La Sequoia: chic minimaliste

De la hauteur des prises électriques à la... (Photo André Pichette, La Presse)

Agrandir

De la hauteur des prises électriques à la plomberie en passant par l'emplacement de la toilette, tout a été mûrement réfléchi dans cette maison d'un peu plus de 200 pi2, qui peut fonctionner en autonomie.

Photo André Pichette, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Au tout dernier Salon international du design d'intérieur de Montréal (SIDIM), une petite maison attirait les regards et les visiteurs, qui s'exclamaient en y entrant qu'ils en voulaient une ou se demandaient tout haut où pouvait bien être la table à manger.

Philippe Beaudoin... (Photo André Pichette, La Presse) - image 1.0

Agrandir

Philippe Beaudoin

Photo André Pichette, La Presse

La Sequoia se détaille environ 70 000$.... (Photo André Pichette, La Presse) - image 1.1

Agrandir

La Sequoia se détaille environ 70 000$.

Photo André Pichette, La Presse

La «Sequoia» est la création de Philippe Beaudoin, un charpentier-menuisier également formé en génie civil qui cherchait un projet d'entreprise hors du commun.

«Je voulais être créatif, apporter un nouveau genre de service. Je connaissais le mouvement des minimaisons, je tripais là-dessus. J'ai eu l'idée d'en construire une moi-même, qui allait se différencier des autres modèles que l'on voit partout. Je voulais quelque chose de plus moderne», explique le jeune homme de 28 ans.

C'est donc lui qui a imaginé la maison, puis qui l'a construite. Le défi de conception de cet espace de 20 pieds de long et d'un peu plus de 7 pieds de large a été de taille. Si bien que lorsqu'on lui demande ce qui a été le plus difficile à intégrer dans la maison, la réponse est simple: tout!

«Je ne voulais pas m'inspirer d'un modèle existant, dit Philippe Beaudoin. Je suis téteux dans la vie: je me disais que plus je me posais de questions pour chaque étape, plus je me différencierais des autres.»

De la hauteur des prises électriques à la plomberie en passant par l'emplacement de la toilette, tout a été mûrement réfléchi dans cette maison d'un peu plus de 200 pi2, qui peut fonctionner en autonomie.

«Dans le marché mondial, quand une minimaison est autosuffisante, c'est souvent au détriment du design. Ç'a été difficile d'intégrer les panneaux solaires. Je trouve ça laid. C'est pour ça qu'ils sont sur la toiture, on ne les voit pas», explique l'entrepreneur.

La Sequoia qu'il trimballe sur les routes du Québec est un prototype, mais Philippe Beaudoin est prêt à en fabriquer une à quiconque le souhaitera. Telle quelle, elle se détaille environ 70 000$, mais le modèle peut facilement être personnalisé selon l'utilisation qu'on souhaite en faire.

minimalistehouses.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer