Publié le 29 mars 2018 à 13h07

Photos

Banc d'essai - BMW X2 2018 J'aime (0 vote)

Partage

Partager par courriel
  • Un utilitaire saupoudré de quelques ingrédients qui font le sel des coupés sportifs (pavillon abaissé et fuyant, par exemple) est une recette que BMW exécute parfaitement. | 29 mars 2018

    Photo BMW 

    Un utilitaire saupoudré de quelques ingrédients qui font le sel des coupés sportifs (pavillon abaissé et fuyant, par exemple) est une recette que BMW exécute parfaitement. 

  • Destiné à une clientèle pour qui le style importe beaucoup, le X2 n'est pas un utilitaire comme les autres tant il multiplie les compromis, et pas toujours pour le meilleur. Qu'à cela ne tienne, il n'est pas du tout sûr que cela nuira à sa carrière. | 29 mars 2018

    La Presse 

    Destiné à une clientèle pour qui le style importe beaucoup, le X2 n'est pas un utilitaire comme les autres tant il multiplie les compromis, et pas toujours pour le meilleur. Qu'à cela ne tienne, il n'est pas du tout sûr que cela nuira à sa carrière. 

  • À l'avant, les sièges procurent un confort et un maintien sans reproche, et la position de conduite --plus basse que sur un X1-- contribue à l'illusion de « faire corps avec son véhicule ». | 29 mars 2018

    La Presse 

    À l'avant, les sièges procurent un confort et un maintien sans reproche, et la position de conduite --plus basse que sur un X1-- contribue à l'illusion de « faire corps avec son véhicule ». 

  • L'agrément de conduite du X2 a beaucoup à voir avec l'état de la route. Sur une chaussée parsemée de trous et de bosses, les rues de Montréal par exemple, ce BMW se trouve à la peine. En revanche, sur des routes en bon état, le X2 excelle. Sa direction, un brin lourde comme on les aime et très précise, permet de l'inscrire avec assurance dans les virages, qualité plutôt rare dans la catégorie. | 29 mars 2018

    La Presse 

    L'agrément de conduite du X2 a beaucoup à voir avec l'état de la route. Sur une chaussée parsemée de trous et de bosses, les rues de Montréal par exemple, ce BMW se trouve à la peine. En revanche, sur des routes en bon état, le X2 excelle. Sa direction, un brin lourde comme on les aime et très précise, permet de l'inscrire avec assurance dans les virages, qualité plutôt rare dans la catégorie. 

  • Le 4-cyl. suralimenté du X2 figure parmi les meilleurs de la catégorie. Ce moteur procure une accélération linéaire et des reprises franches. Le temps de réponse du turbocompresseur est pratiquement inexistant. | 29 mars 2018

    La Presse 

    Le 4-cyl. suralimenté du X2 figure parmi les meilleurs de la catégorie. Ce moteur procure une accélération linéaire et des reprises franches. Le temps de réponse du turbocompresseur est pratiquement inexistant. 

  • La boîte à huit rapports est parfaitement étagée. | 29 mars 2018

    La Presse 

    La boîte à huit rapports est parfaitement étagée. 

  • Au chapitre de la connectivité, BMW fait carton plein avec des fonctions multiples et intuitives, mais l'intégration au tableau de bord et la taille de l'écran (de série) sonnent faux dans un environnement censé interpréter la nouvelle signature esthétique de la marque. | 29 mars 2018

    La Presse 

    Au chapitre de la connectivité, BMW fait carton plein avec des fonctions multiples et intuitives, mais l'intégration au tableau de bord et la taille de l'écran (de série) sonnent faux dans un environnement censé interpréter la nouvelle signature esthétique de la marque. 

  • BMW compte déjà deux autres utilitaires (X4 et X6) du même genre dans sa gamme. Son dernier-né, le X2, vient donc agrandir une famille déjà nombreuse, sans véritablement comporter le supplément de créativité attendu. | 29 mars 2018

    La Presse 

    BMW compte déjà deux autres utilitaires (X4 et X6) du même genre dans sa gamme. Son dernier-né, le X2, vient donc agrandir une famille déjà nombreuse, sans véritablement comporter le supplément de créativité attendu. 

  • L'intérieur est original et, comme toujours, tiré à quatre épingles malgré quelques matériaux de qualité quelconque pour un véhicule de ce prix. | 29 mars 2018

    La Presse 

    L'intérieur est original et, comme toujours, tiré à quatre épingles malgré quelques matériaux de qualité quelconque pour un véhicule de ce prix. 

  • La modularité de l'espace utilitaire est presque sans faute avec la possibilité de fractionner en trois le dossier de la banquette arrière. | 29 mars 2018

    La Presse 

    La modularité de l'espace utilitaire est presque sans faute avec la possibilité de fractionner en trois le dossier de la banquette arrière.