Publié le 4 octobre 2017 à 13h04

Photos

Banc d'essai Toyota Camry 2018 J'aime (0 vote)

Partage

Partager par courriel
  • À l'opposé des modèles précédents --parfaitement transparents et anonymes-- cette huitième génération de Camry souhaite être remarquée. | 4 octobre 2017

    Toutes les PHOTOs : TOYOTA 

    À l'opposé des modèles précédents --parfaitement transparents et anonymes-- cette huitième génération de Camry souhaite être remarquée. 

  • Les codes esthétiques développés par les stylistes de Toyota s'expriment ici sans excès, avec des angles plus ouverts et des effets de contraste moins exacerbés. | 4 octobre 2017

     

    Les codes esthétiques développés par les stylistes de Toyota s'expriment ici sans excès, avec des angles plus ouverts et des effets de contraste moins exacerbés. 

  • Qu'on apprécie ses courbes en pente douce et la cohérence de son dessin ou, au contraire, qu'on la trouve laide ou maladroitement dessinée, la Camry est une (autre) Toyota que l'on reconnaît dès le premier regard. C'est tout de même mieux que de passer complètement inaperçue, non ? | 4 octobre 2017

     

    Qu'on apprécie ses courbes en pente douce et la cohérence de son dessin ou, au contraire, qu'on la trouve laide ou maladroitement dessinée, la Camry est une (autre) Toyota que l'on reconnaît dès le premier regard. C'est tout de même mieux que de passer complètement inaperçue, non ? 

  • La plupart des gens préfèreront le 4-cylindres (que nous n'avons pas encore essayé), mais voici ce qu'on peut dire du V6 :   ce moteur est une soie. Silencieux, volontaire et étonnamment économique, il permet à la Camry de signer des temps d'accélération et de reprises assez surprenants. | 4 octobre 2017

     

    La plupart des gens préfèreront le 4-cylindres (que nous n'avons pas encore essayé), mais voici ce qu'on peut dire du V6 : ce moteur est une soie. Silencieux, volontaire et étonnamment économique, il permet à la Camry de signer des temps d'accélération et de reprises assez surprenants. 

  • La partie avant, athlétique et anguleuse, dégage une certaine puissance. | 4 octobre 2017

     

    La partie avant, athlétique et anguleuse, dégage une certaine puissance. 

  • À bord, l'ensemble est tiré à quatre épingles, mais pas très guilleret, surtout sur les déclinaisons de base (notamment la L, ticket d'entrée de la gamme). Seule touche de fantaisie : des teintes parfois criardes, comme en fait foi cet habitacle rouge. | 4 octobre 2017

     

    À bord, l'ensemble est tiré à quatre épingles, mais pas très guilleret, surtout sur les déclinaisons de base (notamment la L, ticket d'entrée de la gamme). Seule touche de fantaisie : des teintes parfois criardes, comme en fait foi cet habitacle rouge. 

  • Entune 3.0 donne plusieurs informations sans doute (y compris les prix du carburant où vous vous trouvez), mais sa fonctionnalité mains libres (Bluetooth) est exécrable. | 4 octobre 2017

     

    Entune 3.0 donne plusieurs informations sans doute (y compris les prix du carburant où vous vous trouvez), mais sa fonctionnalité mains libres (Bluetooth) est exécrable. 

  • Les dossiers de la banquette (60 : 40) se rabattent aisément pour accroître le volume déjà important du coffre. | 4 octobre 2017

     

    Les dossiers de la banquette (60 : 40) se rabattent aisément pour accroître le volume déjà important du coffre. 

  • Les places arrière accueillent confortablement deux adultes normalement constitués. | 4 octobre 2017

     

    Les places arrière accueillent confortablement deux adultes normalement constitués. 

  • Le marché de la berline intermédiaire a accusé une érosion de 11 % au cours de la dernière année au Canada, mais ce genre de voiture conserve un statut particulier : celui de modèle de référence, voire de porte-drapeau d'une marque. | 4 octobre 2017

     

    Le marché de la berline intermédiaire a accusé une érosion de 11 % au cours de la dernière année au Canada, mais ce genre de voiture conserve un statut particulier : celui de modèle de référence, voire de porte-drapeau d'une marque.