Des copropriétés comme à l'hôtel

  • La piscine intérieure de la tour Altitude Montréal est attrayante avec ses jets d’eau. La baignoire à remous est aussi fort populaire. ()

    Plein écran

    La piscine intérieure de la tour Altitude Montréal est attrayante avec ses jets d’eau. La baignoire à remous est aussi fort populaire.

  • 1 / 5
  • Le luxueux hall d’entrée du M sur la Montagne est en train d’être finalisé. ()

    Plein écran

    Le luxueux hall d’entrée du M sur la Montagne est en train d’être finalisé.

  • 2 / 5
  • Les copropriétaires du complexe Symphonia peuvent profiter de la piscine intérieure. ()

    Plein écran

    Les copropriétaires du complexe Symphonia peuvent profiter de la piscine intérieure.

  • 3 / 5
  • Dans la troisième phase du complexe M9, un spacieux salon vitré avec un foyer donne sur la terrasse. ()

    Plein écran

    Dans la troisième phase du complexe M9, un spacieux salon vitré avec un foyer donne sur la terrasse.

  • 4 / 5
  • Une place publique, avec une immense fontaine, se trouve au cœur du complexe Quintessence, à Laval. ()

    Plein écran

    Une place publique, avec une immense fontaine, se trouve au cœur du complexe Quintessence, à Laval.

  • 5 / 5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Dans les copropriétés, les chics halls d'entrée, les salles d'exercice bien équipées, les piscines entourées de terrasses agréablement aménagées sur les toits se multiplient. Loin de se ressembler, ces installations permettent aux complexes de se différencier. Elles créent aussi une ambiance bien particulière. Visite de cinq complexes récemment réalisés.

Altitude Montréal

> 190 condos

> Charges de copropriété : environ 55 cents le pied carré (en moyenne), chauffage et climatisation inclus

De biais avec la Place Ville Marie, Altitude Montréal est le premier de la nouvelle génération de gratte-ciel résidentiels, au centre-ville, à être complété. Avec ses 33 étages (124 m), il a déclassé le Port-Royal, rue Sherbrooke Ouest (33 étages, 122 m), qui était depuis 1964 l'immeuble résidentiel le plus haut à Montréal.

Le luxueux complexe propose à ses copropriétaires des services hôteliers à la carte sans être un hôtel. Un gardien de sécurité, qui offre aussi un service de conciergerie, est présent en tout temps. Pour ajouter au prestige, un portier accueille les résidants le matin et en fin d'après-midi. L'immeuble se distingue, par ailleurs, par sa variété d'espaces communs, concentrés au troisième étage pour favoriser les échanges (piscine intérieure, terrasse, centre de conditionnement physique, salle de billard, cinéma maison, golf virtuel, salle de réception avec cuisine).

« On a consacré plus de 15 000 pi2 aux espaces communs. À environ 500 $ le pied carré, c'est un revenu de 7,5 millions dont on s'est privé, car on aurait pu vendre davantage de condos. Cela se reflète dans le prix total. Mais cela nous a permis de nous démarquer et aujourd'hui, ces espaces sont utilisés. Les gens se fréquentent entre eux et créent des liens. »

- Bertrand Leboeuf, président du Groupe Daca

Le M sur la Montagne

> Immeuble patrimonial (commence à être habité) : 42 spacieux condos

> Nouvel édifice à l'arrière (en construction) : 45 condos

> Charges de copropriété : environ 70 cents le pied carré

Sur le flanc sud-ouest du mont Royal, l'ancien séminaire de philosophie des prêtres de Saint-Sulpice, occupé de 1974 à 2007 par le Collège Marianopolis, entame une nouvelle vie. L'édifice patrimonial, construit en 1894 et entièrement remis à neuf, devient l'un des complexes en copropriété les plus exclusifs à Montréal. Comme la Ville n'a permis que le recyclage du bâtiment original de six étages, la construction d'un immeuble de cinq étages à l'arrière à l'emplacement de l'ancien gymnase, et une construction en souterrain entre les deux, les promoteurs et l'agence MMB Architectes (Groupe IBI) se sont creusé les méninges pour aménager un complexe sportif hors de l'ordinaire sous le sol, baigné de lumière. Dans un espace souterrain vitré, les copropriétaires auront accès sous peu à une piscine intérieure, une salle d'entraînement et un spa. À l'extérieur, un terrain de tennis en terre battue vient d'être aménagé. Des sentiers peuvent par ailleurs être empruntés pour explorer la cour boisée de... 700 000 pi². Un gardien assure la sécurité en permanence.

« Les espaces communs sont extrêmement importants. Ils contribuent au prestige du projet. On a investi énormément d'argent, mais quand on fait un complexe de cette envergure, les copropriétaires veulent ces services. Nous sommes uniques. »

- Carlo Bizzotto, président de Développement Cato

Symphonia

> Premier immeuble (habité) : 171 condos

> Deuxième immeuble (en prévente) : 205 condos

> Charges de copropriété : environ 29 cents le pied carré (phase 1) et environ 32 cents le pied carré (phase 2)

À l'extrémité de la pointe sud de L'Île-des-Soeurs, en bordure du fleuve Saint-Laurent, une première tour de 25 étages a récemment été construite. La deuxième atteindra 30 étages. L'entrée commune vitrée, qui reliera les deux édifices haut de gamme, est surélevée (comme les tours), afin de maximiser les vues sur l'eau. Au-dessous, répartis sur deux niveaux également vitrés, ont été aménagés une piscine intérieure, un sauna et une salle d'exercice, avec une vue sur la piscine extérieure et les jardins, ainsi qu'un salon avec un foyer à trois faces, une salle communautaire avec une cuisine et une suite pour les invités. Leur disposition a fait l'objet de discussions dès le début de la planification avec le Groupe Marchand Design & Architecture, afin que les espaces soient le plus ensoleillés possible et que les copropriétaires puissent admirer le fleuve et les jardins pratiquement en tout temps.

« Les espaces communs nous ont permis de donner au projet sa propre personnalité. Tout est déjà fait et les résidants de la première tour peuvent en profiter. Ils constituent une belle vitrine pour les visiteurs intéressés à acheter dans la phase suivante. »

- François Lapierre, directeur régional du Groupe de sociétés Westcliff

Le M9

> Troisième immeuble (habité) : 116 condos, 15 étages

> Quatrième immeuble (en construction) : 157 condos, 21 étages

> Charges mensuelles de copropriété : entre 30 et 35 cents le pied carré

La troisième et avant-dernière phase du complexe, complétée l'an dernier, se trouve à l'entrée du centre-ville, aux abords de l'autoroute Bonaventure, au sud de la rue Wellington.

S'appuyant contre l'immeuble à bureaux Louis-Charland et conçu par Sid Lee Architecture + AEdifica, l'édifice est de plus grande envergure que la phase II. Il comprend donc une gamme étendue d'aires communes. Au 15e étage, un spacieux salon abondamment vitré avec un foyer, un écran plat et une cuisine donne sur une piscine et une terrasse, à ciel ouvert. Une baignoire à remous et des barbecues occupent un autre espace sur le toit. Une salle d'exercice vitrée, avec une vue sur le Vieux-Port, se trouve aussi non loin.

« Une synergie se crée quand les espaces communs sont regroupés ensemble. Il y a une interaction entre les activités et plusieurs occasions de rencontrer du monde. Il y a de l'action, c'est agréable. »

- Stéphane Côté, président de DevMcGill

Le Quintessence

> Deux premiers immeubles (habités) : 50 et 77 condos

> Troisième immeuble (prévente) : 74 condos

> Charges mensuelles de copropriété : environ 25 cents le pied carré

À Laval, le Groupe Jadco propose des condos de luxe à une clientèle fortunée qui n'irait jamais s'établir au centre-ville de Montréal. Le Quintessence prend forme dans un immense terrain en bordure du boulevard Saint-Elzéar, au nord de l'autoroute 440, à l'ouest du Carrefour Laval.

À défaut d'offrir une adresse prestigieuse, le promoteur s'est attelé à créer de toutes pièces un monde à part, dans l'esprit des hôtels de Miami. Une place publique, avec une immense fontaine, se trouve au coeur du complexe. Elle se veut un lieu de rassemblement, propice aux rencontres.

Une piscine extérieure a été aménagée dans une enclave à l'abri des regards, non loin d'un petit ruisseau. De nombreux espaces sont fleuris, par ailleurs, puisque le stationnement est souterrain. Les copropriétaires ont aussi accès à un centre de conditionnement physique et une salle de réception.

Pour créer une véritable communauté, plusieurs commerces, dont certains avec une terrasse, sont prévus en bordure du boulevard Saint-Elzéar.

« Il fallait établir un point central d'intérêt, car on ne pouvait pas se fier à l'environnement. Dans tous les projets d'envergure dans le monde, il y a un espace public très bien fait, au-delà de l'espace privé dans chaque condo. Une cinquantaine de personnes entouraient la fontaine, cet été, quand elle a été actionnée. Il faut la voir le soir. C'est magique ! »

- André Doudak, président du Groupe Jadco

Situez les complexes sur une carte: http://cartelpplus.lapresse.ca/20140929_152045.html

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer