Séries télé: l'hiver en rafale

Avec Hollywood qui carbure presque exclusivement aux films de super-héros ainsi... (PHOTO LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Julien McEvoy
La Presse

Avec Hollywood qui carbure presque exclusivement aux films de super-héros ainsi qu'aux multiples suites de ces mêmes films, les meilleurs auteurs ont depuis longtemps jeté leur dévolu sur le petit écran. On parle même d'âge d'or de la télé, lequel serait peut-être déjà terminé. Peu importe, voici des valeurs sûres pour meubler les soirs d'hiver.

24, SAISON 9

Jack Bauer est de retour après quatre ans d'absence. La série, soit huit saisons diffusées entre 2001 et 2010, s'était beaucoup affaiblie avec les années, n'offrant plus que l'ombre de la dose d'adrénaline pour laquelle elle était jadis reconnue. Regroupée sous 12 épisodes et non 24, la nouvelle journée folle de Jack vaut le détour. Tout y est, des quelques loufoques invraisemblances au suspense bien maîtrisé. Vous renouerez avec ce qui a fait de 24 heures chrono un succès monstre.

24: Vis un autre jour (Live Another Day)

42,99 $

MASTERS OF SEX, SAISON 1

La chaîne Showtime, habituée des séries de qualité à la Homeland et autres Weeds, a frappé dans le mille avec cette histoire tout droit sortie des années 50 aux États-Unis. L'excellent Michael Sheen y interprète un gynécologue avant-gardiste qui mène des recherches sur l'orgasme et qui fait fi de la moralité de l'époque. Le tout est basé sur une histoire vraie qui ne manquera pas de piquer votre curiosité et, qui sait, autre chose peut-être.

Masters of Sex, saison 1

39,99 $

VIKINGS, SAISON 2

Michael Hirst, créateur de la série Tudors, s'intéresse ici à un pan beaucoup moins exploité de l'histoire: celle de sombres Vikings venus s'emparer des richesses de la belle Angleterre du VIIIe siècle. La série est noire et violente à souhait, mais pas seulement. On y fait de belles découvertes, notamment l'acteur Travis Fimmel dans le rôle principal de Ragnar Lothbrok. Et que dire des paysages à couper le souffle qu'offre cette série tournée en Irlande? À eux seuls, ils valent le détour.

Vikings, saison 2

39,99 $

RAY DONOVAN, SAISON 1

Cette série n'est pas la première à s'intéresser au monde des relations publiques puisque Scandal l'a fait avant elle. Ce qui ne veut pas dire qu'elle n'est pas intéressante, loin de là. Alors que Scandal sent l'eau de rose à plein nez, Ray Donovan, du nom du personnage principal de la série, est plutôt du type grosse brute très peu porté sur les bonnes manières. Le résultat est pourtant le même: on devient vite accro à ses techniques et on en redemande.

Ray Donovan, saison 1

46,99 $

PENNY DREADFUL, SAISON 1

Cette série conçue par Sam Mendes et John Logan, réalisateur et scénariste du dernier James Bond Skyfall, n'a pas de peine à se démarquer du lot. Avec le Londres de l'époque victorienne comme trame de fond, cette série d'horreur rassemble de célèbres personnages de la littérature fantastique comme Mina Harker (Dracula), Frankenstein ou Dorian Gray, auxquels s'ajoutent quelques personnages originaux. Quand la fiction s'inspire de la fiction, cela fait de la bonne télé! À découvrir.

Penny Dreadful, saison 1

32,99 $

SÉRIE NOIRE, SAISON 1

« Série noire n'est pas une bibitte télévisuelle qui s'apprivoise facilement », écrivait notre chroniqueur télé Hugo Dumas plus tôt cette année. On vous l'accorde, on ne nous a pas habitués à de pareils ovnis télévisuels au Québec. Reste que c'est sans contredit la meilleure série québécoise depuis des lustres. C'est intelligent, satirique, enlevant. Avec tout ce que les auteurs ont vécu lors de la première saison, on attend avec impatience la saison 2.

Série noire, saison 1

29,99 $

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer