L'Île-Bizard: centre de divertissement familial

Sommes-nous vraiment dans une maison unifamiliale où vivent Vincent, Colette et... (Photo fournie par Sotheby's International Realty Québec)

Agrandir

Photo fournie par Sotheby's International Realty Québec

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pierre Deschênes

Collaboration spéciale

La Presse

Sommes-nous vraiment dans une maison unifamiliale où vivent Vincent, Colette et leurs deux ados? Plusieurs éléments nous donnent plutôt l'impression que l'on est dans un centre de villégiature avec moult équipements pour nous rendre la vie plus agréable.

Sommes-nous vraiment dans une maison unifamiliale où vivent... (PHOTO FOURNIE PAR SOTHEBY'S INTERNATIONAL REALTY QUÉBEC) - image 1.0

Agrandir

PHOTO FOURNIE PAR SOTHEBY'S INTERNATIONAL REALTY QUÉBEC

Les propriétaires ont un voisin de chaque côté, mais un parc-nature à l'arrière de la maison. Celle-ci est justement conçue pour s'ouvrir sur la cour plutôt que s'offrir en pâture à la rue, si tranquille soit-elle, car on est ici à l'extrémité nord de L'Île-Bizard, une banlieue très calme de l'ouest de l'île de Montréal rattachée à la métropole en 2006. Le bâtiment s'étire sur trois niveaux, sans compter le garage, qui peut loger facilement neuf voitures. La construction, qui a duré trois ans, a nécessité le travail d'un architecte, mais aussi de deux ingénieurs. Au sous-sol, on constate que les différents paliers reposent sur des poutres en acier de très longue portée. Tout est assez solide pour ajouter plusieurs autres étages si on le voulait, mais avec déjà plus de 10 000 pi2... Première surprise: un ascenseur pneumatique nous amène aux autres niveaux. Idéal pour monter l'épicerie de la voiture vers la cuisine. La cage est suffisamment spacieuse pour y entrer en fauteuil roulant si nécessaire. Des exemples comme celui-ci foisonnent dans cette maison, car Vincent a tout planifié dans les moindres détails.

Cette construction est une ode à la domotiquetout tient au bout du doigt. Télécommandes, panneaux tactiles, capteurs: on ouvre ou on ferme les rideaux, on module l'éclairage avec un système sophistiqué d'ampoules à DEL, on allume les téléviseurs (il y en a plus d'une douzaine!), on règle le chauffage, on fait jouer de la musique... Tout est branché, un fil à la fois, pour pouvoir mieux programmer l'effet voulu. Dans une pièce, le cerveau du système trône au centre, comme un autel. Des boîtes noires s'empilent vers le plafond, tranchant sur un plancher en ciment blanc très lustré: un des coins préférés du propriétaire, qui est très porté sur l'électronique.

Sommes-nous... (PHOTO FOURNIE PAR SOTHEBY'S INTERNATIONAL REALTY QUÉBEC) - image 2.0

Agrandir

PHOTO FOURNIE PAR SOTHEBY'S INTERNATIONAL REALTY QUÉBEC

Sommes-nous... (PHOTO FOURNIE PAR SOTHEBY'S INTERNATIONAL REALTY QUÉBEC) - image 2.1

Agrandir

PHOTO FOURNIE PAR SOTHEBY'S INTERNATIONAL REALTY QUÉBEC

Comme le terrain est en pente vers le bois, le niveau inférieur est de plain-pied avec la cour qui offre une piscine. Et une terrasse. Et un terrain multisports où l'on peut jouer au basketball, au volleyball ou au tennis. Le tout est éclairé grâce à des lumières à DEL disséminées partout, y compris dans la forêt pour illuminer les arbres. Ou donner à la maison, lors de la Saint-Patrick, une teinte verte d'un bout à l'autre, dedans comme dehors!

Il ne faut pas oublier d'autres pièces de la maison qui lui donnent un air de centre de divertissement. Une mini-patinoire intérieure avec une surface synthétique sur laquelle patiner et s'exercer à tirer au but; la table de billard et celle de ping-pong; le coin des jeux électroniques avec son grand écran; la salle de cinéma maison avec ses fauteuils articulés au toucher d'un bouton; la table de poker (où le plus souvent papa joue au Monopoly avec les enfants); la cave à vin sur deux niveaux...

Le confort rime avec planchers chauffants partout où les sols sont en marbre ou en béton. Il se manifeste aussi d'une autre façon étonnante. Afin de réguler partout dans la maison la pression de l'eau fournie par la Ville, on a été amené à concevoir un système qui purifie l'eau par osmose inversée, avec du sel, puis du carbone, sans oublier les UV à la fin. Résultat: une eau de qualité exceptionnelle qui incite la parenté à en rapporter chez elle dans des cruches!

Tout cela est bien beau, mais il y a une chose que l'on n'a pas pu contrôler: l'hiver québécois. On songe à partir pour s'installer sous des cieux plus cléments...

La propriété en bref

Prix demandé: 5 400 000 $

Année de construction: 2012

Pièces: 24, dont 4 (+ 2) chambres, 4 salles de bains (+ 2 salles d'eau)

> Comprend: électroménagers, rideaux et stores, téléviseur de la salle de bains, terrain multisports, cuisine extérieure, chandeliers, salle de cinéma, domotique, ascenseur

Évaluation municipale: 1 900 000 $

Impôt foncier: 15 717 $

Taxe scolaire: non disponible encore

Courtière: Cassandra Aurora, Sotheby's International Realty Québec, 514 293-2277

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer