À offrir: des alcools d'exception

Pour l'amie ou l'oncle amateur de spiritueux, voici quelques bouteilles qui... (Photos fournies par la SAQ, La Maison Dartigalongue et St. George Spirits)

Agrandir

Photos fournies par la SAQ, La Maison Dartigalongue et St. George Spirits

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Pour l'amie ou l'oncle amateur de spiritueux, voici quelques bouteilles qui susciteront l'enthousiasme à Noël.

Le charme des vieux armagnacs

Au mois d'octobre, nous avons eu le bonheur de goûter aux armagnacs Dartigalongue, lors d'une visite à la SAQ Signature du directeur commercial de cette maison, Benoît Hillion.

En activité depuis 1838, la maison familiale a choisi comme devise «Par Armagnac toujours debout». Si elle continue de produire d'aussi élégants spiritueux, elle ne devrait pas s'écrouler de sitôt!

En matière de rapport qualité-prix, les armagnacs offrent encore une féroce compétition à bien d'autres spiritueux. Un 25 ans d'âge à 103$? Ce n'est pas dans la catégorie des whiskies qu'on trouvera ça!

C'est d'ailleurs ce Bas Armagnac hyper-gourmand, bien pâtissier avec ses notes d'orange, d'érable et de caramel, qui a fait danser nos papilles avec le plus de sensualité. Plus puissant, avec ses 48% alc./vol., le millésimé 1986 (126$) n'en est pas moins d'une belle élégance, avec une finale plus florale.

Des 10 cépages autorisés dans l'appellation Armagnac, Dartigalongue en utilise 3: l'ugni blanc, le baco blanc, «qui donne de beaux rancios en vieillissant», nous explique M. Hillion, et un peu de folle-blanche. Le vin blanc est ensuite distillé, puis vieilli en «pièces», en barriques de 400 litres.

La SAQ Signature (Montréal et Québec) tient actuellement quatre produits de la maison Dartigalongue. À découvrir.

Meilleur que du bonbon

Oubliez Kahlua, Tia Maria et toutes ces liqueurs de café trop sucrées. La distillerie californienne St. George Spirits, dont nous connaissons désormais les excellents gins (Botanivore et Terroir, épuisés à la SAQ) et le délicieux bourbon (Breaking&Entering, toujours offert!), nous gâte avec son irrésistible NOLA. Microdistillation et microtorréfaction s'unissent avec raffinement pour cet hommage à La Nouvelle-Orléans et à son traditionnel café glacé sucré.

St. George a choisi des grains éthiopiens (Yirgacheffe), torréfiés par Jewel Box Coffee Roasters, puis infusés à froid pour extraire un maximum de corps, mais un minimum d'astringence. S'ajoutent la chicorée, la vanille de Madagascar et le sucre de canne biologique (un peu d'alcool aussi, évidemment!) qui, une fois mariés, donnent une liqueur gourmande, mais sans lourdeur aucune. NOLA n'est offerte qu'en importation privée pour l'instant (caisses de six très jolies bouteilles), en passant par l'agence Rézin. Trouvez-vous des amis ou de la parenté pour partager un carton.

NOLA de St. George Spirits, 750 ml, 25% alc./vol, 59,40$ la bouteille. En importation privée chez Rézin

rezin.com

Un rhum

Récemment, au Slang labo à manger, le mixologue invité Sam Dalcourt a passé la soirée à faire des cocktails à base de rhum Zacapa 23 ans. Beaucoup n'avaient jamais bu d'aussi bons daiquiris! Et le bartender ne s'en tenait pas qu'aux classiques des Caraïbes: Manhattan au rhum, Old Fashioned au rhum, etc.

Ce produit du Guatemala est élevé en solera, système inventé en Espagne pour faire vieillir le xérès et parfois utilisé pour la maturation des rhums. Ici, le distillat a connu les fûts de bourbon ET de xérès. Le résultat est donc un assemblage de rhums de 6 à 23 ans d'âge.

Des notes de cassonade, d'épices et de chocolat noir en font un spiritueux assez complexe pour être siroté nature, en digestif, ou pour élever la barre de n'importe quel cocktail à base de rhum.

Rhum Zacapa, Sistema Solera 23, 750 ml, 80,25$ (11638333)

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer