Train de l'Est: autour des nouvelles gares

L'entrée en service du Train de l'Est et... (PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE)

Agrandir

L'entrée en service du Train de l'Est et la présence de nouvelles gares fournissent une occasion en or de reprenser l'aménagement des terrains tout autour.

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Train de l'Est est entré en service lundi matin. Dix nouvelles gares s'ajoutent tout au long de son parcours, qui s'étend sur 51 km. Il s'agit d'autant d'occasions, pour les arrondissements et les municipalités, de mettre en valeur les terrains tout autour. Comment s'y prendront-ils? Il est encore trop tôt pour le savoir, dans la plupart des cas. Mais la réflexion est engagée. Voici, gare par gare, comment l'avenir se dessine.

Mascouche est en train d'élaborer sa vision avec... (PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE) - image 1.0

Agrandir

Mascouche est en train d'élaborer sa vision avec différents organismes locaux pour tirer parti de l'emplacement stratégique de la gare.

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Gare Mascouche

1450, avenue de la Gare (dans un secteur en développement bordé par les autoroutes 640 et 25)

Mascouche veut que s'établisse près de la gare un quartier aux multiples facettes. La municipalité est en train d'élaborer sa vision avec différents organismes locaux afin de tirer parti de son emplacement stratégique. Il y aura un volet résidentiel d'une certaine densité et une variété de commerces. L'implantation d'entreprises sera également encouragée. L'intégration d'espaces publics avec un design et des aménagements de qualité figure aussi au coeur des préoccupations afin que l'environnement soit attrayant. Au sud, l'espace présentement occupé par l'aéroport de Mascouche sera quant à lui transformé en parc d'affaires.

Un vaste terrain adjacent au stationnement incitatif de... (PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE) - image 2.0

Agrandir

Un vaste terrain adjacent au stationnement incitatif de la gare de Terrebonne présente un potentiel intéressant.

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Gare Terrebonne

4000, boulevard Marcel-Therrien (le quai est situé au centre de l'autoroute 640. Une passerelle couverte avec ascenseur permettra d'y accéder)

Un vaste terrain adjacent au stationnement incitatif présente un potentiel intéressant. La municipalité planifie actuellement avec un promoteur le futur quartier qui pourrait s'y établir, élaborant notamment la densité et la mixité des fonctions qui le caractériseront. Terrebonne veut aussi collaborer avec l'AMT pour innover et concevoir autrement le stationnement. Si celui-ci est étagé ou en partie souterrain, une section du terrain pourrait être mise en valeur avec l'intégration d'espaces publics et de bâtiments aux usages variés (commerces, habitations et bureaux).

Située dans un secteur résidentiel établi, la gare... (PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE) - image 3.0

Agrandir

Située dans un secteur résidentiel établi, la gare Repentigny se trouve à l'est du viaduc de l'autoroute 40.

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Gare Repentigny

55, boulevard Lacombe (située dans un secteur résidentiel établi, la gare se trouve à l'est du viaduc de l'autoroute 40, près de la rivière L'Assomption)

Repentigny est l'une des sept municipalités de la Communauté métropolitaine de Montréal qui bénéficient d'une aide financière de 100 000$ pour réaliser un projet-pilote de type TOD (Transit Oriented Development). Une firme d'urbanisme a entamé une réflexion pour voir comment la Ville peut favoriser la naissance de nouveaux projets en lien avec la gare et donner possiblement accès à la rivière. Comme les terrains voisins appartiennent à divers propriétaires, Repentigny entend consulter sa population et travailler avec elle pour améliorer le secteur. Le changement anticipé se fera à long terme.

La gare Pointe-aux-Trembles, lors de sa construction.... (PHOTO FRANÇOIS ROY, ARCHIVES LA PRESSE) - image 4.0

Agrandir

La gare Pointe-aux-Trembles, lors de sa construction.

PHOTO FRANÇOIS ROY, ARCHIVES LA PRESSE

Gare Pointe-aux-Trembles

14501, rue Sherbrooke Est (ouverture au printemps 2015)

L'arrondissement de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles revoit intégralement l'aménagement de la rue Sherbrooke sur son territoire, multipliant les consultations publiques afin de se doter d'un plan de développement urbain, économique et social pour cette importante artère. La mise en valeur de terrains appartenant surtout à la Ville de Montréal aux abords de la rue Sherbrooke, à proximité de la future gare, figure au coeur de sa démarche. Le but visé? Créer un quartier invitant et améliorer la qualité de vie des citoyens habitant déjà aux alentours.

Grâce à un prolongement du boulevard Maurice-Duplessis, des... (Photo François Roy, La Presse) - image 5.0

Agrandir

Grâce à un prolongement du boulevard Maurice-Duplessis, des commerces de proximité et des habitations d'une certaine densité pourraient être construit près de la gare Rivière-des-Prairies.

Photo François Roy, La Presse

Gare Rivière-des-Prairies

10801, boulevard Maurice-Duplessis

D'importants travaux ont débuté l'été dernier afin de prolonger le boulevard Maurice-Duplessis, entre le boulevard de la Rivière-des-Prairies et la 87e Avenue, afin de donner un accès direct à la gare tant aux autobus, aux cyclistes qu'aux piétons. Les réseaux d'égout et de distribution d'eau existants sont aussi améliorés en prévision de l'urbanisation de terrains encore en friche. Des discussions sont notamment en cours pour la construction d'un complexe commercial le long du boulevard Maurice-Duplessis, à l'ouest du boulevard Saint-Jean-Baptiste, près de la gare. Des commerces de proximité (comme une épicerie) pourraient s'y installer. Une plus grande densité résidentielle et une mixité de fonctions seront aussi privilégiées aux alentours.

Gare Anjou

7260, 8e Rue (édicule au nord de la voie ferrée) et 11380, 6e Avenue (édicule au sudde la voie ferrée)

Construite au nord du boulevard Henri-Bourassa et à l'est de l'autoroute 25, la gare est implantée à l'extrémité ouest de Rivière-des-Prairies. Contiguë à un secteur industriel, aux bâtiments moches, elle permettra à de nombreux travailleurs de se rendre au boulot. Elle facilitera aussi l'accès au cégep Marie-Victorin et à l'hôpital Rivière-des-Prairies, de l'autre côté de l'autoroute 25. L'arrondissement de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles veut créer un passage pour les piétons et les cyclistes, entre la gare et le quartier résidentiel voisin, le Valencia. Aucune aire TOD n'est prévue.

Située au nord de la voie ferrée, la... (Photo François Roy, La Presse) - image 6.0

Agrandir

Située au nord de la voie ferrée, la gare Saint-Léonard-Montréal-Nord se trouve aux portes de la zone industrielle de Montréal-Nord.

Photo François Roy, La Presse

Gare Saint-Léonard-Montréal-Nord

10710, boulevard Lacordaire, Montréal-Nord (édicule) et 9550, boulevard Lacordaire,Saint-Léonard (stationnement)

Située au nord de la voie ferrée, la gare est aux portes de la zone industrielle de Montréal-Nord. C'est du côté sud, à Saint-Léonard, que se planifie l'aménagement d'un nouveau quartier. Le Groupe Mach a donné le coup d'envoi en bâtissant un centre commercial en bordure du chemin de fer, qui sera terminé au printemps. Suivra, à l'intersection des boulevards Lacordaire et des Grandes- Prairies, la construction de deux tours d'habitation ayant jusqu'à 12 étages (environ 300 logements), au-dessus d'une base commerciale. L'arrondissement veut modifier le zonage des terrains adjacents, à l'ouest du boulevard Lacordaire. D'autres immeubles en hauteur entourés de verdure ainsi que des commerces s'y établiraient.

Gare Saint-Michel-Montréal-Nord

9990, boulevard Pie-IX

De grands changements se préparent de part et d'autre de la voie ferrée. Montréal-Nord veut profiter notamment de la présence de la gare pour revitaliser le boulevard Pie-IX. Au sud de la voie ferrée, où se trouve la gare, les arrondissements de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension et de Montréal-Nord travaillent en collaboration pour mettre en valeur le site, que traverse une ligne de haute tension. Propriétaire du terrain, le Groupe Mach pilote un important projet, qui comprendrait la construction de sept immeubles de 4, 6, 8 et 10 étages, ainsi qu'un bâtiment à vocation commerciale. Environ 50 logements communautaires en feraient partie. Beaucoup d'espaces verts seraient aménagés, ainsi qu'une piste cyclable, pour rendre l'endroit attrayant.

Gare Sauvé

420, rue de Port-Royal Est (ouverture au printemps 2015)

La gare se trouve à la jonction d'un territoire industriel et d'un quartier résidentiel, près du parc d'Auteuil. Comme elle est située à proximité de la station de métro Sauvé, l'arrondissement prendra certaines mesures pour augmenter la sécurité des piétons, déjà très nombreux, aux intersections (comme l'installation d'un nouveau feu de circulation et la construction d'un trottoir plus large sur une section de la rue Saint-Denis). Le secteur jouit déjà d'un nouveau dynamisme. Un projet de construction d'un immeuble en copropriété de huit étages, à l'intersection du boulevard Saint-Laurent et de la rue de Port-Royal (coin nord-ouest) est à l'étude.

Gare Ahuntsic

9615, boulevard de l'Acadie

La gare est située près de la gare Chabanel, sur la ligne Saint-Jérôme. Toutes deux se trouvent à proximité du centre commercial Marché central. Ici aussi, certaines propriétés industrielles longeant la voie ferrée sont appelées à changer de vocation. Depuis 2012, plusieurs consultations publiques ont eu lieu afin de définir la transformation du site de l'ancienne usine Crown Cork & Seal, au 10000, rue Meilleur, près du parc et de l'école Saint-Benoit. Dans sa dernière version, le projet de Construction Musto comprend huit immeubles de 4, 5 et 6 étages, avec un vaste parc central et des jardins communautaires. Il y aurait 485 logements: 78 communautaires, 159 abordables et 248 condos. Il devrait être entériné au début de 2015.

À savoir

CMM

Communauté métropolitaine de Montréal, que forment les 82 municipalités de l'île de Montréal et des environs.

PMAD

Plan métropolitain d'aménagement et de développement. Les municipalités de la CMM ont adopté cet ambitieux plan en décembre 2011. Celui-ci fixe des balises au développement et prône une utilisation plus rationnelle de l'espace.

TOD

Transit-Oriented Development. Ce concept élaboré aux États-Unis dans les années 90 vise à créer des quartiers denses, dynamiques et multifonctionnels dans un rayon de 600 m à 1 km de marche des transports collectifs. Les principes ont été établis pour contrer l'étalement urbain et diminuer la dépendance à l'automobile en banlieue. D'ici 2031, les municipalités de la CMM doivent intégrer au moins 40 % de leurs futurs résidants dans de nouveaux quartiers de type TOD. L'implantation de 155 aires TOD dans 14 municipalités est visée.

Agglomération de Montréal

Elle comprend les 16 municipalités de l'île de Montréal (ainsi que l'île Bizard).

Schéma d'aménagement et de développement de l'agglomération de Montréal

Ce schéma fait l'objet actuellement d'une consultation publique. Il détermine les grandes orientations sur l'ensemble du territoire de l'agglomération de Montréal, conformément à la Loi sur l'aménagement et l'urbanisme (LAU). Le schéma doit se conformer aux propositions du PMAD.

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • En banlieue sans ma voiture?

    Projets immobiliers

    En banlieue sans ma voiture?

    La présence de nouvelles gares le long du trajet du Train de l'Est crée une rare occasion de repenser l'aménagement des terrains situés tout autour,... »

  • Train de l'Est: en toute sécurité

    Projets immobiliers

    Train de l'Est: en toute sécurité

    La tragédie de Lac-Mégantic a profondément changé la perception du transport ferroviaire, remettant en question la sécurité aux abords des voies... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer