Tenons-nous en à l'essentiel!

À la suite du jugement dans l'affaire du... (PHOTO: FRANÇOIS ROY, LA PRESSE)

Agrandir

À la suite du jugement dans l'affaire du collège Loyola, les jugements de la cour risquent de se succéder pour permettre à chacun des groupes religieux concernés de recevoir à l'école un enseignement qui les satisfasse vraiment.

PHOTO: FRANÇOIS ROY, LA PRESSE

Claudette St-Cyr*
La Presse

Qu'on le veuille ou non, un des rôles importants de l'école est de faire socialiser les jeunes Québécois, et ce, dès le primaire. Le défi consiste à leur apprendre à vivre ensemble au-delà des différences, qu'elles soient d'ordre religieux ou autres.

Dans le cours d'Éthique et de culture religieuse, le temps prescrit à l'horaire actuellement est une petite heure par semaine pour permettre aux jeunes d'apprendre la signification des interdits, des règles, des droits qui balisent l'agir des citoyens. Pour apprendre aussi à dialoguer ensemble sur des sujets qui les concernent tous dans leur vie sociale, que ce soit à l'école, dans leur famille ou avec des amis. Une petite heure par semaine pour apprendre à réfléchir, à identifier des conséquences de leurs actions et pour envisager des solutions possibles à des problèmes auxquels ils sont confrontés au quotidien. Une petite heure pour réfléchir ensemble sur le vivre-ensemble.

Actuellement, toujours dans cette petite heure, on transmet des connaissances sur la culture religieuse. Compte tenu de la diversité des croyances et des pratiques religieuses, il est utopique de croire que l'on peut donner une éducation à la citoyenneté qui soit vraiment significative en fusionnant les deux disciplines. Les jugements de la cour risquent de se succéder pour permettre à chacun des groupes religieux concernés de recevoir à l'école un enseignement qui les satisfasse vraiment.

Dans le temps dont on dispose, de grâce, tenons-nous en à l'essentiel?! Apprenons aux jeunes Québécois de toutes nationalités et de toutes religions à vivre ensemble en partageant un même espace civique à l'école dans le respect des différences.

* Enseignante et conseillère pédagogique à la retraite, l'auteure a été associée aux travaux de recherche universitaire de l'UQAM pour le développement de l'enseignement de la morale et de l'éthique au Québec pendant plus de 25 ans.

 

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer