Publié le 6 août 2013 à 06h33

Actualités

Incursion dans la zone interdite J'aime (6 votes)

Des lunettes de soleil sur la table d'une terrasse, des bières abandonnées dans la précipitation sur un bar, une pancarte d'appartement à louer... le temps s'est arrêté au centre-ville de Lac-Mégantic. À 1h15, dans la nuit du 5 au 6 juillet 2013. Un mois plus tard, le coeur de la ville continue de raconter son histoire.

Partage

Partager par courriel
  • Pour la première fois depuis le déraillement du train, les journalistes ont eu accès au site de la tragédie. | 6 août 2013

    Photo Ninon Pednault, La Presse 

    Pour la première fois depuis le déraillement du train, les journalistes ont eu accès au site de la tragédie. 

  • Des effets personnels laissés sur place depuis la tragédie. | 6 août 2013

    Photo Ninon Pednault, La Presse 

    Des effets personnels laissés sur place depuis la tragédie. 

  • En plein centre-ville... | 6 août 2013

    Photo Ninon Pednault, La Presse 

    En plein centre-ville... 

  • Dévastation dans l'ex-zone rouge. | 6 août 2013

    Photo Ninon Pednault, La Presse 

    Dévastation dans l'ex-zone rouge. 

  • La terrasse d'un bar déserté la nuit du drame. Rien n'a été touché depuis. | 6 août 2013

    Photo Ninon Pednault, La Presse 

    La terrasse d'un bar déserté la nuit du drame. Rien n'a été touché depuis.