La nature à la carte: joindre l'utile à l'agréable

  • Au Grand R, tous les appartements auront une vue sur le lac Bouillon. Les escaliers et la passerelle donnant accès au Club R seront à l'arrière. (ILLUSTRATION FOURNIE PAR la COMPAGNIE IMMOBILIÈRE GUEYMARD)

    Plein écran

    Au Grand R, tous les appartements auront une vue sur le lac Bouillon. Les escaliers et la passerelle donnant accès au Club R seront à l'arrière.

    ILLUSTRATION FOURNIE PAR la COMPAGNIE IMMOBILIÈRE GUEYMARD

  • 1 / 4
  • L'ancien hôtel Estérel a été entièrement rénové en misant sur la proximité du lac Dupuis. (PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE)

    Plein écran

    L'ancien hôtel Estérel a été entièrement rénové en misant sur la proximité du lac Dupuis.

    PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

  • 2 / 4
  • Les copropriétaires vont à l'Éstérel Resort en moyenne de 25 à 30 jours par année pour profiter du lac, des deux piscines extérieures chauffées, du spa nordique et des quatre restaurants. (PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE)

    Plein écran

    Les copropriétaires vont à l'Éstérel Resort en moyenne de 25 à 30 jours par année pour profiter du lac, des deux piscines extérieures chauffées, du spa nordique et des quatre restaurants.

    PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

  • 3 / 4
  • La plupart des chambres du Estérel Resort ont une vue sur le lac Dupuis. (PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE)

    Plein écran

    La plupart des chambres du Estérel Resort ont une vue sur le lac Dupuis.

    PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

  • 4 / 4

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Profiter d'un bel endroit à la campagne quand on le désire, tout en percevant des revenus de location quand on préfère être ailleurs? Ce modèle a un nom: la copropriété hôtelière.

Plusieurs centres de villégiature haut de gamme ont vu le jour ces dernières années grâce à l'apport de particuliers désirant investir dans l'immobilier.

On pense par exemple à l'hôtel Quintessence, à Mont-Tremblant, au Fairmont Tremblant, au Westin Resort&Spa Tremblant et à l'Estérel Resort, tous dotés d'au moins une piscine, un centre de santé et un restaurant gastronomique. «L'établissement est géré comme un hôtel, explique François Dallaire, directeur général de l'Estérel Resort. En moyenne, les copropriétaires viennent ici de 25 à 30 jours par année pour profiter du lac, des deux piscines extérieures chauffées, des grandes baignoires à remous et des quatre restaurants.»

Seulement 2 des 200 appartements n'ont pas trouvé preneur. Spacieux, avec de grands balcons et bordés de fenêtres, ces appartements parmi les plus luxueux du complexe sont vendus environ 400 000$. Une dizaine d'appartements de 500 à 800 pi2 sont aussi à revendre. Pouvant loger quatre personnes, ceux-ci sont offerts entre 200 000$ et 395 000$.

La Nature avec un grand N

Au Domaine La Réserve, un parc privé de 2500 acres à Saint-Donat, un complexe hôtelier est sur le point de voir le jour. La participation au programme de location n'est pas obligatoire, mais ili pourrait intéresser des retraités qui passent l'hiver dans le Sud.

Le projet Grand R sera construit aux abords du lac Bouillon, dans un grand terrain de jeu qui comprend une vingtaine de kilomètres de pistes de randonnée (ou de ski de fond l'hiver), cinq lacs sauvages, 300 m sur le lac Ouareau, ainsi que le mont La Réserve. Environ 85% de la superficie du domaine demeurera à l'état sauvage, assure Hervé Gueymard, président de la Compagnie immobilière Gueymard, propriétaire du Domaine La Réserve.

Au coeur du projet? La transformation d'une partie de l'ancien hôtel Montcalm en un pavillon (le Club R) , où une salle d'exercice et un restaurant avec terrasse y seront entre autres aménagés.

Les promoteurs projettent d'abord de construire quatre chalets de deux étages surmontés de mezzanines, à l'architecture d'inspiration savoyarde. Les acheteurs peuvent choisir de combiner deux (ou trois) modules de 450 pi2 côte à côte ou superposés.

Le prix? À partir de 159 000$ (taxes en sus), pour un appartement de 450 pi2, au rez-de-jardin. Les charges de copropriété n'ont pas été annoncées. La construction des deux premiers chalets devrait commencer à l'automne.

Info: esterel.com, legrandr.ca

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer