Selena Gomez révèle être atteinte du lupus

L'enfant vedette devenue icône de la pop Selena Gomez a révélé être atteinte du lupus et avoir reçu en secret en 2013 des soins qui avaient laissé courir les rumeurs sur une cure de désintoxication ou un désespoir amoureux.

La chanteuse américaine aujourd'hui âgée de 23 ans avait annulé en décembre 2013 une tournée en Asie et en Australie affirmant avoir besoin de passer du temps seule et de faire un séjour dans un établissement médical de l'Arizona.

Les tabloïds s'étaient empressés d'y voir un combat contre une dépendance ou un désemparement après sa très médiatique rupture avec l'autre bébé vedette du moment, le chanteur Justin Bieber.

«On m'a diagnostiqué un lupus, et j'ai fait de la chimiothérapie. C'est ça qu'il s'est véritablement passé durant ma pause», a-t-elle révélé dans une interview publiée jeudi par le magazine Billboard.

Le lupus est une maladie chronique qui atteint quelque 5 millions de personnes à travers le monde, et touche en particulier les femmes en âge de procréer, selon la Lupus Foundation of America.

«J'avais tellement envie de dire ''Vous n'avez aucune idée, je subis une chimiothérapie, vous êtes des connards''», a-t-elle poursuivi.

«C'est horrible de rentrer dans un restaurant, d'avoir tous les regards qui se tournent vers vous et de savoir ce dont les gens sont en train de parler», se souvient-elle.

«Je me suis enfermée jusqu'à ce que je me sente à nouveau suffisamment sûre de moi», explique la jeune femme assurant que son amitié avec la pop vedette Taylor Swift l'a aidée à traverser cette épreuve.

Le lupus est une maladie auto-immune, où le système immunitaire attaque les tissus et les organes de la personne.

La vedette n'a pas donné beaucoup de détails sur sa maladie, dont certains symptômes très handicapants peuvent être traités par un immunosuppresseur, le méthotrexate. Il est utilisé à des doses restreintes pour combattre les inflammations.

Le méthotrexate est à l'origine un médicament utilisé dans les chimiothérapies du cancer.

Après le traitement, Selena Gomez a repris son rythme habituel et retrouvé le chemin de la scène avec un second album solo «Revival», dont la sortie est prévue vendredi.

Le site internet Popdust avait rapporté en 2013 que la chanteuse était atteinte du lupus, ce que les représentants de la vedette avaient refusé de commenter.

image title
Fermer