Tous aux marchés!

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Il fut un temps où le Salon des métiers d'art et la Foire des artisans du musée McCord étaient à peu près les seules destinations magasinage pour ceux et celles qui voulaient trouver des cadeaux de Noël uniques, pour la plupart faits à la main, au Québec. Mais depuis quelques années, les marchés de Noël se sont multipliés, offrant à la fois un plus grand choix aux consommateurs et un soutien de taille aux créateurs de Montréal, qui y réalisent parfois la moitié de leur chiffre d'affaires.

Une bague porte-aiguilles, création de La fée raille.... (François Roy, La Presse.) - image 1.0

Agrandir

Une bague porte-aiguilles, création de La fée raille.

François Roy, La Presse.

Pour de nombreux designers, l'annulation du Souk@SAT (pour cause de rénovations) était une bien mauvaise nouvelle. Heureusement, la plupart des exposants ont pu se replacer soit au tout nouveau Casse-Noisette soit au tout jeune Smart Design Mart (SDM). D'autres ont aussi opté pour Puces Pop, la Mecque du fait-main.

Marc Simard, créateur de Broundoor, une collection d'accessoires uniques faits de cuir recyclé, a participé à la première présentation du Souk, il y a huit ans. C'est ce salon exclusif qui l'a lancé, à l'instar des poupées Raplapla et autres petits artisans montréalais. Mais le marché de la Société des arts technologiques, organisé depuis les débuts par la styliste et amie des designers Azamit, a la particularité de se renouveler d'une année à l'autre. Pour se garantir un stand dans les temps des Fêtes, un petit groupe de créateurs, dont Marc Simard, a donc décidé de lancer le Smart Design Mart, dans un espace de 25 000 pieds carrés du Mile End.

Le SDM fonctionne un peu comme une coopérative. Les exposants n'ont pas à louer leur stand ou à redonner un pourcentage de leurs ventes, ils se partagent tout simplement les frais de location et de fonctionnement du lieu.

Marc Simard se promène de salon en salon. Entre les boutiques, l'internet, le SDM, Puces Pop, Tarts'nCrafts (Ottawa), le Salon des éco-artisans de Gatineau et d'autres petits marchés et festivals indépendants, il réussit à gagner sa vie.

Malgré des frais de location pouvant atteindre 8700$, la designer de vêtements Mélissa Nepton a pour sa part opté pour le Salon des métiers d'art cette année, après un succès au très couru salon One of a Kind, à Toronto, l'an dernier. «C'est une question de durée. Le SMAQ est ouvert pendant presque trois semaines. C'est comme avoir une miniboutique éphémère. Puis je crois qu'une partie de la clientèle du Salon correspond à la mienne. Déjà, après avoir annoncé ma participation au Salon à mes clientes, j'ai eu beaucoup de demandes pour certaines pièces.»

«Parce qu'il dure près de trois semaines, le Salon des métiers d'art n'est à la portée que de ceux et celles qui ont les moyens de produire suffisamment pour bien garnir un stand pendant toute la durée de l'expo, explique Serge Demers, directeur général du SMAQ. Mais le Conseil des métiers d'art a récemment commencé à soutenir la relève qui veut participer aux plus petits salons pour se faire la main.»

La marche est haute également pour ceux qui aimeraient participer au premier Marché Casse-Noisette, dont les frais de location sont de 2100$ pour 10 jours. Lorsqu'on visite les installations au Palais des congrès, on comprend pourquoi. «C'était comme créer une ville dans une ville, lance Alain Dancyger, directeur général des Grands Ballets Canadiens et fondateur du Marché Casse-Noisette, premier marché de Noël québécois à caractère philanthropique (10% des ventes et tous les profits réalisés par les GBCM financeront la production Casse-Noisette et renfloueront le Fonds Casse-Noisette pour enfants). Nous voulons offrir une expérience de magasinage différente, féérique. Nous ne tenons pas que des produits locaux bien que la première présentation soit pas mal québécoise. L'essentiel est d'offrir de la qualité dans différentes catégories (ndlr: mode, beauté, livres, jouets, décoration, gourmandises, etc.).»

Le Marché Casse-Noisette a ouvert le bal hier, au Palais des congrès. Également au programme ce week-end, la Foire des créateurs du musée McCord (aujourd'hui, demain et dimanche), et l'ouverture, ce soir, de la Boutique Punkt. Bon magasinage!

Salon des métiers d'art

Doyen des marchés de Noël, le Salon des métiers d'art accueille cette année 53 nouveaux exposants (sur plus de 400). C'est le marché des artisans établis.

Exposants chouchous:

A. J. Création (verre et céramique)

Cokluch (cuir recyclé)

Maillagogo / Mélissa Nepton / Ève Gravel / Annie 50 (vêtements)

Noujica (accessoires mode)

Rachel F. (cuir et fourrure recyclés)

C comme Ça (feutre)

Les Canardises / Simon Turcotte confiturier

Du 3 au 22 décembre, à la Place Bonaventure

metiers-d-art.qc.ca/smaq

Salon des artistes récupérateurs

Ce sympathique petit marché s'adresse indéniablement aux granos urbains qui font de la consommation consciente une priorité. On y trouve encore quelques «granoleries» d'une époque révolue, mais aussi des créations modernes et originales.

Exposants chouchous:

Audas (sacs)

Tomate d'épingles (bijoux, etc.)

Dicha (vêtements pour enfants)

Ressac (chambres à air recyclées)

Yü Bijoux

Du 3 au 5 décembre, à la Biosphère

ec.gc.ca/biosphere

Marché Casse-Noisette

Ce tout nouveau marché haut de gamme souhaite s'adresser à un public à la recherche de cadeaux originaux et de qualité, mais qui n'a pas le temps de courir les magasins. Alain Dancyger, directeur général des Grands Ballets Canadien et fondateur du Marché, souhaite que les visiteurs puissent faire tous leurs achats des Fêtes en deux heures, sous le même toit et dans une ambiance agréable.

Exposants chouchous:

Pearls Before Swine / Brazen Design (bijoux)

Anomal Couture (vêtements)

Cao (chocolat)

Fuchsia Épicerie Fleur (alimentation)

The Laundress (savons, etc.)

Claude-André Hébert (parfumeur),

Éditions La Pastèque

Jusqu'au 5 décembre, galeries du Palais des congrès

marchecassenoisette.com

Smart Design Mart

Ce marché de taille moyenne (70 exposants) a vu le jour l'an dernier. Déjà, il a réussi à attirer certains des créateurs les plus originaux de Montréal. Véritable paradis de la «modeuse» et de l'amateur du design, il sera à coup sûr très fréquenté.

Exposants chouchous:

Bijougraphie / Broundoor (accessoires en cuir recyclé)

C'est pas moi c'est ma soeur / Tamé / Noemiah / Lalayeah / La Raffinerie (bijoux)

Elaine Ho (cuir)

Furni (design d'objets)

Marianne Chénard (céramique)

Norwegian Wood / White Label (vêtements)

Du 3 au 5 décembre, 60, rue Saint-Viateur Est, 2e étage

smartdesignmart.blogspot.com

Puces Pop

Cette Mecque du fait-main offre une vitrine aux jeunes artisans audacieux. Cette année, les créatifs sont de nouveau au rendez-vous. Vous aurez peut-être croisé quelques-uns des exposants au Smart Design Mart, deux semaines plus tôt.

Exposants Chouchous:

Marianne Chénard (céramique)

Picpocket (feutre)

This Ilk (bijoux)

Norwegian Wood / Audrey Cantwell (vêtements)

Dot&Lil (cosmétiques)

Elaine Ho (cuir recyclé)

18 et 19 décembre, à l'Église Saint-Enfant-Jésus, à l'angle de la rue Saint-Dominique et du boulevard Saint-Joseph

popmontreal.com/puces

Foire des créateurs du Musée McCord

C'est la 15e année de la Foire des créateurs où mode et accessoires, bijoux, articles pour enfants, objets de décoration et produits gastronomiques font toujours bon ménage.

Exposants chouchous:

Céline en laine (tricot)

La fée raille (design ludique)

Zoo Babies / Raplapla (poupées)

PMO Design (céramique)

Sim Design (mobilier et accessoires)

Métal en jupe (objets)

Jusqu'à dimanche, 17h, au musée McCord

mccord-museum.qc.ca

Boutique Punkt

Voilà plusieurs années que l'artiste Melinda Pap tient sa petite boutique de Noël qui rassemble des architectes, des designers graphiques ou d'objets et des artistes en tous genres. On y va pour trouver des cadeaux vraiment uniques.

Exposants chouchous:

Toma Objets

Étienne Hotte (design d'objets)

Mélissa Mongiat (design graphique)

Studio Feed (livres)

Rita (objets)

Jusqu'au 23 décembre, à l'Atelier Punkt, 5333, avenue Casgrain, local 205 A, 514-458-7960

atelierpunkt.com

Marché de Noël au Chat des artistes

Les créateurs logés au 2205, rue Parthenais, édifice connu sous le nom «Le Chat des artistes», ouvrent leurs ateliers au grand public afin de mieux faire connaître leur travail et de rendre leurs «produits» accessibles à une clientèle adepte d'achat local et différent.

Exposants chouchous:

Galerie Monde Ruelle, Lucie Grégoire (chapeaux)

Créations Encore (vêtements)

Jusqu'au 28 novembre et du 9 au 12 décembre, 2205, rue Parthenais

chatdesartistes.wordpress.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer