGENCE FRANCE-PRESSE 

    Les participants réunis à Washington souhaitent la fin des massacres commis avec des armes à feu. 

  •  Emma Gonzalez, élève de l'école secondaire Marjory Stoneman Douglas de Parkland, ne peut retenir ses larmes alors qu'elle observe un moment de silence pendant son discours prononcé à Washington.  | 24 mars 2018

    Photo Nicholas Kamm, AGENCE FRANCE-PRESSE 

    Emma Gonzalez, élève de l'école secondaire Marjory Stoneman Douglas de Parkland, ne peut retenir ses larmes alors qu'elle observe un moment de silence pendant son discours prononcé à Washington. 

  • Au rallye de Washington, une élève de Baltimore demande si elle sera la prochaine victime des armes à feu. | 24 mars 2018

    Photo Alex Edelman, Agence France-Presse 

    Au rallye de Washington, une élève de Baltimore demande si elle sera la prochaine victime des armes à feu. 

  • Des milliers de manifestants participent à l'événement « March for Our Lives » à Washington pour réclamer un contrôle plus serré sur la possession des armes à feu. | 24 mars 2018

    Photo Aaron P. Bernstein, REUTERS 

    Des milliers de manifestants participent à l'événement « March for Our Lives » à Washington pour réclamer un contrôle plus serré sur la possession des armes à feu. 

  • April Amarsh (à droite) et Nicole Spriggs versent des larmes alors qu'elles participent à la marche de Washington. | 24 mars 2018

    Photo Andrew Harnik, Associated Press 

    April Amarsh (à droite) et Nicole Spriggs versent des larmes alors qu'elles participent à la marche de Washington. 

  • Ces gens vêtus tout en blanc tiennent des photos de victimes qui ont péri lors de fusillades dans des écoles lors du rassemblement organisé à New York. | 24 mars 2018

    Photo Shannon Stapleton, REUTERS 

    Ces gens vêtus tout en blanc tiennent des photos de victimes qui ont péri lors de fusillades dans des écoles lors du rassemblement organisé à New York. 

  • Une élève de l'école secondaire Marjory Stoneman Douglas de Parkland, en Floride, tient un chandail faisant référence aux 17 victimes de la tuerie survenue le 14 février lors du rassemblement à Washington. | 24 mars 2018

    Photo Jonathan Ernst, REUTERS 

    Une élève de l'école secondaire Marjory Stoneman Douglas de Parkland, en Floride, tient un chandail faisant référence aux 17 victimes de la tuerie survenue le 14 février lors du rassemblement à Washington. 

  • Les protestataires dénoncent la violence reliée aux armes à feu. | 24 mars 2018

    Photo Shannon Stapleton, REUTERS 

    Les protestataires dénoncent la violence reliée aux armes à feu. 

  • Daisy Hernandez avait écrit le message « Ne tirez pas » sur ses mains. | 24 mars 2018

    Photo Jonathan Ernst, REUTERS 

    Daisy Hernandez avait écrit le message « Ne tirez pas » sur ses mains. 

  • « Il y a plus de lois pour mon chat que pour les armes » et « La seule chose plus facile à acheter qu'un fusil est le parti républicain », avaient écrit ces deux manifestantes sur leurs affiches. | 24 mars 2018

    Photo Eric Thayer, REUTERS 

    « Il y a plus de lois pour mon chat que pour les armes » et « La seule chose plus facile à acheter qu'un fusil est le parti républicain », avaient écrit ces deux manifestantes sur leurs affiches. 

  • Cet homme demande à ce que les fusils d'assaut soient bannis. | 24 mars 2018

    Photo Eric Thayer, REUTERS 

    Cet homme demande à ce que les fusils d'assaut soient bannis. 

  • Le chef de police de Houston, Art Acevedo, marche aux côtés de jeunes manifestants. | 24 mars 2018

    Photo David J. Phillip, Associated Press 

    Le chef de police de Houston, Art Acevedo, marche aux côtés de jeunes manifestants. 

  • Les visages des 17 victimes de la tuerie à l'école secondaire de Parkland apparaissent sur une bannière dans les rues de Miami. | 24 mars 2018

    Photo Javier Galeano, REUTERS 

    Les visages des 17 victimes de la tuerie à l'école secondaire de Parkland apparaissent sur une bannière dans les rues de Miami.