Les rides d'une vieille façade

Sauriez-vous démasquer tous les défauts d'une façade? Faites... (PHOTO ANDRÉ DUMONT, COLLABORATION SPÉCIALE)

Agrandir

Sauriez-vous démasquer tous les défauts d'une façade? Faites comme l'inspecteur en bâtiment: observez de près et de loin, cherchez en haut et en bas, scrutez par en dessous...

PHOTO ANDRÉ DUMONT, COLLABORATION SPÉCIALE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
André Dumont

Collaboration spéciale

La Presse

Construit en 1925, ce multiplex de La Petite-Patrie résiste bien au passage du temps. La brique, le mortier, les allèges et les portes du rez-de-chaussée ont 91 ans ! En y regardant de plus près, on découvre cependant que rien n'est éternel. En plus des défauts relevés ici, le propriétaire devra tôt ou tard changer les fenêtres, renouveler les planchers des balcons et remplacer l'escalier de fer forgé.

1. Allège ridée

Après neuf décennies de loyaux services, l'allège sous cette fenêtre est complètement fissurée. Lorsque l'eau qui s'insère dans les fissures gèle, puis fait éclater la pierre, il y a risque d'infiltration d'eau jusqu'à l'intérieur du mur. Cette allège devra être changée.

2. Limon d'escalier pourri

Cette marche fléchit sous le poids d'une personne. En regardant en dessous, on découvre qu'une partie du limon de bois est complètement pourrie. Pour prévenir les chutes, le limon doit être réparé ou changé.

3. Une porte dans la porte

Les boîtes aux lettres à même la porte sont une belle source d'infiltration d'air froid. Celle-ci a été condamnée. Il serait préférable de sceller toutes les fentes du pourtour de la portière et de mettre de la laine isolante à l'intérieur.

4. Mortier fatigué

Après tant d'années à recevoir des coups de pied pour faire tomber la neige et les abrasifs des bottes d'hiver, le mortier entre les briques près de la porte n'en peut plus. Il s'effrite et les joints se vident. Un maçon pourra tirer de nouveaux joints.

5. Escalier rouillé

L'escalier en fer forgé a été repeint, mais la rouille refait surface. À certains endroits, le métal est perforé. Pour prolonger la vie de cet escalier, il faudra faire appel à un soudeur pour réparer les perforations, puis poncer et repeindre.

6. Vieux plancher caché

Le plancher du palier à l'étage a été installé par-dessus un ancien plancher. Jusqu'où se poursuit la pourriture des vieilles planches ? Ce serait une bonne idée de vérifier si les solives qui soutiennent le tout sont elles aussi attaquées par la pourriture.

7. Gouttière décrochée

Cette gouttière menace de se décrocher complètement du palier. Elle devrait être fixée adéquatement en place, sinon retirée. Son remplacement est optionnel. Une gouttière n'est pas forcément requise pour un plancher de balcon.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer