Grand Prix d'Australie

L'ado sans filtre de la F1 révélé dans toute sa candeur et son humeur

La candeur et les sautes d'humeur du post-ado sans filtre de la F1, Max Verstappen, ont encore été révélées sur les ondes radio lors du GP d'Australie lors de conversations animées avec son équipe et émaillées de quelques jurons bien sentis. Plusieurs fois durant la course, ce garçon de 18 ans a dit tout ce qui lui passait par la tête sur la radio de bord le liant au stand de son son équipe, Toro Rosso.

Au volant de cette voiture, un jeune homme... - image 1.0

Agrandir

Au volant de cette voiture, un jeune homme très doué et très énervé. Photo : AFP

Tout comme l'an dernier au Grand Prix de Singapour, d'ailleurs.

Révélation de la saison 2015 et 5e sur la grille de départ à Melbourne, Verstapen est rentré au puits sans prévenir, alors qu'il visait le podium. Il et a été surpris --et fâché-- que ses mécaniciens ne soient pas prêts. Cela l'a évidemment fait plonger au classement.

Mot anglais de quatre lettres censuré

Après la course, il a dit aux journalistes que c'était « une erreur de communication » avec le puits.

Mais durant la course, très énervé sur sa radio de bord, il a crié ceci : « Combien de fois ai-je dit que j'ai des problèmes de pneus ?!? Je voulais passer au puits le premier, f... !!! »

Il s'est plaint qu'être passé après son coéquiper Carlos Sainz jr l'avait relégué derrière « sans aucune chance de (le) dépasser », alors qu'avant le changement de pneus, il le laissait derrière lui.

Reprenant la piste derrière Sainz jr et ne pouvant le dépasser, il s'est plaint à maintes reprises de ce que Toro Rosso n'ordonnait pas à son coéquipier de le laisser passer.

Il a fini par flamber son équipe sur la radio de bord, en termes peu choisis alors qu'il se disputait la 9e place avec Sainz, à armes égales.

Sainz, loin de lui céder le passage, a plutôt dépassé la Renault de Jolvon Palmer. Verstappen a fait de même mais a continué à se plaindre sur les ondes à son équipe qu'on « ne me laisse pas passer ! », ajoutant : « C'est une f... de farce ou quoi !!??! »

Il a craqué en fin de course et a même accroché son coéquipier, terminant malgré tout au 10e rang avec un point de consolation, mais derrière Sainz, qu'il n'a jamais réussi à dépasser.

À l'inverse de 2015 à Singapour

L'an dernier, lors du Grand Prix de Singapour,  Vertappen, en 8e place, avait refusé un ordre de laisser passer Sainz jr, qui roulait derrière lui. L'équipe estimait que Sainz jr il avait une meilleure chance de rattraper Sergio Perez, de l'écurie Force India.

« Non ! », avait répondu Verstappen à la radio.

Son équipe lui a demandé deux autres fois de céder le passage à Sainz, mais il Verstappen n'a jamais obtempéré et a fini 8e

Max Emilian Verstappen, né le 30 septembre 1997 à Hasselt, en Belgique, est un pilote automobile belgo-néerlandais courant sous licence néerlandaise. Il est le fils de Jos Verstappen, pilote de Formule 1 de 1994 à 2003.

Il fait ses débuts en Formule 1 en 2015 avec l'équipe Toro Rosso. Il est devenu, à 17 ans et 166 jours, le plus jeune pilote de l'histoire à prendre le départ d'un Grand Prix, puis le plus jeune pilote de l'histoire à marquer des points en Grand Prix.

image title
Fermer