International

L'austérité en noir et blanc J'aime (0 vote)

Certains prétendent que le noir et blanc est l'essence même du photojournalisme, mais dans une ère où l'argentique fait figure d'exception, les demi-tons ont-ils encore leurs places? Certains sujets y sont propices, tout comme ce photoreportage de Samuel Aranda du New York Times sur les avis d'expulsion auxquels font face plusieurs familles espagnoles.  Aranda confirme que le noir et blanc est encore une méthode de choix pour souligner les côtés les plus dramatiques de la vie.

Partage

Partager par courriel
  • La réaction de Maria Angeles Merino après avoir reçu son avis d'expulsion. | 5 décembre 2012

    Samuel Aranda, The New York Times 

    La réaction de Maria Angeles Merino après avoir reçu son avis d'expulsion. 

  • Edward Hernandez et sa famille quelques heures avant leur expulsion de leur maison de Madrid. | 5 décembre 2012

    Samuel Aranda, The New York Times 

    Edward Hernandez et sa famille quelques heures avant leur expulsion de leur maison de Madrid. 

  • Germania Rivas et ses enfants dans l'attente de l'arrivée des policiers. | 5 décembre 2012

    Samuel Aranda, The New York Times 

    Germania Rivas et ses enfants dans l'attente de l'arrivée des policiers. 

  • Une semaine après avoir reçu son avis d'expulsion, Maria Angeles Merino quitte sa maison de Terrassa. | 5 décembre 2012

    Samuel Aranda, The New York Times 

    Une semaine après avoir reçu son avis d'expulsion, Maria Angeles Merino quitte sa maison de Terrassa. 

  • Maria del Mar Rodriguez, son mari, Jonathan Martin, et leur fille Paula se préparent à être expulsés. | 5 décembre 2012

    Samuel Aranda, The New York Times 

    Maria del Mar Rodriguez, son mari, Jonathan Martin, et leur fille Paula se préparent à être expulsés. 

  • Edward Hernandez, chômeur, devant sa résidence à Madrid. | 5 décembre 2012

    Samuel Aranda, The New York Times 

    Edward Hernandez, chômeur, devant sa résidence à Madrid. 

  • Francisco Rodriguez Flores, de Séville,  dans l'appartement qu'il devra quitter. | 5 décembre 2012

    Samuel Aranda, The New York Times 

    Francisco Rodriguez Flores, de Séville, dans l'appartement qu'il devra quitter. 

  • Une femme plaide sa cause devant un policier posté devant l'entrée d'une banque lors d'une manifestation à Barcelone | 5 décembre 2012

    Samuel Aranda, The New York Times 

    Une femme plaide sa cause devant un policier posté devant l'entrée d'une banque lors d'une manifestation à Barcelone