Une terrasse exceptionnelle dans Ville-Marie

La terrasse domine la ville sans pour autant... (Photo fournie par Sotheby's International Realty Québec)

Agrandir

La terrasse domine la ville sans pour autant flotter haut dans le ciel : cinq étages et des aires dégagées suffisent. Avec toutes ses commodités, c'est une pièce à part entière en été.

Photo fournie par Sotheby's International Realty Québec

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Il y a une dizaine d'années, Patrick et Vanessa sortent de l'université et entreprennent leur vie commune. Lui, dans le domaine de la finance avec un emploi à la Place Ville Marie; elle, dans le secteur de la santé, rattachée à l'hôpital Sainte-Justine. Lui, ayant grandi du côté de Ville Mo comme il le dit (Mont-Royal); elle, dans l'Ouest-de-l'Île. Deux personnes qui aiment Montréal, assez pour vivre en son coeur.

Ils cherchent donc un condo du côté du Vieux-Montréal, à l'époque où cette zone commence à être bien vue et où de nouveaux restaurants méritent le détour. Mais une courtière les amène dans un lieu que l'on convient en immobilier de dénommer «adjacent». Ils visitent ainsi un condo de la rue Saint-Antoine, à côté du square Viger et de la gare du même nom. Il s'agit de l'appartement que le promoteur s'est réservé. L'appartement se situe au troisième étage et se déploie sur deux autres paliers, accessibles par des escaliers intérieurs. L'endroit est conçu pour des gens comme eux, jeunes professionnels sans enfant. De plus, il bénéficie de plusieurs atouts, dont des plafonds plus élevés que certains autres condos de l'immeuble, de même que deux foyers au bois. Il y a aussi des moulures, des portes et de la quincaillerie plus soignées qu'ailleurs.

De belles découvertes

Le couple est donc ravi au fur et à mesure qu'il découvre le logement. La chambre principale est une joyeuse surprise avec ses dimensions hors du commun et son vestiaire qui mène à la salle de bains. Mais le coup de massue est donné lorsqu'ils mettent le pied sur la terrasse: le coup d'oeil vire au coup de foudre. Ils choisissent d'y faire leur résidence, même si une vingtaine d'autres propriétés seront visitées en vain par la suite!

Du spa, on peut admirer le nouveau CHUM... (Photo fournie par Sotheby’s International Realty Québec) - image 2.0

Agrandir

Du spa, on peut admirer le nouveau CHUM et le centre-ville, ou l'illumination du pont Jacques-Cartier et les feux d'artifice.

Photo fournie par Sotheby’s International Realty Québec

Même si le promoteur cède une unité de choix, Patrick et Vanessa décideront de refaire la salle de bains complètement. Par ailleurs, l'accent est mis sur la création de mobilier sur mesure pour tenir compte de la configuration des lieux. L'ébéniste fera sur place la table de la salle à manger en granit, le meuble de rangement du salon, la chaise longue et le lit, entre autres. Plus tard, on portera une attention particulière à la décoration de la chambre d'Emma, arrivée dans la vie du couple il y a quatre ans maintenant.

La terrasse vaut en effet le détour. Ses dimensions sont impressionnantes, environ 40 pieds sur 20, davantage que certains condos actuellement en construction à Montréal ! Le tout permet de loger table et fauteuils, barbecue, canapé intégré et spa. Sans oublier la maison de poupée d'Emma. Grâce à sa situation géographique, on peut assister aux feux d'artifice estivaux et, cette année, au spectacle qu'offre le nouvel éclairage du pont Jacques-Cartier. Cerise sur le gâteau, la vue est à 360 degrés - lever et coucher de soleil inclus, et coup d'oeil sur les quatre points cardinaux de la ville!

Patrick serait bien resté ici quelques années encore, lui qui n'aime pas trop s'éloigner de son bureau. Mais l'heure est à la planification de l'avenir, car Vanessa donnera bientôt naissance à leur deuxième fille. Elle se rappelle avec nostalgie son époque en banlieue dans l'île, avec cour à la clé et possibilité de piscine, sans pour autant s'éloigner trop du centre-ville. Ils vont donc chercher une autre fois pour le concept de l'adjacent. Soit «Ville Mo», soit Outremont ou Westmount. En d'autres mots, pas trop loin de la Place Ville Marie et de Sainte-Justine.

Des plafonds hauts, de riches boiseries, de l'espace à profusion,... (Photo fournie par Sotheby’s International Realty Québec) - image 3.0

Agrandir

Des plafonds hauts, de riches boiseries, de l'espace à profusion, des meubles faits sur mesure et un parquet en ipé font partie des attraits du salon.

Photo fournie par Sotheby’s International Realty Québec

La propriété en bref

Prix demandé: 849 000 $

Année de construction: 2002

Pièces: 5, dont 2 chambres et 3 salles de bains/d'eau 

Comprend: réfrigérateur Sub Zero, cuisinière GE Profile, hotte Best, lave-vaisselle Ultraline, four à micro-ondes Sharp, laveuse et sécheuse Samsung, spa, habillage de fenêtres en bois.

Évaluation municipale: 598 600 $

Impôt foncier: 4718 $

Taxe scolaire: 1033 $

Charges de copropriété: 233 $ par mois

Surface habitable: 1773 pi2

Courtière: Liza Kaufman, Sotheby's International Realty Québec, 514 933-4777

Consultez la fiche de la propriété: http://www.centris.ca/fr/condo~a-vendre~ville-marie-montreal/14174366




publicité

publicité

Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer