Tour des Canadiens: frénésie au bureau des ventes

Pietro Esposito croit avoir fait un bon investissement... (Photo: Hugo-Sébastien Aubert, La Presse)

Agrandir

Pietro Esposito croit avoir fait un bon investissement en achetant un appartement dans la Tour des Canadiens. À l'extrémité du condo témoin, la vue présentée est semblable à celle qu'il aura, du 23e étage.

Photo: Hugo-Sébastien Aubert, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Montréal) Ceux qui ont acheté un condo dans la Tour des Canadiens, cette semaine, ont fait face à une certaine pression. Presque tous les appartements ont trouvé preneur, ont-ils appris d'entrée de jeu. Les intéressés ont donc dû se décider rapidement, car à la moindre hésitation, ils couraient le risque que quelqu'un d'autre mette la main sur le logement convoité.

Qu'en est-il exactement? Demain, quelques étages supplémentaires seront mis en vente à l'intention des 500 clients inscrits en ligne, qui viendront aussi rencontrer Guy Lafleur. Combien précisément? Impossible de le savoir avec certitude.

«Beaucoup de bonnes unités seront disponibles, assure Daniel Peritz, vice-président principal, chez Canderel, un des promoteurs du projet avec La Corporation Cadillac Fairview, le Fonds immobilier de solidarité FTQ et le Club de hockey Canadien. Quelques étages seront alors mis en vente. Je ne peux dire combien. Nous prendrons une décision d'ici samedi.»

Mardi dernier vers 14h, dans le bureau des ventes, les petits points rouges à côté de chacun des appartements ne laissaient aucun doute: tout était vendu. Les deux condos disponibles une heure auparavant ne l'étaient plus. D'autres appartements risquaient toutefois de revenir sur le marché si des clients changeaient d'idée à l'intérieur de la période de grâce de 10 jours ou s'ils n'obtenaient pas leur financement, a-t-on précisé. Et aujourd'hui, a-t-on ajouté, cinq studios au 11e étage et trois des quatre étages encore disponibles (les 41e, 42e et 43e), qui comptent chacun 16 appartements, seraient mis en vente.

M. Peritz est moins catégorique. «Il reste plus que ces trois étages à vendre, a-t-il indiqué mercredi, lors d'une entrevue téléphonique. Nous avons planifié l'événement de samedi afin d'accueillir les gens qui se sont inscrits en ligne et disposer de bonnes unités à vendre. Et on prévoit en avoir encore le 24 novembre, pour l'ouverture du bureau des ventes au grand public. Ceux qui ont peur de ne plus avoir de choix et ne veulent pas attendre au 24 novembre peuvent encore s'inscrire en ligne. Il n'est pas trop tard.»

En date de mercredi, «pas loin d'une quarantaine d'étages» avaient été mis en vente, a spécifié M. Peritz. «Tout n'est pas vendu», a-t-il pris soin de préciser.

La Tour des Canadiens... (Illustration fournie par Canderel) - image 2.0

Agrandir

La Tour des Canadiens

Illustration fournie par Canderel

Un intérêt certain

Le projet soulève indéniablement un grand intérêt, attirant un grand nombre d'acheteurs potentiels. En sortant du bureau des ventes de la Tour des Canadiens, mardi, Muhabbat Ismailova était enthousiaste. Elle se promettait de revenir samedi avec son mari, Anvar Ismailov, pour acheter un appartement en copropriété d'environ 600 pi2. Tous deux ont immigré de l'ex-Union soviétique en 1976 et ont conservé leur amour pour le hockey, devenant des fans du Canadien. Ils suivent aussi avec intérêt la carrière des joueurs russes dans la LNH. 

«Je pense que c'est un bon investissement, a-t-elle indiqué. Je crois aussi que ce sera prestigieux de vivre là. Le condo pourrait nous servir de pied-à-terre ou encore, une de nos quatre filles pourrait y habiter. Nous en ferons une affaire de famille!»

Elle apprécie les divers avantages offerts par le Canadien aux futurs copropriétaires, sur une période de 10 ans. Ceux-ci pourront, par exemple, acheter de façon prioritaire une paire de billets pour une partie par année, participer à une séance de patinage de deux heures pour deux au Centre Bell, profiter d'offres spéciales sur des paires de billets pour des spectacles au Centre Bell et participer à des tirages qui permettront de voir les joueurs de près. 

«C'est une possibilité unique de pouvoir approcher les joueurs du Canadien, estime Mme Ismailova. On pourra peut-être même les croiser!»

Pietro Esposito, de son côté, a déjà fait l'acquisition d'un appartement de 904 pi2, au 23e étage, duquel il aura une vue dégagée vers le fleuve Saint-Laurent. Propriétaire du restaurant italien Il Campari Centro, situé tout près du Centre Bell, il est heureux de participer à l'aventure.

«Aucun autre projet n'est collé comme celui-ci au Centre Bell tout en étant relié au Montréal souterrain et au métro», précise le restaurateur, qui s'est installé en 1996 rue de la Montagne pour profiter de la proximité de l'amphithéâtre et a été témoin de la métamorphose du quartier.

«Pour nous, le Canadien est très important, précise-t-il. Montréal, de plus, commence à se réveiller, il y a beaucoup de vie, ici. C'est pourquoi je crois faire un bon investissement. Je verrai dans trois ans, une fois la construction complétée, ce que je ferai avec le condo. Sa valeur devrait alors avoir augmenté.»

Vaste terrasse et piscine

La tour des Canadiens, qui comprendra deux volumes distincts (l'une tournée vers le mont Royal et l'autre vers le fleuve), a été conçue par les architectes des agences Cardinal Hardy et Martin Marcotte/Beinhaker, affiliées au Groupe IBI. Construite en une seule phase, elle comptera 520 appartements (dont une vingtaine d'appartements-terrasses).

Comme l'immeuble s'élèvera au-dessus du métro, il sera impossible de creuser pour réaliser des stationnements souterrains. Huit étages de stationnement hors-sol seront donc construits au-dessus d'un étage à vocation commerciale, au niveau de l'avenue des Canadiens-de-Montréal, où devrait s'installer le nouveau resto-bar sportif des Canadiens. 

L'étage situé au-dessus des stationnements sera consacré aux espaces communs. Une vaste terrasse avec une piscine extérieure et une aire pour le barbecue seront ainsi aménagées sur une portion du toit du stationnement. On y trouvera aussi (entre autres) un spa à jets d'eau de pluie, un centre de conditionnement physique élaboré et une salle de réception. 

Comme les ventes avancent rondement, la construction devrait débuter le printemps prochain. Les prix des appartements qui seront mis en vente samedi, d'une superficie variant de 474 à 978 pi2, seront connus ce jour-là. Les frais de copropriété, de leur côté, n'ont pas été dévoilés.

Info: www.tourdescanadiens.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer