Rosemère: grande maison recherche famille

  • Il faut emprunter des rues en courbes pour arriver à la maison du couple. Le lieu est charmant avec ses grands arbres et ses haies garantissant intimité et paix. (Photo Olivier Pontbriand, La Presse)

    Plein écran

    Il faut emprunter des rues en courbes pour arriver à la maison du couple. Le lieu est charmant avec ses grands arbres et ses haies garantissant intimité et paix.

    Photo Olivier Pontbriand, La Presse

  • 1 / 6
  • On a abattu un mur et ajouté un coin lunch (ou déjeuner et souper). Les nouvelles ouvertures sur l'arrière de la maison permettent de profiter de la nature. (Photo fournie par Re/Max 3000)

    Plein écran

    On a abattu un mur et ajouté un coin lunch (ou déjeuner et souper). Les nouvelles ouvertures sur l'arrière de la maison permettent de profiter de la nature.

    Photo fournie par Re/Max 3000

  • 2 / 6
  • Avec des airs toscans, la salle à manger, lumineuse et aérée, peut accueillir plusieurs personnes à la fois. (Photo fournie par Re/Max 3000)

    Plein écran

    Avec des airs toscans, la salle à manger, lumineuse et aérée, peut accueillir plusieurs personnes à la fois.

    Photo fournie par Re/Max 3000

  • 3 / 6
  • La cuisine a été refaite en tenant compte de la nouvelle cheminée qui divise maintenant les salons de l'espace cuisine. (Photo fournie par Re/Max 3000)

    Plein écran

    La cuisine a été refaite en tenant compte de la nouvelle cheminée qui divise maintenant les salons de l'espace cuisine.

    Photo fournie par Re/Max 3000

  • 4 / 6
  • La salle de bain, attenante à la chambre principale, est très spacieuse. La douche, derrière la baignoire autoportante, est ouverte. (Photo fournie par Re/Max 3000)

    Plein écran

    La salle de bain, attenante à la chambre principale, est très spacieuse. La douche, derrière la baignoire autoportante, est ouverte.

    Photo fournie par Re/Max 3000

  • 5 / 6
  • Suivent en enfilade les salons et la cuisine. Le foyer s'ouvre sur deux faces.  (Photo fournie par Re/Max 3000)

    Plein écran

    Suivent en enfilade les salons et la cuisine. Le foyer s'ouvre sur deux faces. 

    Photo fournie par Re/Max 3000

  • 6 / 6

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

On connaissait Rosemère, mais pas ce coin. Un bout de quartier où les terrains sont presque grands comme le monde et où les maisons, solidement assises, sont cachées par d'immenses haies de thuyas. Bienvenue dans le très discret et très paisible Rosemère, celui qui a séduit les propriétaires quand ils se sont mis en quête d'un nouveau chez-eux.

«On habitait un triplex dans le Plateau, entre deux étages, confie l'un d'eux. Un jour, on en a eu assez du bruit en haut et en bas. On se sentait si surveillés (gentiment tout de même), qu'on a décidé de fuir la ville».

C'était il y a presque 14 ans. Leurs bureaux - ils sont dentistes - resteraient à Montréal, mais eux migreraient vers une oasis. Comme leur famille et leurs nombreux neveux et nièces vivent dans la couronne Nord, ils se sont d'abord tournés vers Fontainebleau, un quartier relativement nouveau, huppé, avec d'immenses maisons. «Mais ce n'était pas nous.»

Après deux ou trois détours, ils sont tombés sur LA maison, avec un terrain si vaste qu'ils n'en voyaient presque pas la fin. Enfin, on exagère, mais à peine. Avec plus de 87 000 pi2, le lot est impressionnant, même pour un terrain de banlieue!

Mais Rosemère n'est pas une banlieue comme les autres. Avec ses grands arbres et ses rues sinueuses sans trottoir, on s'y sent presque comme dans un village estrien.

Et puis il y avait cette maison. Un grand (très grand) plain-pied avec trois garages, une entrée en demi-lune et beaucoup d'espace pour recevoir. Et une piscine. «Elle est tellement grande qu'il faut cinq jours pour la remplir.»

L'intérieur

Quand on passe le seuil, on entre dans un hall qui s'ouvre sur toutes les pièces communes. À gauche, un des trois salons; à droite, un bureau et la salle à manger. Et devant. Devant, derrière les salons et la cuisine, c'est la campagne. Une campagne apprivoisée, verte et fleurie, ou blanche et paisible.

Il y a des airs de Toscane dans cette propriété. Ou de vignoble californien. «La maison, quand on l'a visitée, n'était pas celle que vous voyez aujourd'hui, explique un des proprios. Mais elle était inspirante. Le potentiel nous a sauté aux yeux dès le départ.»

Ils ont tout refait.

La plupart des sols ont été recouverts de plaques de béton qu'ils ont fait teindre et polir. Le plancher est maintenant radiant. Les murs arrière ont été percés de nouvelles fenêtres, laissant pénétrer la lumière. La cuisine a été repensée, entièrement. Ils ont fait ajouter une immense cheminée de pierre entre le salon double et la cuisine pour y installer un foyer ouvert sur deux faces. Poids de la cheminée: 35 000 lb. On ne fait pas les choses à moitié, dans ce couple. Les trois salles de bains sont neuves. Et grandes. La chambre principale, immense.

L'endroit est si intime que, en 14 ans, ils n'ont jamais connu leurs voisins, qui sont pourtant tout près. On les devine derrière les arbres...

Pourtant, c'est dans cette maison qu'ils ont reçu la marmaille de la famille, été comme hiver. La mère de l'un des propriétaires a longtemps vécu dans un joli loft construit pour elle au-dessus des garages. «Les dimanches, c'est chez nous que ça se passait!»

On sent, en visitant la maison, que les proprios s'y sont beaucoup investis, tant dans sa décoration que dans ses entrailles. Oui, il y a cette jolie serre construite avec les mêmes pierres que la maison, et le grand patio qui mène vers la piscine, mais il y a ces autres particularités comme le système géothermique, la tuyauterie cachée (mais accessible) et le système électrique.

Les enfants ont grandi, la grand-maman s'est éteinte et la maison est devenue trop grande. Le couple a décidé de revenir à Montréal, où il cherchera une maison individuelle. À rénover? Fort probablement!

La propriété en bref

> Prix demandé: 1 495 000$

> Année de construction: 1974

> Pièces: 10, + 3 au-dessus des garages; sous-sol pleine grandeur; 3 chambres, 3 salles de bains, 1 salle d'eau. Garage triple relié à la maison.

> Piscine creusée, chauffée.

> Garage-remise séparé.

> Superficie utile: 6700 pi2

> Superficie du terrain: 87 145 pi2

> Évaluation municipale: 1 028 400$

> Impôt foncier: 6137$

> Taxes scolaires: 2390$

Courtier: Karen Kazandjian et André-Jacques Bélanger. Re/Max 3000. 514 333-3000

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer