La mousse de polyuréthane, un isolant passe-partout

Lorsque de la mousse de polyuréthane giclée est appliquée... (PHOTO ANDRÉ DUMONT, COLLABORATION SPÉCIALE)

Agrandir

Lorsque de la mousse de polyuréthane giclée est appliquée sur un mur, celui-ci devrait être recouvert d'un matériau pare-feu, comme des panneaux de gypse.

PHOTO ANDRÉ DUMONT, COLLABORATION SPÉCIALE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
André Dumont

Collaboration spéciale

La Presse

La mousse de polyuréthane est un produit mal connu, qui fait pourtant des merveilles pour isoler et étanchéiser nos maisons soumises aux rigoureux hivers québécois. Voici le pour et le contre d'un matériau à la fois très collant et très isolant.

Ce vide sanitaire a été isolé avec de... (PHOTO ANDRÉ DUMONT, COLLABORATION SPÉCIALE) - image 1.0

Agrandir

Ce vide sanitaire a été isolé avec de la mousse de polyuréthane. 

PHOTO ANDRÉ DUMONT, COLLABORATION SPÉCIALE

La solive de rive est difficile à isoler... (PHOTO André Dumont, collaboration spéciale) - image 1.1

Agrandir

La solive de rive est difficile à isoler adéquatement autrement qu’avec de la mousse de polyuréthane. 

PHOTO André Dumont, collaboration spéciale

On se la procure en petite bonbonne en quincaillerie, pour sceller des interstices et isoler du même coup, lors d'un changement de fenêtre par exemple. On peut aussi la faire appliquer à petite ou grande échelle par un duo de techniciens, pour isoler de grandes surfaces comme un mur de fondation.

Dans ces deux formats, la mousse de polyuréthane est plus chère que les autres matériaux isolants, telles la laine en matelas ou la cellulose en vrac. Cependant, elle les surclasse sur plusieurs aspects : elle épouse parfaitement les formes irrégulières, elle crée une barrière étanche à l'air et elle résiste à l'humidité.

« La mousse de polyuréthane a une valeur R plus élevée que les autres types d'isolants, mais ce n'est pas là son plus gros avantage. Elle se distingue par le fait qu'elle est aussi pare-air et pare-vapeur. Elle vient sceller l'enveloppe et éliminer les infiltrations d'air. »

- Yves Rondeau, fondateur de Genyk, fabricant de la mousse Boréal Lavande

USAGE INAPPROPRIÉ

Malgré sa grande polyvalence, la mousse de polyuréthane ne s'utilise pas n'importe comment.

En inspection préachat, je repère souvent de l'uréthane utilisé à l'extérieur, pour sceller le pourtour d'un robinet, d'une conduite de gaz ou de mazout ou d'une sortie de ventilation. Exposée aux rayons ultraviolets du soleil, la mousse se désagrégera en quelques années.

L'uréthane a un autre grand défaut : il est inflammable. Quand il est giclé sur des murs de fondation dans un sous-sol, je recommande automatiquement que ceux-ci soient recouverts d'un matériau pare-feu, tels des panneaux de gypse.

Cet isolant est souvent utilisé dans les vides sanitaires. Quand le plancher du rez-de-chaussée est très près du niveau du sol et que ce dernier est régulièrement gorgé d'eau, la mousse de polyuréthane peut accélérer la dégradation de la base de la structure de bois du bâtiment et même endommager la fondation.

Dure et étanche, la mousse retient l'eau contre la fondation. L'humidité migre alors vers le haut et entraîne la pourriture des solives de plancher. Pire : l'eau emprisonnée peut geler et faire éclater un béton de mauvaise qualité ou le mortier entre les pierres des très vieilles fondations.

AMÉLIORER LE BILAN ÉNERGÉTIQUE

Dans votre future propriété, l'ajout de mousse d'uréthane à des endroits stratégiques pourrait vous faire réaliser d'importantes économies de chauffage. Sachez par contre que vous n'irez pas loin avec une bonbonne achetée en magasin. Dès qu'on veut faire plus que combler des interstices par où pénètre l'air froid, une application professionnelle s'impose.

La mousse d'uréthane est idéale pour isoler : 

- la face intérieure des murs de fondation

- la face extérieure des murs de fondation (sous le sol)

- les solives de rive entre chaque étage

- un plafond (par les combles)

- le plancher d'une pièce en porte-à-faux

Il en coûte environ 3 $ le pied carré pour une application de 8 cm d'épaisseur. Cela peut sembler cher, mais le prix comprend le produit et son installation par des techniciens accrédités par le fabricant. Et n'oubliez pas : la mousse d'uréthane ne fait pas qu'isoler ; elle rend les surfaces étanches aux courants d'air.

Les autres produits d'isolation requièrent plus de main-d'oeuvre. Ils doivent presque tous être accompagnés d'une pellicule pare-vapeur, découpée autour de chaque obstacle et retenue en place à l'aide de ruban adhésif rouge. Le résultat n'est jamais parfait.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer