Actualités

Fouilles à Lac-Mégantic J'aime (12 votes)

«Aujourd'hui, notre priorité est d'identifier le plus rapidement les restes des victimes pour permettre aux familles de vivre leur deuil», affirme le grand patron de la Sûreté du Québec (SQ), Mario Laprise. «Nos scènes se limitent habituellement à une maison. Celle-ci s'étend sur deux rues et des dizaines de commerces et résidences», explique le directeur général, précisant que 50% de l'immense scène avait été ratissée jusqu'à présent.

Partage

Partager par courriel
  • Des travailleurs et policiers travaillent dans ce qui reste du centre-ville de Lac-Mégantic. | 12 juillet 2013

    Photo Alain Roberge, La Presse 

    Des travailleurs et policiers travaillent dans ce qui reste du centre-ville de Lac-Mégantic. 

  • Des travailleurs et policiers travaillent dans ce qui reste du centre-ville de Lac-Mégantic. | 12 juillet 2013

    Photo Alain Roberge, La Presse 

    Des travailleurs et policiers travaillent dans ce qui reste du centre-ville de Lac-Mégantic. 

  • Des travailleurs et policiers travaillent dans ce qui reste du centre-ville de Lac-Mégantic. | 12 juillet 2013

    Photo Alain Roberge, La Presse 

    Des travailleurs et policiers travaillent dans ce qui reste du centre-ville de Lac-Mégantic. 

  • Des travailleurs et policiers travaillent dans ce qui reste du centre-ville de Lac-Mégantic. | 12 juillet 2013

    Photo Alain Roberge, La Presse 

    Des travailleurs et policiers travaillent dans ce qui reste du centre-ville de Lac-Mégantic. 

  • Des travailleurs et policiers travaillent dans ce qui reste du centre-ville de Lac-Mégantic. | 12 juillet 2013

    Photo Alain Roberge, La Presse 

    Des travailleurs et policiers travaillent dans ce qui reste du centre-ville de Lac-Mégantic.