Vent de changement à LaSalle

  • Les surfaces de travail peuvent être en bois (comme un bloc de boucher), en granit (comme l'îlot) ou en quartz. (Photo Olivier Pontbriand, La Presse)

    Plein écran

    Les surfaces de travail peuvent être en bois (comme un bloc de boucher), en granit (comme l'îlot) ou en quartz.

    Photo Olivier Pontbriand, La Presse

  • 1 / 5
  • Les armoires et l'îlot seront réalisés sur mesure. Ici, le bois choisi pour mettre en valeur la cuisine est du merisier teint. Les acheteurs peuvent aussi choisir le chêne, l'érable ou le noyer, sans surcoût. (Photo Olivier Pontbriand, La Presse)

    Plein écran

    Les armoires et l'îlot seront réalisés sur mesure. Ici, le bois choisi pour mettre en valeur la cuisine est du merisier teint. Les acheteurs peuvent aussi choisir le chêne, l'érable ou le noyer, sans surcoût.

    Photo Olivier Pontbriand, La Presse

  • 2 / 5
  • Dans la salle de bains, le cadre de la fenêtre est aussi en bois. (Photo Olivier Pontbriand, La Presse)

    Plein écran

    Dans la salle de bains, le cadre de la fenêtre est aussi en bois.

    Photo Olivier Pontbriand, La Presse

  • 3 / 5
  • Le complexe Apero Condos comprendra 16 maisons en rangée et 210 appartements en copropriété, qui devraient se concrétiser en quatre phases. (Illustration fournie par Apero Condos)

    Plein écran

    Le complexe Apero Condos comprendra 16 maisons en rangée et 210 appartements en copropriété, qui devraient se concrétiser en quatre phases.

    Illustration fournie par Apero Condos

  • 4 / 5
  •  (Illustration fournie par Apero Condos)

    Plein écran

    Illustration fournie par Apero Condos

  • 5 / 5

Deux hommes d'affaires, Benoit Carrier et Jean Durocher, ont entrepris la métamorphose de l'ancien terrain industriel. Ils ont fait appel aux agences Tremblay L'Écuyer Architectes, ainsi que Beaupré&Associés Experts Conseils (pour l'architecture de paysage). Beaucoup d'espaces verts étant prévus, les stationnements seront souterrains.

Nom du projet: Apero Condos

Où: À l'intersection du boulevard Shevchenko et de la rue Jean-Chevalier, dans l'arrondissement de LaSalle.

En tout: 16 maisons en rangée et 210 appartements en copropriété, qui devraient se concrétiser en quatre phases. Les maisons en rangée de deux étages, qui borderont un quartier résidentiel formé de bungalows à l'est du terrain, seront bâties en premier. Suivra peu après la construction d'un immeuble de six étages, comportant 40 condos, le long de la rue Jean-Chevalier. Les deux autres immeubles devraient être plus hauts, atteignant 10 et même 12 étages le long du boulevard Shevchenko.

Aperçu: Deux hommes d'affaires, Benoit Carrier et Jean Durocher, ont entrepris la métamorphose de l'ancien terrain industriel. Ils ont notamment fait appel aux agences Tremblay L'Écuyer Architectes, ainsi que Beaupré&Associés Experts Conseils (pour l'architecture de paysage). Beaucoup d'espaces verts étant prévus, les stationnements seront souterrains.Les deux promoteurs sont notamment propriétaires d'une entreprise de menuiserie, qui s'est installée tout près afin de fabriquer sur mesure les armoires de cuisine, les îlots, les portes et les moulures de bois qui caractérisent le projet. Le nom du futur complexe fait d'ailleurs allusion à une atmosphère festive et décontractée dans la cuisine. Les appartements, par ailleurs, sont plus spacieux qu'au centre-ville de Montréal. Comme si on se trouvait en banlieue.

Pour qui? Des propriétaires d'âges variés qui habitent souvent déjà à LaSalle et comptent vendre leur propriété pour s'y installer. Le complexe ne s'adresse pas à une clientèle faisant un premier achat.

Combien (29 condos et 7 maisons en rangée):

> À partir de 255 000$*, 1 chambre, 860 pi2.

> À partir de 299 000$*, 2 chambres, 918 pi2.

> À partir de 399 000$**, maison en rangée de deux étages avec mezzanine et terrasse privée sur le toit, 1415 pi2.

Pour les condos, les charges mensuelles de copropriété devraient s'élever à 18 cents le pied carré (eau chaude incluse). Pour les maisons en rangée, les charges mensuelles de copropriété devraient s'élever à une centaine de dollars.

Stationnement souterrain supplémentaire: 20 000$ (taxes en sus)

* Taxes et une place de stationnement intérieur incluses.

** Taxes et deux places de stationnement intérieur incluses.

Construction: L'excavation a déjà été effectuée. Les maisons en rangée commenceront à être bâties au printemps. Elles devraient être terminées en octobre. La construction du premier immeuble en copropriété devrait commencer au début du mois de juin. Les copropriétaires pourraient commencer à emménager en décembre.

Dans le voisinage: L'épicerie Frutta Si International se trouve de l'autre côté de la rue Jean-Chevalier. Le centre commercial Place LaSalle est à proximité, tout comme le parc Angrignon, le cégep André-Laurendeau et les pistes cyclables longeant le fleuve Saint-Laurent et le canal de Lachine.

On aime: Le projet fait le pont entre deux quartiers résidentiels, situés de part et d'autre. Des maisons en rangée pouvant plaire à des familles y sont offertes.

On aime moins: La station de métro Angrignon est un peu loin pour s'y rendre à pied (surtout si l'on est pressé ou qu'il fait froid). Plusieurs autobus passent toutefois tout près et s'y rendent.

Info: aperocondos.com




Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer