Wentworth-Nord: s'installer dans la nature et s'y fondre

  • La maison de type longhouse, conçue par l'architecte souvent primé Alain Carle, est recouverte de clins et de planches de bois, avec des fenêtres dont l'extérieur est en alu à cause de l'exposition au sud. Derrière le patio, une pièce fermée par des moustiquaires seulement permet de faire des barbecues à l'année. (PHOTO FOURNIE PAR SOTHEBYS REALTY INTERNATIONAL QUÉBEC)

    Plein écran

    La maison de type longhouse, conçue par l'architecte souvent primé Alain Carle, est recouverte de clins et de planches de bois, avec des fenêtres dont l'extérieur est en alu à cause de l'exposition au sud. Derrière le patio, une pièce fermée par des moustiquaires seulement permet de faire des barbecues à l'année.

    PHOTO FOURNIE PAR SOTHEBYS REALTY INTERNATIONAL QUÉBEC

  • 1 / 5
  • Une végétation variée, dense et abondante couvre ce vaste terrain faisant partie d'un ensemble immobilier à forte teneur écologique. Le lac n'accueille que les embarcations à moteur électrique ou à propulsion humaine. (PHOTO FOURNIE PAR SOTHEBYS REALTY INTERNATIONAL QUÉBEC)

    Plein écran

    Une végétation variée, dense et abondante couvre ce vaste terrain faisant partie d'un ensemble immobilier à forte teneur écologique. Le lac n'accueille que les embarcations à moteur électrique ou à propulsion humaine.

    PHOTO FOURNIE PAR SOTHEBYS REALTY INTERNATIONAL QUÉBEC

  • 2 / 5
  • Le bureau situé au rez-de-jardin offre une lumière abondante, une vue agréable et internet, installé exceptionnellement dans un coin pourtant très reculé. (PHOTO FOURNIE PAR SOTHEBYS REALTY INTERNATIONAL QUÉBEC)

    Plein écran

    Le bureau situé au rez-de-jardin offre une lumière abondante, une vue agréable et internet, installé exceptionnellement dans un coin pourtant très reculé.

    PHOTO FOURNIE PAR SOTHEBYS REALTY INTERNATIONAL QUÉBEC

  • 3 / 5
  • Les pièces à vivre sont installées au premier niveau, face au lac, dans une orientation sud-est: le soleil accompagne donc les occupants toute la journée. Pour bénéficier du spectacle au maximum, les fenêtres de plain-pied, en bois à l'intérieur, sont nombreuses. Un bout de plafond et de mur en bois fait écho au parquet en pin noueux. (PHOTO FOURNIE PAR SOTHEBYS REALTY INTERNATIONAL QUÉBEC)

    Plein écran

    Les pièces à vivre sont installées au premier niveau, face au lac, dans une orientation sud-est: le soleil accompagne donc les occupants toute la journée. Pour bénéficier du spectacle au maximum, les fenêtres de plain-pied, en bois à l'intérieur, sont nombreuses. Un bout de plafond et de mur en bois fait écho au parquet en pin noueux.

    PHOTO FOURNIE PAR SOTHEBYS REALTY INTERNATIONAL QUÉBEC

  • 4 / 5
  • La cuisine est complètement dégagée au centre: aucune armoire pour obstruer le paysage. Le plan de travail de l'îlot ainsi que le comptoir-évier sont recouverts d'un béton poli. Sur la gauche, un mur de rangement et une pièce attenante qui fait office de garde-manger et d'espace de travail d'appoint. (PHOTO FOURNIE PAR SOTHEBYS REALTY INTERNATIONAL QUÉBEC)

    Plein écran

    La cuisine est complètement dégagée au centre: aucune armoire pour obstruer le paysage. Le plan de travail de l'îlot ainsi que le comptoir-évier sont recouverts d'un béton poli. Sur la gauche, un mur de rangement et une pièce attenante qui fait office de garde-manger et d'espace de travail d'appoint.

    PHOTO FOURNIE PAR SOTHEBYS REALTY INTERNATIONAL QUÉBEC

  • 5 / 5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Pierre Deschênes

Collaboration spéciale

La Presse

C'est l'histoire d'un couple qui adore la nature, qui a du sang amérindien dans les veines: elle, micmac et lui, huron. À moins que ce ne soit celle d'une designer d'intérieur et d'un jeune retraité qui aiment le design et l'architecture. Ou celle de complices depuis un quart de siècle, mariés depuis 20 ans: Lise Véniot et Roch Demers. Non, pas le producteur de films, mais le fils d'un autre Roch du même nom, qui rigole de tant d'homonymies.

Pendant 10 ans, le duo a été à la recherche de l'endroit parfait pour construire une maison au bord de l'eau. Puis, leur ami Gino Ramacieri leur a parlé d'un projet domiciliaire qu'il commençait au lac Saint-Victor, à Wentworth-Nord. Un projet très particulier, respectueux de la nature, calme et à l'écart des grands axes, tout en étant à une distance raisonnable de Montréal.

Lise et Roch ont donc acheté le terrain en 2001 et mis quelques années à faire les plans en compagnie de l'architecte Alain Carle. La maison, de type longhouse, populaire chez les autochtones, a été complétée en mai 2005. Quelques mois avant d'emménager, le couple a vécu sur les lieux, sous un tipi, avec leurs deux braques allemands: des moments mémorables.

La maison est en retrait du lac pour respecter la bande riveraine, et aucun toilettage des abords n'est permis. Nos propriétaires en sont ravis et en rajoutent: ils plantent des arbres, des fleurs sauvages, des graminées de toutes sortes. Afin de profiter de la vue sur le plan d'eau, ils ont visité le futur chantier à plusieurs reprises afin d'indiquer à l'architecte dans quel sens orienter le bâtiment et où mettre la fenêtre pour que l'on puisse voir, depuis la table de la salle à manger, l'enfilade des lacs Saint-Victor et Notre-Dame.

Rien n'a été laissé au hasard, tout a été méticuleusement planifié par la designer, qui a d'ailleurs installé son bureau au rez-de-jardin. Plusieurs de ses clients habitent autour du lac, justement, et elle se rend faire ses consultations en... kayak! Le couple est très sportif: marche, golf, vélo, ski... Il a aussi beaucoup voyagé: Pérou, Népal... où ils se tenaient plus avec les porteurs et les sherpas qu'avec les touristes.

Lise et Roch occupent donc leur maison depuis 10 ans et ont moins l'occasion de bourlinguer. Ils se sont faits des amis ici dans ce domaine très homogène d'un point de vue pécuniaire, mais assez varié du côté professionnel. Il y a une association de propriétaires, des soupers communautaires, de l'entraide. Ils embauchent le même homme pour l'entretien des terrains ou les travaux mineurs; ils se rendent des services lorsqu'ils vont au village.

Roch parle d'une « communauté exceptionnelle »; Lise ajoute que le fait d'habiter là, « ça les a sauvés » d'une vie trop trépidante. On y devient zen à son corps défendant; l'endroit est effectivement époustouflant. Les terrains sont immenses, les voisins invisibles. On croise souvent des chevreuils ou des renards; il y aurait aussi des coyotes et des ours. Après tout, le domaine est ceinturé de terres de la Couronne et de lieux protégés.

Nos amis sentent l'appel du large: ils souhaitent recommencer à voyager pour de longues périodes. Ils vont donc se construire une autre maison, plus petite, toujours dans les Laurentides, toujours avec une vue, au sommet d'une montagne. Lise va se remettre à la planche à dessin et le couple va se fondre encore une fois dans la nature.

__________________________________

Les Domaines lac Saint-Victor s'étendent sur 2000 acres, à 25 minutes de Saint-Sauveur, à Wentworth-Nord, un coin méconnu des Laurentides, mais reconnu pour son environnement sauvage et sa tranquillité.

La propriété en bref

> Prix demandé: 2 495 000 $

> Année de construction: 2005

> Pièces: 15, dont 3 chambres, 2 salles de bains et 1 salle d'eau

> Comprend: Électroménagers, habillages de fenêtres, luminaires, mobilier (voir liste d'exclusions avec courtier), tipi, bateau et kayak

> Évaluation municipale: 969 500 $

> Impôt foncier: 6257 $

> Taxe scolaire: 1079 $

Courtiers: Marsha Hanna, 819 425-0619, et Herbert Ratsch, 819 429-9019, Sotheby's International Realty Québec H.R.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer
  • Wentworth-Nord: s'installer dans la nature et s'y fondre
    La maison de type longhouse, conçue par l'architecte souvent primé Alain Carle, est recouverte de clins et de planches de bois, avec des fenêtres dont l'extérieur est en alu à cause de l'exposition au sud. Derrière le patio, une pièce fermée par des moustiquaires seulement permet de faire des barbecues à l'année. (PHOTO FOURNIE PAR SOTHEBYS REALTY INTERNATIONAL QUÉBEC)

    PHOTO FOURNIE PAR SOTHEBYS REALTY INTERNATIONAL QUÉBEC

    La maison de type longhouse, conçue par l'architecte souvent primé Alain Carle, est recouverte de clins et de planches de bois, avec des fenêtres dont l'extérieur est en alu à cause de l'exposition au sud. Derrière le patio, une pièce fermée par des moustiquaires seulement permet de faire des barbecues à l'année.

  • Wentworth-Nord: s'installer dans la nature et s'y fondre
    Une végétation variée, dense et abondante couvre ce vaste terrain faisant partie d'un ensemble immobilier à forte teneur écologique. Le lac n'accueille que les embarcations à moteur électrique ou à propulsion humaine. (PHOTO FOURNIE PAR SOTHEBYS REALTY INTERNATIONAL QUÉBEC)

    PHOTO FOURNIE PAR SOTHEBYS REALTY INTERNATIONAL QUÉBEC

    Une végétation variée, dense et abondante couvre ce vaste terrain faisant partie d'un ensemble immobilier à forte teneur écologique. Le lac n'accueille que les embarcations à moteur électrique ou à propulsion humaine.

  • Wentworth-Nord: s'installer dans la nature et s'y fondre
    Le bureau situé au rez-de-jardin offre une lumière abondante, une vue agréable et internet, installé exceptionnellement dans un coin pourtant très reculé. (PHOTO FOURNIE PAR SOTHEBYS REALTY INTERNATIONAL QUÉBEC)

    PHOTO FOURNIE PAR SOTHEBYS REALTY INTERNATIONAL QUÉBEC

    Le bureau situé au rez-de-jardin offre une lumière abondante, une vue agréable et internet, installé exceptionnellement dans un coin pourtant très reculé.

  • Wentworth-Nord: s'installer dans la nature et s'y fondre
    Les pièces à vivre sont installées au premier niveau, face au lac, dans une orientation sud-est: le soleil accompagne donc les occupants toute la journée. Pour bénéficier du spectacle au maximum, les fenêtres de plain-pied, en bois à l'intérieur, sont nombreuses. Un bout de plafond et de mur en bois fait écho au parquet en pin noueux. (PHOTO FOURNIE PAR SOTHEBYS REALTY INTERNATIONAL QUÉBEC)

    PHOTO FOURNIE PAR SOTHEBYS REALTY INTERNATIONAL QUÉBEC

    Les pièces à vivre sont installées au premier niveau, face au lac, dans une orientation sud-est: le soleil accompagne donc les occupants toute la journée. Pour bénéficier du spectacle au maximum, les fenêtres de plain-pied, en bois à l'intérieur, sont nombreuses. Un bout de plafond et de mur en bois fait écho au parquet en pin noueux.

  • Wentworth-Nord: s'installer dans la nature et s'y fondre
    La cuisine est complètement dégagée au centre: aucune armoire pour obstruer le paysage. Le plan de travail de l'îlot ainsi que le comptoir-évier sont recouverts d'un béton poli. Sur la gauche, un mur de rangement et une pièce attenante qui fait office de garde-manger et d'espace de travail d'appoint. (PHOTO FOURNIE PAR SOTHEBYS REALTY INTERNATIONAL QUÉBEC)

    PHOTO FOURNIE PAR SOTHEBYS REALTY INTERNATIONAL QUÉBEC

    La cuisine est complètement dégagée au centre: aucune armoire pour obstruer le paysage. Le plan de travail de l'îlot ainsi que le comptoir-évier sont recouverts d'un béton poli. Sur la gauche, un mur de rangement et une pièce attenante qui fait office de garde-manger et d'espace de travail d'appoint.