Photos

Homme barricadé à Chicoutimi J'aime (1 vote)

Un homme de 42 ans de Chicoutimi a tenu les policiers de Saguenay en haleine durant près de quatre heures le 31 décembre après s'être barricadé dans sa résidence.

Partage

Partager par courriel
  • La quiétude des citoyens de la rue Vimy, dans le secteur nord de Chicoutimi, a été perturbée le matin du 31 décembre, alors qu'un individu possédant de nombreuses armes à feu s'est terré dans la maison du 2252 Vimy, refusant de répondre aux appels de sa conjointe et des policiers. | 1 janvier 2013

    Photo Mariane St-Gelais 

    La quiétude des citoyens de la rue Vimy, dans le secteur nord de Chicoutimi, a été perturbée le matin du 31 décembre, alors qu'un individu possédant de nombreuses armes à feu s'est terré dans la maison du 2252 Vimy, refusant de répondre aux appels de sa conjointe et des policiers. 

  • Un périmètre de sécurité a été établi au coin des rues Lalande et Vimy afin d'empêcher les citoyens de circuler librement. | 1 janvier 2013

    Photo Mariane St-Gelais 

    Un périmètre de sécurité a été établi au coin des rues Lalande et Vimy afin d'empêcher les citoyens de circuler librement. 

  • Dès lors, les résidents d'une bonne douzaine de résidences à proximité de la maison de l'homme qui semblait dans un état dépressif, ont été rencontrés afin de les aviser de la situation. « Nous n'avons pas suggéré aux citoyens d'évacuer leur résidence, mais nous leur avons demandé de ne pas sortir à l'extérieur et de demeurer au sous-sol si cela était possible», explique le porte-parole de la Sécurité publique, Bruno Cormier. | 1 janvier 2013

    Photo Mariane St-Gelais 

    Dès lors, les résidents d'une bonne douzaine de résidences à proximité de la maison de l'homme qui semblait dans un état dépressif, ont été rencontrés afin de les aviser de la situation. « Nous n'avons pas suggéré aux citoyens d'évacuer leur résidence, mais nous leur avons demandé de ne pas sortir à l'extérieur et de demeurer au sous-sol si cela était possible», explique le porte-parole de la Sécurité publique, Bruno Cormier. 

  • Après près de quatre heures de siège, l'homme s'est présenté à l'une des fenêtres de la maison et a fait signe aux policiers. | 1 janvier 2013

    Photo Mariane St-Gelais 

    Après près de quatre heures de siège, l'homme s'est présenté à l'une des fenêtres de la maison et a fait signe aux policiers. 

  • « Nos responsables lui ont indiqué la façon de procéder pour sortir de la maison et de se rendre. Tout s'est fait correctement, sans aucun problème », indique le porte-parole de la Sécurité publique de Saguenay, Bruno Comier. | 1 janvier 2013

    Photo Mariane St-Gelais 

    « Nos responsables lui ont indiqué la façon de procéder pour sortir de la maison et de se rendre. Tout s'est fait correctement, sans aucun problème », indique le porte-parole de la Sécurité publique de Saguenay, Bruno Comier. 

  • L'homme a été pris en charge par les ambulanciers et conduit au centre hospitalier de Chicoutimi afin de subir une évaluation de son état mental et physique. | 1 janvier 2013

    Photo Mariane St-Gelais 

    L'homme a été pris en charge par les ambulanciers et conduit au centre hospitalier de Chicoutimi afin de subir une évaluation de son état mental et physique.