• Accueil > 
  • Photos 
  • > GP de Malaisie : pour Vettel, un GP catastrophique à faire oublier 

Publié le 28 septembre 2017 à 13h02

Photos

GP de Malaisie : pour Vettel, un GP catastrophique à faire oublier J'aime (0 vote)

Partage

Partager par courriel
  • Sebastian Vettel a peut-être torpillé ses chances de gagner le championnat des coureurs au départ du GP de Singapour le 17 septembre. Sa bourde a causé une collision un abandon pour lui-même et son coéquipier chez Ferrari Kimi Räikkönen. | 28 septembre 2017

    photo : AP 

    Sebastian Vettel a peut-être torpillé ses chances de gagner le championnat des coureurs au départ du GP de Singapour le 17 septembre. Sa bourde a causé une collision un abandon pour lui-même et son coéquipier chez Ferrari Kimi Räikkönen. 

  • Les deux pilotes Ferrari, Kimi Raikkonen, à droite, et Sebastian Vettel ont dû abandonné après leur collision au début du GP de Singapour il y a deux semaines. | 28 septembre 2017

    AP 

    Les deux pilotes Ferrari, Kimi Raikkonen, à droite, et Sebastian Vettel ont dû abandonné après leur collision au début du GP de Singapour il y a deux semaines. 

  • Le visage de Sebastian Vettel en disait long après la course. | 28 septembre 2017

    REUTERS 

    Le visage de Sebastian Vettel en disait long après la course. 

  • Les deux pilotes Ferrari, Kimi Raikkonen, à droite, et Sebastian Vettel ont dû abandonné après leur collision au début du GP de Singapour il y a deux semaines. | 28 septembre 2017

    AFP 

    Les deux pilotes Ferrari, Kimi Raikkonen, à droite, et Sebastian Vettel ont dû abandonné après leur collision au début du GP de Singapour il y a deux semaines. 

  • Rien n'est joué, car Vettel peut théoriquement inscrire 150 points d'ici la fin de la saison. Mais les statistiques ne lui donnent plus que 23% de chances de remporter le Championnat. | 28 septembre 2017

    AP 

    Rien n'est joué, car Vettel peut théoriquement inscrire 150 points d'ici la fin de la saison. Mais les statistiques ne lui donnent plus que 23% de chances de remporter le Championnat. 

  • Sebastian Vettel a dû expliquer son erreur de pilotage après son abandon le 17 septembre en Malaisie. | 28 septembre 2017

    REUTERS 

    Sebastian Vettel a dû expliquer son erreur de pilotage après son abandon le 17 septembre en Malaisie. 

  • «Ce qui s'est passé est malheureux pour nous trois mais il est temps de passer à autre chose», a laissé tomber Vettel en parlant de l'accrochage qui a mis un terme à sa course et à celles de Kimi Räikkönen (Ferrari) et de Max Verstappen (Red Bull). | 28 septembre 2017

    AP 

    «Ce qui s'est passé est malheureux pour nous trois mais il est temps de passer à autre chose», a laissé tomber Vettel en parlant de l'accrochage qui a mis un terme à sa course et à celles de Kimi Räikkönen (Ferrari) et de Max Verstappen (Red Bull). 

  • Sebastian Vettel après sa catastrophique course en Malaisie. | 28 septembre 2017

    REUTERS 

    Sebastian Vettel après sa catastrophique course en Malaisie. 

  • De plus, la zizanie entre dirigeants couve au sein de la Scuderia, où la décision de reprendre en 2018 Kimi Räikkönnen laisse dubitatif, tant «Iceman» (37 ans) est de moins en moins performant. Ci-haut, Raikkonen s'efforce de garder le contrôle de sa voiture endommagée après l'impact avec celle de Sebastian Vettel.   | 28 septembre 2017

    AP 

    De plus, la zizanie entre dirigeants couve au sein de la Scuderia, où la décision de reprendre en 2018 Kimi Räikkönnen laisse dubitatif, tant «Iceman» (37 ans) est de moins en moins performant. Ci-haut, Raikkonen s'efforce de garder le contrôle de sa voiture endommagée après l'impact avec celle de Sebastian Vettel. 

  • C'était la consternation chez Ferrari après le double abandon de Vettel et de Raïkkönen. | 28 septembre 2017

    REUTERS 

    C'était la consternation chez Ferrari après le double abandon de Vettel et de Raïkkönen.