Publié le 13 février 2017 à 14h30

Photos

Rallye de Maniwaki - Travis Pastrana J'aime (0 vote)

Partage

Partager par courriel
  • Parent pauvre du sport auto, méconnu du grand public, le rallye canadien a pris une autre dimension à Maniwaki le 4 février dernier. Avec ses stars, comme le pilote Travis Pastrana (qui file devant de courageux spectateurs, ci-haut)  et ses fans inconditionnels, la traditionnelle épreuve hivernale qu'est Perce-Neige a montré que le rallye cherche à sortir des sentiers battus. Le spectacle vaut le détour. | 13 février 2017

    PHOTO SIMON GIROUX, LA PRESSE 

    Parent pauvre du sport auto, méconnu du grand public, le rallye canadien a pris une autre dimension à Maniwaki le 4 février dernier. Avec ses stars, comme le pilote Travis Pastrana (qui file devant de courageux spectateurs, ci-haut)  et ses fans inconditionnels, la traditionnelle épreuve hivernale qu'est Perce-Neige a montré que le rallye cherche à sortir des sentiers battus. Le spectacle vaut le détour. 

  • L'Américain Travis Pastrana (au centre) était la tête d'affiche du rallye Perce-Neige le 4 février. L'icône du motocross et des X-Games a terminé deuxième à Maniwaki. Son enthousiasme est contagieux et se répercute sur les courageux spectateurs qui bravent le froid pour assister à la course. | 13 février 2017

    PHOTO SIMON GIROUX, LA PRESSE 

    L'Américain Travis Pastrana (au centre) était la tête d'affiche du rallye Perce-Neige le 4 février. L'icône du motocross et des X-Games a terminé deuxième à Maniwaki. Son enthousiasme est contagieux et se répercute sur les courageux spectateurs qui bravent le froid pour assister à la course. 

  • Outre Travis Pastrana (ci-haut), les champions en titre canadien et américain, Antoine L'Estage et David Higgins étaient là pour en découdre. Sans compter les têtes d'affiche nationales que sont Maxime Labrie, Boris Djordjevic, Leonid Urlichich ou encore Sylvain Érickson. Un tel plateau représente une formidable vitrine pour un sport automobile en manque de visibilité et de popularité. | 13 février 2017

    PHOTO SIMON GIROUX, LA PRESSE 

    Outre Travis Pastrana (ci-haut), les champions en titre canadien et américain, Antoine L'Estage et David Higgins étaient là pour en découdre. Sans compter les têtes d'affiche nationales que sont Maxime Labrie, Boris Djordjevic, Leonid Urlichich ou encore Sylvain Érickson. Un tel plateau représente une formidable vitrine pour un sport automobile en manque de visibilité et de popularité. 

  • Le rallye Perce-Neige se déroule sur 481 km de neige et de glace et dure seulement une journée, alors que la plupart des épreuves durent deux jours. Quarante-quatre équipes s'étaient rendues à Maniwaki pour la compétition du 4 février, remportée par l'Anglais David Higgins, sur Subaru. | 13 février 2017

    PHOTO SIMON GIROUX, LA PRESSE 

    Le rallye Perce-Neige se déroule sur 481 km de neige et de glace et dure seulement une journée, alors que la plupart des épreuves durent deux jours. Quarante-quatre équipes s'étaient rendues à Maniwaki pour la compétition du 4 février, remportée par l'Anglais David Higgins, sur Subaru.