Des condos qui se distinguent à Longueuil

Le Carré St-Thomas comprendre trois immeubles de cinq... (Illustration fournie par le Groupe Leclerc Architecture+Design)

Agrandir

Le Carré St-Thomas comprendre trois immeubles de cinq niveaux, qui feront dos au boulevard Taschereau,à LeMoyne. Chacun comportera 50 appartements en copropriété.

Illustration fournie par le Groupe Leclerc Architecture+Design

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Habitations Gilles Stébenne construit des maisons haut de gamme sur la Rive-Sud. Pour cette première incursion dans le domaine de la copropriété, l'entreprise familiale voulait innover afin de se distinguer.

En tout: Trois immeubles de cinq étages, comportant chacun cinquante appartements en copropriété. Ils seront bâtis un à la fois.

Aperçu: Habitations Gilles Stébenne construit des maisons haut de gamme sur la Rive-Sud. Pour cette première incursion dans le domaine de la copropriété, l'entreprise familiale voulait innover afin de se distinguer. Elle a donc fait appel au Groupe Leclerc architecture + design. Résultat: elle a décidé d'employer un procédé de construction qui, par son respect de l'environnement, s'inscrit dans la philosophie du Plan stratégique de développement durable de la Ville de Longueuil. Le projet pourra, par le fait même, viser une plus grande densité.

«Ce sera le premier complexe résidentiel d'une telle hauteur le long du boulevard Taschereau, fait remarquer l'architecte Pierre Leclerc, président-fondateur de l'agence. D'autres devraient suivre, car la Ville veut favoriser les transports en commun.»

Habitations Gilles Stébenne utilisera ainsi des panneaux de bois lamellé-croisé, composés de planches de bois d'épinette noire de Chibougamau, collées et lamellées en couches perpendiculaires, pour former une partie de la structure des immeubles. Les panneaux massifs, appréciés pour leur grande capacité structurale, leur stabilité et leur résistance au feu, seront employés pour les plafonds. Les poutres, quant à elles, seront en bois lamellé-collé. Offerts en différentes teintes qui peuvent être agencées au plancher, le bois apparent donnera une chaleur particulière aux appartements.

Le promoteur a acquis un vaste terrain qui appartenait à un dépositaire de tracteurs et d'équipement John Deere. Les immeubles seront implantés de façon à ne pas trop sentir la proximité du boulevard Taschereau. Les édifices feront donc dos à l'artère et seront tournés vers Montréal. Il faudra en tout temps emprunter l'avenue des Chênes, qui borde un quartier résidentiel, pour accéder au complexe. La vue dégagée, à compter du troisième étage, sera pleinement exploitée. Les immeubles, en forme de L, seront d'ailleurs disposés de façon à ce que la grande majorité des copropriétaires aient une vue sur Montréal et profitent des couchers de soleil.

Une salle de réception, une salle d'exercice et une terrasse communes seront aménagées au cinquième étage de chacun des édifices. Pour restreindre les charges de copropriété, il n'y aura pas de piscine.

Dans les aires communes, y compris le stationnement intérieur, le gaz naturel sera utilisé comme source d'énergie. Dans le sous-sol, un chauffe-eau commun avec compteurs individuels pour chaque condo, sera aussi alimenté au gaz naturel, précise Stéphane Stébenne, directeur des ventes du projet.

Pour qui? Une population variée qui recherche un condo hors de l'ordinaire. La plupart des appartements seront spacieux afin d'accueillir des couples qui vendent leur maison devenue trop grande. Les professionnels qui travaillent à Montréal et apprécient la proximité de la station de métro Longueuil - Université-de-Sherbrooke sont aussi courtisés.

Combien? (taxes en sus, finition haut de gamme incluse)

À partir de 226 000$, 1040 pi2 (1 chambre).

À partir de 236 000$, 1000 pi2 (2 chambres).

À partir de 340 000$, 1540 pi2 (3 chambres).

À partir de 396 000$, 1255 pi2 (2 chambres avec terrasse de 510 pi2).

Charges mensuelles de copropriété estimées par le promoteur: environ 15 cents le pied carré.

Stationnement intérieur (taxes en sus):

20 000$ (le premier), 25 000$ (le second)

Construction: Elle devrait débuter en mars ou avril. Les copropriétaires devraient commencer à emménager dès novembre 2015.

Dans les environs: Des arrêts d'autobus pour se rendre rapidement à la station de métro Longueuil - Université-de-Sherbrooke ou à la gare de Saint-Lambert, les commerces et restaurants du boulevard Taschereau, le Club de golf Saint-Lambert, l'hôpital Charles-LeMoyne ainsi qu'un accès direct au pont Jacques-Cartier et à la route 134.

On aime: Le futur complexe complétera le quartier résidentiel situé de l'autre côté de l'avenue des Chênes. Le promoteur opte par ailleurs pour un mode de construction écologique afin de donner une valeur ajoutée à son projet.

On aime moins: Il est impossible, pour l'instant, d'ignorer la proximité du boulevard Taschereau. Mais c'est appelé à changer.

habitationsgillesstebenne.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer