Quoi de neuf en 2016?

Malgré un marché immobilier plus modéré, les tours... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE)

Agrandir

Malgré un marché immobilier plus modéré, les tours continueront de pousser au centre-ville de Montréal.

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après quelques années folles, pendant lesquelles des projets imposants se sont succédé à Montréal, le marché immobilier s'est calmé en 2015. Que nous réserve 2016 ? Dans un marché « modéré », les nouveautés ne se feront certes pas plus nombreuses, en ville ou en banlieue. Mais n'allez pas croire que les tours ont fini de pousser au centre-ville...

Pleins feux sur 2016

Les grues se multiplient depuis quelques années pour construire des complexes immobiliers résidentiels plus imposants les uns que les autres, autant à Montréal qu'en banlieue. Que nous réserve 2016 ?

« Beaucoup de complexes sont en construction, et beaucoup de projets sont sur la planche à dessin », constate Robert J. Vézina, fondateur et organisateur en chef de l'exposition Le Montréal du futur, qui se tient tous les deux ans au Complexe Desjardins et qui sera de retour du 19 au 25 avril prochain.

« Plusieurs projets majeurs ont été prévus avec des deuxièmes phases et approuvés comme tels, précise-t-il. C'est clair que tous les promoteurs vont aller de l'avant avec leurs phases subséquentes, qui seront également de grands édifices. »

Des tours de condos seront construites, mais également des immeubles locatifs, fait-il remarquer. « Plusieurs des immeubles locatifs sont jumelés à un hôtel, précise-t-il. Le Groupe Canvar a été le premier à aller en ce sens et a actuellement deux tours en construction le long du boulevard René-Lévesque qui comprendront un Holiday Inn et un AC Marriott. D'autres font de même. »

Moins de projets d'envergure

Beaucoup de projets d'envergure ont été lancés en 2012, 2013 et 2014. Il y en a eu moins en 2015 et il ne devrait pas y en avoir beaucoup en 2016, croit Mathieu Collette, directeur des études de marché du condo au sein du Groupe Altus.

« C'est une bonne chose », dit-il.

«Le marché immobilier a ralenti. Les condos se vendent à un rythme considéré comme modéré. Ce n'est plus la folie des années 2010 à 2012. Cela donne le temps au marché d'absorber les projets en cours.»

Mathieu Collette
Directeur des études de marché du condo au sein du Groupe Altus

L'approche du marché est plus saine et responsable qu'avant, estime Patrice Groleau, propriétaire de l'agence immobilière McGill Immobilier, qui vend beaucoup de condos neufs. « Il y a eu un rééquilibrage parmi les promoteurs immobiliers et les contracteurs, indique-t-il. Certains gros joueurs ont perdu des plumes, et plusieurs petits joueurs, qui ont sauté des étapes en voulant être trop gros trop vite, ne répéteront pas leurs erreurs. »

La concurrence aveugle, sans tenir compte de ce que les autres font, n'a plus sa place en 2016, croit-il. « Il y a de gros et beaux projets dans les cartons, mais les promoteurs se montrent prudents en ne faisant pas d'annonces trop précoces, car il n'y a pas de place pour tout le monde en même temps. Prudent ne veut pas dire frileux, mais plutôt réaliste et raisonnable. »

Les nouvelles tours

En 2012, les lancements de nombreux projets autour du Centre Bell ont suscité beaucoup de scepticisme, se rappelle l'architecte Olivier Legault, actionnaire principal de l'agence Béïque Legault Thuot Architectes, qui participe activement à la transformation de ce secteur depuis 16 ans.

« Les condos répondent à de nouveaux critères et ont graduellement été achetés, dit-il. La recette, avec piscine et terrasse sur les toits, semble plaire à une partie de la population. »

Beaucoup de tours sont en construction, les vastes terrains vagues se font plus rares, mais le marché demeure actif, constate-t-il.

« En 2016, il y aura une consolidation du marché, dit-il. Plusieurs tours en construction seront livrées. Mais il y a encore beaucoup de projets à l'étude. Les bureaux d'architectes sont occupés ! »

Rattrapage

Le centre-ville de Montréal demeure le secteur où s'enregistre le plus grand volume de ventes de copropriétés neuves dans la grande région de Montréal, indique Mathieu Collette. Il y a aussi beaucoup d'activité dans la périphérie du centre-ville. C'est le cas, par exemple, dans les arrondissements du Sud-Ouest, de Rosemont-La Petite-Patrie, de Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce, de Saint-Laurent, de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve et de Verdun (comportant L'Île-des-Soeurs).

« On est encore en train de faire du rattrapage vis-à-vis de Toronto et Vancouver, estime Robert J. Vézina. Même si tout le monde pense qu'il se construit trop de condos, il y a encore beaucoup d'espace à remplir pour améliorer le tissu urbain. On ne s'en va pas vers une décroissance de l'immigration ou de l'investissement étranger. »

Montréal a commencé à attirer l'attention des investisseurs étrangers avec des projets haut de gamme comme les Résidences au Ritz-Carlton Montréal et le Yoo Montréal, inspiré par Philippe Starck, dans Griffintown, souligne Jeff Lee, rédacteur en chef du webzine immobilier Tower Trip, qui s'intéresse notamment aux marchés immobiliers de Montréal, Toronto et Vancouver. Cette tendance ne s'essoufflera pas en 2016, croit-il.

Dévoilement de nouveaux projets résidentiels

Les volets résidentiels de projets d'envergure ainsi que de tout nouveaux projets seront lancés en 2016. Certains sont toujours secrets, n'étant pas assez avancés pour être dévoilés. Mais en voici quelques-uns sur lesquels nous avons obtenu des précisions.

Le complexe haut de gamme Rue de la... (ILLUSTRATION FOURNIE PAR CARBONLEO) - image 6.0

Agrandir

Le complexe haut de gamme Rue de la Montagne, en construction à côté du magasin Ogilvy, devrait intégrer des condos d'un grand luxe, au-dessus d'un hôtel.

ILLUSTRATION FOURNIE PAR CARBONLEO

Rue de la Montagne

La construction du complexe haut de gamme adjacent au magasin Ogilvy, au centre-ville de Montréal, a commencé. À venir: 50 000 pi2 d'espaces commerciaux connectés au magasin Ogilvy, un hôtel cinq étoiles, ainsi que plus de 50 spacieux condos aux plafonds de 11 pieds. Ces condos, d'une superficie moyenne de 3500 pi2, devraient être mis en marché à la fin de 2016. D'un grand luxe, ils procureront des vues dégagées sur les environs, puisqu'ils seront construits au-dessus de l'hôtel.

Mondev construira un immeuble locatif de 22 étages... (ILLUSTRATION FOURNIE PAR MONDEV) - image 7.0

Agrandir

Mondev construira un immeuble locatif de 22 étages en face de la station de métro Saint-Laurent. 

ILLUSTRATION FOURNIE PAR MONDEV

20 de Maisonneuve Ouest

En face de la station de métro Saint-Laurent, Mondev procède actuellement à la destruction d'un immense immeuble. Le promoteur entamera ensuite les travaux pour la construction d'un immeuble locatif haut de gamme de 22 étages (166 appartements). Des commerces s'établiront au rez-de-chaussée. Une piscine, un chalet urbain et une salle d'entraînement sont prévus sur le toit du quatrième étage. Les locataires pourront emménager en juillet 2017.

Une tour résidentielle de 20 étages s'élèvera sur... (PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE) - image 8.0

Agrandir

Une tour résidentielle de 20 étages s'élèvera sur le site de l'ancienne gare Viger. 

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Ancienne gare Viger

L'ancienne Gare Viger reprend vie graduellement, en bordure du Vieux-Montréal. Le Groupe Jesta compte construire une tour résidentielle locative d'environ 20 étages jumelée à un hôtel, dans le cadre de la deuxième phase de revitalisation du site, situé près du futur CHUM. Les travaux devraient débuter à l'automne 2016. Les logements seraient compacts, avec des superficies variant entre 450 et 800pi2, afin que les loyers ne soient pas trop élevés (à partir d'environ 1000$ par mois). Les locataires auraient accès aux services de l'hôtel.

Gestion M & O a le feu vert... (ILLUSTRATION FOURNIE PAR LEMAY) - image 9.0

Agrandir

Gestion M & O a le feu vert pour procéder à la transformation de l'ancienne maison mère des Soeurs des Saints Noms de Jésus et de Marie. 

ILLUSTRATION FOURNIE PAR LEMAY

1420 Mont-Royal

La transformation de l'ancienne maison mère des Soeurs des Saints Noms de Jésus et de Marie entre dans une nouvelle phase. La saga judiciaire terminée et l'achat de la propriété conclu avec l'Université de Montréal, Gestion M & O a le champ libre. Avec le concours des architectes de l'agence Lemay, le promoteur Olivier Leclerc part à zéro. Il prévoit aménager moins de 200 condos de 800 à 6000 pi2, à un prix moyen de 550 $ le pied carré. La chapelle sera préservée et accessible au public. Le lancement du projet aura lieu ce printemps, si possible, ou au début de l'automne.

Bass

Un nouvel immeuble de huit étages surmonté de mezzanines pourrait être lancé dès ce printemps dans les Bassins du Nouveau Havre, un quartier qui prend forme dans Griffintown, à l'endroit où se trouvait un ancien centre de tri postal. Construction Musto a acquis le terrain à la suite d'un appel de propositions piloté par la Société immobilière du Canada. Entre 175 et 190 condos, de 625 à 2200 pi2, sont prévus. Il y aura une terrasse, une piscine et une salle d'exercice vitrée sur le toit.

Ateliers Castelnau devrait être officiellement lancé en septembre.... (ILLUSTRATION FOURNIE PAR DEVMCGILL) - image 11.0

Agrandir

Ateliers Castelnau devrait être officiellement lancé en septembre. On y comptera environ 350 condos et il sera construit en trois ou autre phases. 

ILLUSTRATION FOURNIE PAR DEVMCGILL

Ateliers Castelnau

Ateliers Castelnau devrait être officiellement lancé en septembre. L'immeuble de six étages en béton comportera environ 350 condos et sera construit en trois ou quatre phases. Il sera différent et plus abordable que le complexe Castelnau voisin, également réalisé par DevMcGill et Thibault, Messier, Savard et Associés. Il sera construit sur le terrain de l'ancienne imprimerie Transcontinental et prévoit la préservation d'un immeuble patrimonial.

Le site de l'ancienne usine Crown Cork &... (ILLUSTRATION FOURNIE PAR CONSTRUCTION MUSTO) - image 12.0

Agrandir

Le site de l'ancienne usine Crown Cork & Seal, au 10 000, rue Meilleur, changera de vocation. 

ILLUSTRATION FOURNIE PAR CONSTRUCTION MUSTO

Crown Cork & Seal

Depuis 2012, plusieurs consultations publiques ont eu lieu afin de définir la transformation du site de l'ancienne usine Crown Cork & Seal, dans Ahuntsic-Cartierville. Dans sa plus récente version, le projet de Construction Musto comprend sept immeubles de quatre, cinq et six étages, avec un vaste parc central et des jardins communautaires. Il comptera 472 logements, dont 78 communautaires. Le premier immeuble, de quatre étages, pourrait être lancé ce printemps. En béton, avec ascenseur et stationnement souterrain, il comptera une soixantaine de condos et donnera sur la rue Meilleur.

Le nouvel immeuble locatif du Groupe Mach comprendra... (ILLUSTRATION FOURNIE PAR LE GROUPE MACH) - image 13.0

Agrandir

Le nouvel immeuble locatif du Groupe Mach comprendra 160 logements locatifs répartis sur 13 étages.

ILLUSTRATION FOURNIE PAR LE GROUPE MACH

Faubourg Lacordaire

Le Groupe Mach devrait amorcer la construction d'un immeuble locatif ce printemps, à l'intersection des boulevards Lacordaire et des Grandes-Prairies, au sud de la gare Saint-Léonard - Montréal-Nord. Les 160 logements locatifs seront répartis sur 13 étages, au-dessus d'une vaste épicerie de l'enseigne IGA, qui occupera le rez-de-chaussée. Les locataires auront accès à un stationnement souterrain et à une terrasse, avec des jeux pour enfants, sur une partie du toit du supermarché.

Il y aura notamment un parc avec un... (ILLUSTRATION FOURNIE PAR DEVIMCO IMMOBILIER) - image 14.0

Agrandir

Il y aura notamment un parc avec un plan d'eau au coeur du futur TOD Quartier, qui devrait prendre forme à l'intersection des autoroutes 10 et 30, à Brossard. 

ILLUSTRATION FOURNIE PAR DEVIMCO IMMOBILIER

TOD Quartier

TOD Quartier, que Devimco Immobilier veut construire en face du Quartier DIX30, à Brossard, devrait comprendre environ 1000 appartements locatifs et 1000 condos, dans des immeubles de 6 à 10 étages. Ceux-ci devraient être intégrés dans un milieu de vie aux multiples espaces verts comportant aussi des bureaux et des commerces. La construction de la première tour locative devrait débuter à l'automne. Les condos d'un premier immeuble en copropriété seraient aussi mis en vente à ce moment.

Collée au District Griffin sur Peel, dans Griffintown,... (ILLUSTRATION FOURNIE PAR DEVIMCO IMMOBILIER) - image 15.0

Agrandir

Collée au District Griffin sur Peel, dans Griffintown, la tour Exalto sera lancée en mars 2016.

ILLUSTRATION FOURNIE PAR DEVIMCO IMMOBILIER

Les nouvelles phases

Certains complexes dans la région de Montréal continueront sur leur lancée en 2016 et auront une nouvelle phase mise en marché cette année. Voici quelques exemples.

Icône, phase 2

Alors que les ouvriers s'activent dans la tour Icône, au nord du Centre Bell, afin de livrer des condos dès septembre, Stationnement Métropolitain prépare la deuxième phase du complexe, qui devrait être lancée à l'automne. La deuxième tour devrait avoir 28 étages, dont 25 habitables, et sera indépendante de la première. Elle engloberait un hôtel et une section locative haut de gamme, qui compteront environ 90 appartements chacun.

District Griffin sur Peel, phase Exalto

Cette dernière phase du complexe District Griffin sur Peel sera lancée officiellement en mars, dans Griffintown. La tour Exalto (une contraction des mots exaltant et alto) comptera 185 condos. L'immeuble de Devimco Immobilier se distinguera par son jeu de lumières à ampoules à DEL en façade, ses cuisines personnalisées et son aire commune trois saisons sur le toit, grâce à des capsules chauffées (alpine pods).

La deuxième phase du complexe WR s'élèvera à... (ILLUSTRATION FOURNIE PAR LE GROUPE MONTCLAIR) - image 16.0

Agrandir

La deuxième phase du complexe WR s'élèvera à côté de la première phase, qui est en construction dans Bois-Franc, à Saint-Laurent. 

ILLUSTRATION FOURNIE PAR LE GROUPE MONTCLAIR

MÙV Condos, phase 2 sur le parc

Développement VAP compte mettre en marché ce printemps la deuxième phase du complexe MÙV Condos, dans Rosemont. L'immeuble de 8 et 10 étages, qui comptera 125 condos, fera face au parc du Pélican, de l'autre côté de la rue Molson. Une piscine intérieure et une salle d'entraînement, accessibles aux copropriétaires des deux phases, seront aménagées au rez-de-chaussée.

WR Condos urbains, phase 2

La deuxième phase du complexe WR devrait être lancée en mars. Le futur immeuble de six étages du Groupe Montclair s'élèvera à côté de la première phase, qui est en construction dans Bois-Franc, à Saint-Laurent. Des commerces s'installeront au rez-de-chaussée. Près de 50 condos, de 600 à 1200 pi2, seront aménagés au-dessus. La certification LEED sera visée.

La deuxième phase du complexe YUL, qui sera... (ILLUSTRATION FOURNIE PAR LE GROUPE BRIVIA) - image 17.0

Agrandir

La deuxième phase du complexe YUL, qui sera officiellement lancée le mois prochain, comportera 17 maisons en rangée surmontées de mezzanines et de terrasses privées. 

ILLUSTRATION FOURNIE PAR LE GROUPE BRIVIA

Urbania 2, phase D

La Société de développement Urbania pourrait lancer la phase D du complexe Urbania 2 en septembre. Le futur édifice de 14 étages, qui comptera environ 150 condos, sera perpendiculaire au bâtiment actuellement en construction, de biais avec la station de métro Montmorency, à Laval. Un plus grand nombre de microcondos, de 350 à 500 pi2, sera proposé pour plaire à des jeunes, mais aussi à des moins jeunes en quête d'un pied-à-terre.

YUL, phase 2

Le 18 février, le Groupe Brivia et Tianco lanceront officiellement la deuxième phase du YUL, en construction boulevard René-Lévesque Ouest, à l'intersection de la rue Mackay. Rareté au centre-ville de Montréal, cette phase comportera 17 maisons en rangée surmontées de mezzanines et de terrasses privées. Elles longeront l'avenue Overdale, en harmonie avec les bâtiments de l'autre côté de la rue. Les propriétaires auront accès au jardin, aux piscines et aux autres espaces communs du luxueux complexe.

La deuxième phase du complexe Aquablu sera lancée... (ILLUSTRATION FOURNIE PAR AQUABLU) - image 18.0

Agrandir

La deuxième phase du complexe Aquablu sera lancée au printemps ou à l'été.

ILLUSTRATION FOURNIE PAR AQUABLU

Aquablu, phase 2

Pendant que la première tour du complexe Aquablu prend forme, en bordure de la rivière des Prairies, dans le quartier Sainte-Dorothée, à Laval, le Groupe Garabedian Lifestyle travaille de concert avec l'architecte Jean-Pierre Bart pour mettre au point la deuxième phase du luxueux complexe. Celle-ci devrait être lancée au printemps ou à l'été.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer