Actualités

Une fusée russe explose après son décollage J'aime (1 vote)

Une fusée russe Proton-M transportant trois satellites a explosé mardi à son décollage du cosmodrome russe de Baïkonour dans les steppes du Kazakhstan, libérant dans l'atmosphère 600 tonnes de combustible hautement toxique.

Partage

Partager par courriel
  • 6, 5, 4, 3, 2, 1, 0... | 2 juillet 2013

    AFP 

    6, 5, 4, 3, 2, 1, 0... 

  • Le vaisseau russe qui transportait trois satellites du système Glonass -équivalent russe du système américain GPS- a changé de trajectoire 16 secondes après son décollage, car «ses moteurs ont cessé de fonctionner», selon un communiqué de Roskosmos. | 2 juillet 2013

    Reuters 

    Le vaisseau russe qui transportait trois satellites du système Glonass -équivalent russe du système américain GPS- a changé de trajectoire 16 secondes après son décollage, car «ses moteurs ont cessé de fonctionner», selon un communiqué de Roskosmos. 

  • Cet accident constitue un nouveau revers pour l'industrie spatiale russe qui a connu ces dernières années une série d'échecs dans ses lancements de satellites ou de vaisseaux-cargo vers la Station spatiale internationale (ISS). | 2 juillet 2013

    AP 

    Cet accident constitue un nouveau revers pour l'industrie spatiale russe qui a connu ces dernières années une série d'échecs dans ses lancements de satellites ou de vaisseaux-cargo vers la Station spatiale internationale (ISS). 

  • La fusée a explosé et est retombée à environ 2,5 km du lieu du lancement, provoquant un cratère de 150 à 200 mètres de diamètre, selon une source à Baïkonour citée par l'agence Interfax. | 2 juillet 2013

    AP 

    La fusée a explosé et est retombée à environ 2,5 km du lieu du lancement, provoquant un cratère de 150 à 200 mètres de diamètre, selon une source à Baïkonour citée par l'agence Interfax. 

  • L'accident a provoqué une importante fuite de combustible dans l'atmosphère, le lanceur transportant environ 600 tonnes d'heptyle, d'amyle et de kérosène, selon le patron de l'agence spatiale kazakhe Kazkosmos, Talgat Moussabaïev. | 2 juillet 2013

    AFP 

    L'accident a provoqué une importante fuite de combustible dans l'atmosphère, le lanceur transportant environ 600 tonnes d'heptyle, d'amyle et de kérosène, selon le patron de l'agence spatiale kazakhe Kazkosmos, Talgat Moussabaïev.