Heureux mariage cuir et bois

Les artisans de l'atelier C.U.B. Richard Pontais et... (Photo Edouard Plante-Fréchette, La Presse)

Agrandir

Les artisans de l'atelier C.U.B. Richard Pontais et Sophie Gailliot conçoivent des meubles et des accessoires en bois et cuir. Lui est ébéniste et privilégie les essences d'érable et de cerisier. Elle est maroquinière et choisit du buffle importé de France, parce que c'est un cuir très résistant bien adapté à la réalisation de mobilier.

Photo Edouard Plante-Fréchette, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Emmanuelle Mozayan-Verschaeve

COLLABORATION SPÉCIALE

La Presse

L'atelier C.U.B. (Cuir Union Bois) est le fruit de l'alliance d'une maroquinière et d'un ébéniste, Sophie Gailliot et Richard Pontais. Inspiré par la pérennité et la beauté du mobilier ancien, le couple conçoit des meubles et des objets au design remarquable mariant ses matériaux de prédilection. Portrait.

Un rangement d'outils scrupuleusement organisé contribue à l'efficacité... (Photo Edouard Plante-Fréchette, La Presse) - image 1.0

Agrandir

Un rangement d'outils scrupuleusement organisé contribue à l'efficacité du travail des artisans.

Photo Edouard Plante-Fréchette, La Presse

Ici décliné en noir, le petit tabouret Élévation... (Photo Edouard Plante-Fréchette, La Presse) - image 1.1

Agrandir

Ici décliné en noir, le petit tabouret Élévation arbore des lignes élancées et une assise ergonomique. 550 $.

Photo Edouard Plante-Fréchette, La Presse

« On est arrivés au Québec il y a sept ans, après deux années passées au Maroc », raconte Sophie Gailliot. La pétillante jeune femme et son conjoint, Richard Pontais, sont originaires de Bretagne, en France, et se sont connus sur les bancs d'école. Elle se spécialise dans les arts plastiques et graphiques, lui devient ingénieur du son.

D'un déménagement à l'autre, ils constatent que leurs vieux meubles de famille résistent à l'épreuve du temps, contrairement à ceux en vogue achetés à bas prix. « On en est aussi revenus d'avoir tous le même mobilier. On est plus attirés vers des tendances chaleureuses. J'avais envie de tout faire de A à Z, de la création à la fabrication », poursuit-elle.

L'envie de travailler la matière s'imprime en eux comme une continuité, comme s'il s'agissait de l'ordre naturel des choses. Richard a toujours eu en tête de s'installer à Montréal, où Sophie est heureuse de l'accompagner. Il s'inscrit alors à l'École d'ébénisterie artisanale de Montréal et elle, au Centre des métiers du cuir. Une fois les diplômes en poche, le couple choisit de travailler ensemble pour concevoir des pièces spécifiques mêlant les matières nobles pour lesquelles ils ont acquis un savoir-faire certain.

L'ÉQUILIBRE PARFAIT

« Notre leitmotiv est vraiment d'allier le cuir et le bois. On travaille différemment en faisant ces mélanges. Les essences favorites de Richard sont l'érable et le cerisier. Ce dernier, coordonné à du cuir orange, apporte beaucoup de chaleur, tandis qu'un meuble conçu en érable et en cuir noir contraste et peut devenir l'élément phare d'une pièce. »

Les deux artisans soulignent que si les caractéristiques de ces matières sont différentes, elles sont toutes les deux très fortes et leur association peut facilement tomber dans l'excès, donner un effet trop massif. Tout est question de dosage. Le design élégant, le soin apporté à la conception, le souci du détail et la complexité des assemblages caractérisent chaque produit de l'atelier C.U.B., qui revisite notamment les anciens bureaux de notables.

« On aime mélanger des techniques anciennes et en imaginer de nouvelles. On crée généralement ensemble. L'un a une idée, on s'en parle ; c'est souvent moi qui dessine et Richard qui modélise en 3D. »

- Sophie Gailliot, de l'atelier C.U.B.

DES MARCHÉS À CONQUÉRIR

Toutes les créations de l'atelier C.U.B. sont personnalisables à la demande, tant pour les essences de bois que du cuir. « On a notre style, dont la marque de fabrique est l'alliance des matières puis des lignes droites et des courbes, mais il est malléable et on s'ajuste en fonction des goûts de chacun », dit Sophie.

Les deux amoureux ont la chance de partager leur espace de travail avec d'autres artisans, issus de la même cohorte de finissants que Richard. « On fait des salons, on produit sur commande, mais on aimerait proposer encore plus d'objets et conquérir différents marchés, dont ceux de l'hôtellerie et de la restauration. Nous avons beaucoup d'idées, mais il faut prendre les choses une par une », dit la jeune femme.




publicité

publicité

Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer