Publié le 11 août 2017 à 19h27

Photos

Coups de coeur des Cantons-de-l'Est J'aime (1 vote)

Partage

Partager par courriel
  •  | 11 août 2017

    La Voix de l'Est 

     

  • Un magnifique lever de soleil sur le lac Boivin à Granby.  Stephen Sullivan, Granby  | 11 août 2017

    Lucie Champoux 

    Un magnifique lever de soleil sur le lac Boivin à Granby. Stephen Sullivan, Granby 

  • La rue Shefford à Bromont, dans le Vieux-Village, est certainement l'une des plus belles rues principales des Cantons-de-l'Est. S'y promener est un délice pour les sens. Ayant conservé le cachet de son passé loyaliste, on y retrouve de nombreux édifices patrimoniaux très bien entretenus qui abritent aujourd'hui des restos, des boutiques ou des galeries d'art. Ils sont nombreux les citoyens et les visiteurs à aimer y flâner l'été.  Marie-Ève Lambert, La Voix de l'Est  | 11 août 2017

    Janick Marois, La Voix de l'Est 

    La rue Shefford à Bromont, dans le Vieux-Village, est certainement l'une des plus belles rues principales des Cantons-de-l'Est. S'y promener est un délice pour les sens. Ayant conservé le cachet de son passé loyaliste, on y retrouve de nombreux édifices patrimoniaux très bien entretenus qui abritent aujourd'hui des restos, des boutiques ou des galeries d'art. Ils sont nombreux les citoyens et les visiteurs à aimer y flâner l'été. Marie-Ève Lambert, La Voix de l'Est 

  • Le mont Gosford est un incontournable pour les amants de randonnées. On y va pour ses grands espaces, son magnifique couvert forestier, ses rutilants ruisseaux, son interminable panorama qui nous permet d'apercevoir le mont Mégantic, la municipalité de Lac-Mégantic, la station de ski Sugarloaf au Maine, le New Hampshire. Plusieurs sentiers sont proposés pour gravir ses 1193 mètres, ce qui en fait le 7 e  sommet du Québec.  Michel Laliberté, La Voix de l'Est  | 11 août 2017

    MIchel Laliberté, La voix de l'Est 

    Le mont Gosford est un incontournable pour les amants de randonnées. On y va pour ses grands espaces, son magnifique couvert forestier, ses rutilants ruisseaux, son interminable panorama qui nous permet d'apercevoir le mont Mégantic, la municipalité de Lac-Mégantic, la station de ski Sugarloaf au Maine, le New Hampshire. Plusieurs sentiers sont proposés pour gravir ses 1193 mètres, ce qui en fait le 7e sommet du Québec. Michel Laliberté, La Voix de l'Est 

  • La beauté n'est pas que dans la nature. Suffit de pousser les lourdes portes ouvragées de Boréart pour succomber à son charme. Nichée au coeur du Centre culturel France-Arbour, au centre-ville de Granby, cette salle d'exposition fut jadis une petite chapelle. Avec son plafond doucement voûté et ses vitraux, elle est aujourd'hui un écrin tout blanc et nimbé de lumière, parfait pour mettre en valeur les oeuvres d'art qu'on y présente.  Isabel Authier, La Voix de l'Est  | 11 août 2017

    Alain Dion, La Voix de l'Est 

    La beauté n'est pas que dans la nature. Suffit de pousser les lourdes portes ouvragées de Boréart pour succomber à son charme. Nichée au coeur du Centre culturel France-Arbour, au centre-ville de Granby, cette salle d'exposition fut jadis une petite chapelle. Avec son plafond doucement voûté et ses vitraux, elle est aujourd'hui un écrin tout blanc et nimbé de lumière, parfait pour mettre en valeur les oeuvres d'art qu'on y présente. Isabel Authier, La Voix de l'Est 

  • C'est Alexy Pichette, un jeune homme de 14 ans, qui a croqué ce cliché le 3 août dernier. L'adolescent et sa mère habitent Toronto et c'est en vacances au camping du lac Massawippi qu'ils ont pu admirer ce paisible lever de soleil sur l'eau.  Stéphanie Girard, La Tribune  | 11 août 2017

    Alexy Pichette 

    C'est Alexy Pichette, un jeune homme de 14 ans, qui a croqué ce cliché le 3 août dernier. L'adolescent et sa mère habitent Toronto et c'est en vacances au camping du lac Massawippi qu'ils ont pu admirer ce paisible lever de soleil sur l'eau. Stéphanie Girard, La Tribune 

  • Voici la vue de la rivière Saint-François que l'on peut admirer à partir de la Maison des arts et de la culture de Bromptonville. Cet emplacement est également le point d'arrivée du nouveau parcours du Corridor bleu de Destination Sherbrooke. Le trajet de 16,5 km débute au parc Optimiste de l'arrondissement de Lennoxville et permet d'apprécier toute la splendeur de la Saint-François.  Stéphanie Girard, La Tribune  | 11 août 2017

    Jessica Garneau, Spectre Média 

    Voici la vue de la rivière Saint-François que l'on peut admirer à partir de la Maison des arts et de la culture de Bromptonville. Cet emplacement est également le point d'arrivée du nouveau parcours du Corridor bleu de Destination Sherbrooke. Le trajet de 16,5 km débute au parc Optimiste de l'arrondissement de Lennoxville et permet d'apprécier toute la splendeur de la Saint-François. Stéphanie Girard, La Tribune 

  • Sur le chemin d'Ayer's Cliff à Sainte-Catherine-de-Hatley, la vue est imprenable. Cyclistes et automobilistes qui se dirigent vers Magog profitent ainsi de paysages verdoyants lors de leur balade.  Stéphanie Girard, La Tribune  | 11 août 2017

    Jessica Garneau, Spectre Média 

    Sur le chemin d'Ayer's Cliff à Sainte-Catherine-de-Hatley, la vue est imprenable. Cyclistes et automobilistes qui se dirigent vers Magog profitent ainsi de paysages verdoyants lors de leur balade. Stéphanie Girard, La Tribune 

  • Au parc national du Mont-Orford, dans le secteur du lac Stukely, l'Étang-aux-Cerises propose ses eaux calmes autant aux observateurs qu'aux pagayeurs. Il suffit de s'équiper d'un guide et de suivre les bouées numérotées pour explorer l'étang en canot ou en kayak à travers le parcours écologique. C'est l'escapade idéale pour apprécier une nature humaine et vivante.  Stéphanie Girard, La Tribune  | 11 août 2017

    Jessica Garneau, Spectre Média 

    Au parc national du Mont-Orford, dans le secteur du lac Stukely, l'Étang-aux-Cerises propose ses eaux calmes autant aux observateurs qu'aux pagayeurs. Il suffit de s'équiper d'un guide et de suivre les bouées numérotées pour explorer l'étang en canot ou en kayak à travers le parcours écologique. C'est l'escapade idéale pour apprécier une nature humaine et vivante. Stéphanie Girard, La Tribune 

  •  | 11 août 2017

    La Voix de l'Est