Parcours sans fausse note à Candiac

Située dans un paisible croissant, la maison à... (Photo fournie par DuProprio)

Agrandir

Située dans un paisible croissant, la maison à étage offre une façade minimaliste où les pavés et une platebande fleurie ne requièrent que peu d'entretien. C'est l'arrière du terrain qui réserve les surprises. De la pierre recouvre les quatre faces de l'édifice.

Photo fournie par DuProprio

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pierre Deschênes

Collaboration spéciale

La Presse

Il arrive que des petits problèmes changent le cours de toute une vie. Comme une vulgaire tendinite qui mène un musicien à d'autres formes de création.

Après son bac en musique, Stéphane veut se spécialiser pour devenir violoncelliste de concert. Il s'exerce tant et si bien qu'il développe une tendinite qui l'empêche de poursuivre sa carrière. Il deviendra donc... constructeur d'habitation! Depuis 25 ans, il travaille dans le secteur de Candiac en imaginant avec sa femme Linda des maisons haut de gamme.

Un jour, il lui dit qu'il a en tête un coin particulièrement agréable qui serait idéal pour eux. Linda a des doutes, car les terrains sont souvent exigus dans cette banlieue, et elle ne jure que par l'extérieur. Avant de faire la comptabilité de l'entreprise, elle a fait ses études en agronomie, après tout. Mais elle est charmée par l'astuce du lieu: une pointe de tarte. Très peu de place en façade, mais un terrain de 17 000 pi2 qui promet beaucoup de tranquillité. Affaire conclue, ils s'installeront là et ils se dessineront une maison en conséquence.

Du balcon de la chambre principale, le regard... (Photo fournie par DuProprio) - image 2.0

Agrandir

Du balcon de la chambre principale, le regard n'embrasse qu'une partie de la cour, recouverte en majorité par du gazon. Le cabanon loge le filtreur au sel de la piscine.

Photo fournie par DuProprio

Matériaux de choix

Le handicap qui a forcé Stéphane à changer de carrière ne le gêne aucunement dans son nouveau métier! Il a mis l'épaule à la roue pour la construction de la maison: il a fabriqué ses armoires de cuisine. Entre autres. Érigée il y a huit ans, la maison à étage est de style château, fort populaire à cette époque. Comme il se doit, un souci méticuleux a été apporté au choix des matériaux. Le parquet de toutes les pièces est en merbau, un bois exotique. Les planchers de la cuisine (en travertin) et des salles de bains (en marbre) sont dotés d'un chauffage intégré à l'eau chaude. Toutes les pièces profitent de fenêtres généreuses qui donnent sur la cour située plein sud. À l'étage, on retrouve quatre chambres à coucher, les salles de bains et la salle de lavage. Le rangement n'est pas laissé pour compte: la cuisine est équipée d'un garde-manger auquel on accède de plain-pied.

L'excroissance de la maison

La cour est la pièce maîtresse de Madame, qui ne se voit pas en été sans les orteils dans le gazon. Une haute haie de cèdres fait disparaître les voisins, une piscine creusée est agrémentée d'une cascade d'eau, des arbres matures parsèment le terrain, des platebandes mêlent fleurs et fines herbes, car Linda aime beaucoup faire la cuisine. Le spa, quant à lui, installé le long de la maison, est l'endroit préféré de Stéphane. Juste à côté, un espace couvert avec des meubles confortables prend des allures de lounge.

Il y a peu, l'aîné est parti pour se marier. Deux grandes filles sont encore à la maison, mais pour combien de temps? Stéphane, lui, commence déjà à rêver d'un nouveau projet domiciliaire de facture plus contemporaine. Un déménagement pour la 10e fois peut-être de sa carrière de propriétaire. Gageons que Linda s'assurera que l'extérieur sera encore à la hauteur.

Dans une telle maison, le choix des matériaux... (Photo fournie par DuProprio) - image 3.0

Agrandir

Dans une telle maison, le choix des matériaux commande des matières nobles: travertin au sol et sur le dosseret, granit pour le plan de travail et cerisier pour les armoires. Ce qui n'empêche pas d'utiliser le plâtre mouluré pour la hotte.

Photo fournie par DuProprio

La propriété en bref

Prix demandé: 1 799 000 $ (ou 1 850 000 $ avec DuProprio)

Année de construction: 2008

Pièces: 22, dont 5 chambres à coucher et 5 salles de bains ou d'eau

Inclusions: Échangeur d'air, lave-vaisselle, four à micro-ondes intégré, spa, système d'alarme, air conditionné

Évaluation municipale: 1 204 700 $ (révision en août)

Impôt foncier: 8053 $

Taxe scolaire: 3008 $

Surface habitable: 3700 pi2 (excluant le sous-sol aménagé en loft)

Courtière: Diane Pontifice, Royal LePage Champlain Raymond Tsim inc., 514 863-5881

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer