Quatre conseils pour apprivoiser le gris

«Un de mes effets favoris [avec le béton]... (Photo fournie par Kate Watson Smyth)

Agrandir

«Un de mes effets favoris [avec le béton] est le motif en queue de poisson tracé dans le béton encore humide du plancher du bar The Musket Room, à New York, explique Kate Watson-Smyth. Cela ferait très bien aussi sur un mur.»

Photo fournie par Kate Watson Smyth

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse

Auteure du blogue Mad About the House, l'un des plus populaires en décoration en Angleterre, Kate Watson-Smyth aime tellement le gris qu'elle s'est attiré le surnom de « déesse du gris » sur le web. Mais le gris, c'est aussi généralement la couleur du béton, qu'elle aime presque tout autant : elle nous livre ses meilleurs conseils pour bien l'agencer dans notre décor.

Un seul gris

Cinquante nuances de gris, ça marche bien en librairie, mais pas dans une maison. « Le danger n'est pas d'avoir trop de gris dans une pièce, mais d'avoir trop de teintes de gris », prévient-elle. Il vaut mieux n'en choisir qu'une seule pour les murs, le plancher, le plafond, quitte à ajouter quelques accessoires d'une teinte de gris beaucoup plus foncée ensuite. Reste que, de manière générale, « le béton perdra de son impact si on l'entoure de trop de gris », dit Mme Watson-Smyth.

Quelques couleurs

Puisque le gris est si difficile à marier avec ses propres déclinaisons, Kate Watson-Smyth recommande de laisser le gris du béton s'exprimer seul et de l'assortir plutôt avec des couleurs néon, pour un look plus contemporain, ou des couleurs pastel, pour un effet de contrastes. « Un béton qui tire sur le jaune ne sortira jamais bien avec un gris tirant sur le mauve, prévient Mme Watson-Smyth. Par contre, il se mariera toujours bien avec du blanc ou du noir. »

Plusieurs finis

S'il y a une chose que Kate Watson-Smyth aime du béton, c'est bien la multitude de finis qu'il permet d'obtenir : très lustré, mat, rugueux, alouette. « Juxtaposer différentes textures est vraiment la clé du succès, surtout quand on se limite à une seule couleur pour un grand espace », dit-elle. Par exemple, si on opte pour un mur en béton, elle suggère d'alterner de larges rayures lustrées avec d'autres plus mates, ou encore de laisser le bas mat et de polir le haut. « Un de mes effets favoris est le motif en écailles de poisson tracé dans le béton encore humide du plancher du bar The Musket Room, à New York, précise-t-elle. Cela ferait très bien aussi sur un mur. »

Des amis naturels

Le gris du béton s'agence parfaitement avec les autres matériaux naturels, comme la laine, le bois, le lin, le velours, et ainsi de suite. On obtient un look beaucoup plus en phase avec le XXIe siècle, durable, qu'avec une surdose d'accessoires et de meubles de plastique, jetables, note-t-elle. Cela permet aussi de varier, encore une fois, les textures. « Je verrais bien un divan de velours devant un mur de béton mat, par exemple. »

À lire

Le gris en déco : chic, élégant, intemporel, de Kate Watson-Smyth, Éditions Massin, 2016, 176 pages, 34,95 $




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Du béton pour tous

    Décoration

    Du béton pour tous

    Les Grands Prix du design, remis le mois dernier à Montréal, ont salué la beauté de l'un des matériaux les plus utilisés dans le monde : le béton.... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer