Décor urbain près du canal de Lachine

Assis sur la terrasse au garde-corps vitré, on... (Photo fournie par Sotheby's International Realty Québec)

Agrandir

Assis sur la terrasse au garde-corps vitré, on voit des emblèmes montréalais, le canal de Lachine et les monts de la Rive-Sud.

Photo fournie par Sotheby's International Realty Québec

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pierre Deschênes

Collaboration spéciale

La Presse

Porter un amour aussi fort à Montréal commande des gestes en conséquence: on choisit son lieu de résidence de façon à pouvoir en profiter le plus possible. Isabelle et Dominic ont donc planté leur décor en plein milieu de la vie urbaine.

L'ensemble domiciliaire appelé Le Canal bénéficie d'un emplacement fort intéressant, bien que méconnu. Érigé rue des Seigneurs, il regarde de l'autre côté de la rue la fin du quartier Griffintown. En traversant l'un des ponts qui enjambent le canal de Lachine, on accède à Pointe-Saint-Charles, derrière une écluse. En fait, on appartient ici au quartier de la Petite-Bourgogne, dans un secteur à la mode dont la rue Notre-Dame est l'épicentre. Le tout à une quinzaine de minutes à pied de la Place Ville Marie, où travaille Dominic.

Panorama d'exception

Ayant habité le Vieux-Montréal, le couple voulait cette fois bénéficier d'une vue intéressante sur la ville. Leur choix a été au-delà de leurs espérances: on n'a qu'à mettre le nez à la fenêtre pour s'en convaincre. Tout le centre-ville s'étale à nos pieds. Le regard embrasse l'ensemble de l'ouest de la ville, presque jusqu'à l'échangeur Turcot, y compris les tours illuminées du coeur de la métropole et le mont Royal. Après une pause et un léger mouvement de tête, c'est tout l'Est qui s'offre en pâture visuelle, y compris le pont Jacques-Cartier et la fameuse enseigne des farines Five Roses. On voit aussi quelques monts de la Rive-Sud et le canal.

Pourtant, nous ne sommes qu'au 12e étage, mais les vues sont complètement dégagées et des plus spectaculaires. Le couple aurait pu acheter au 13e étage, mais il a pensé au marché de la revente avec sa horde de superstitieux.

Le Canal, un complexe de condos construit en... (Photo fournie par Sotheby's International Realty Québec) - image 2.0

Agrandir

Le Canal, un complexe de condos construit en plusieurs phases, bénéficie, grâce à son emplacement, d'un recul qui permet des vues dégagées sur Montréal. Au 12e étage, on domine complètement les environs.

Photo fournie par Sotheby's International Realty Québec

L'attrait de la ville

Les parents n'ont pas eu peur non plus de continuer d'habiter une tour même avec la petite Zoé, aujourd'hui âgée de 7 mois. Maman profite d'ailleurs des infrastructures environnantes de Parcs Canada pour aller promener sa fille. Et l'initie aussi à la baignade dans la piscine de l'immeuble. Papa, lui, fait de la course à pied du canal à la montagne, ou du vélo au circuit Gilles-Villeneuve. Elle et lui sont aussi de fins gourmets: ils découvrent avec joie toutes les bonnes tables des environs, dont le légendaire restaurant Joe Beef. Et quand il faut rester sage, c'est à la maison que la bombance continue avec des installations en conséquence.

Achat sur plan

Le couple est très content de ses décisions lors de l'achat du condo. Deux unités ont été transformées en une seule afin de créer deux zones totalement distinctes. Le trio cuisine-salle à manger-salon profite des plus belles vues, alors que les chambres sont installées sur le côté, plus sage, de l'édifice. Dominic et Isabelle ont aussi changé les plans afin de s'offrir une terrasse plus spacieuse. Quand on s'y trouve, on s'imprègne de toute l'énergie de la ville, ce qui rappelle aux occupants l'époque où ils travaillaient à Paris ou à New York.

Notre duo a longuement hésité avant de mettre en vente cet appartement qu'il aime profondément. N'eût été une situation inattendue, ils se voyaient dans ce condo pour une période de cinq à dix ans. Mais le frère de Dominic a mis en vente la maison familiale à Outremont, un arrondissement que ce dernier connaît bien pour y avoir aussi étudié. Et on y est encore à Montréal, à peine plus loin du centre-ville. Changement de décor, mais fidélité urbaine.

La salle à manger est aux premières loges... (Photo fournie par Sotheby's International Realty Québec) - image 3.0

Agrandir

La salle à manger est aux premières loges du spectacle toujours changeant de la ville. Le vaisselier en verre logé dans le coin de la pièce a été imaginé dès le départ par les propriétaires qui ont acheté leur condo sur plan.

Photo fournie par Sotheby's International Realty Québec

La propriété en bref

Prix demandé: 1 449 000 $

Année de construction: 2015

Pièces: 8, dont 3 chambres et 2 salles de bains/d'eau 

Comprend: cuisinière à induction Bosch, hotte, réfrigérateur LG, lave-vaisselle Bosch, laveuse et sécheuse LG, cellier, habillage de fenêtre dans les deux chambres, luminaires (sauf chandelier), tabourets et vaisselier en verre.

Évaluation municipale: 1 105 800 $

Impôt foncier: 9706 $

Taxes scolaires: 1926 $

Charges de copropriété: 933 $ par mois

Surface habitable: 1728 pi2

Courtière: Liza Kaufman, Sotheby's International Realty Québec, 514 933-4777

Fiche de la propriété: https://sothebysrealty.ca/fr/property/quebec/montreal-real-estate/le-sud-ouest/184710/




publicité

publicité

Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer