Luminaires d'ici: rétro aux lignes épurées

La lampe suspendue en céramique verte et laiton... (Photo fournie par Isabelle Le Doussal)

Agrandir

La lampe suspendue en céramique verte et laiton fait partie de la collection Pilules vertes. Prix: 195$

Photo fournie par Isabelle Le Doussal

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Nadielle Kutlu

Collaboration spéciale

La Presse

Simples, épurées et graphiques, avec une influence des années 60 et 80, les lampes suspendues Madebyild, signées Isabelle Le Doussal, architecte de formation, rappellent aussi le design scandinave.

Isabelle Le Doussal... (Photo David Boily, La Presse) - image 1.0

Agrandir

Isabelle Le Doussal

Photo David Boily, La Presse

Les nouveaux luminaires PM en papier mâché, déclinés... (Photo fournie par Isabelle Le Doussal) - image 1.1

Agrandir

Les nouveaux luminaires PM en papier mâché, déclinés en plusieurs couleurs sont couverts à l'intérieur de feuilles d'or ou de cuivre. Prix: 190$

Photo fournie par Isabelle Le Doussal

Le concept

Au printemps, Isabelle Le Doussal a lancé sa première ligne de petites suspensions, dont des luminaires en forme de cornet de crème glacée, faits en céramique et en bois, qu'elle a nommés «Ice Cream in Memphis». Et qui ont vite connu du succès.

«C'est une référence au design des années 80, qui revient d'ailleurs à la mode, avec une juxtaposition de formes», explique celle qui aime créer des objets sculpturaux et qui a fondé sa marque de créations d'objets d'intérieur Madebyild, l'an dernier. Son objectif: offrir des objets design, uniques et assez abordables.

Côté couleur, l'artiste privilégie surtout les tons pastel, un rappel des années 50 et 60. Le vert revient souvent dans ses créations, comme avec ses suspensions Pilules vertes.

Les matières

«Je m'inspire de la matière que je trouve, je la travaille et la transforme», mentionne Isabelle Le Doussal. Dans sa nouvelle collection, elle propose des luminaires modernes, en forme de demi-sphère, qu'elle confectionne avec du papier mâché et décline en plusieurs couleurs. L'intérieur est couvert de feuilles d'or ou de cuivre.

Pourquoi le papier mâché? «C'est une matière que j'ai redécouverte et qui reprend de la noblesse. De plus en plus de designers contemporains, surtout en Europe, revisitent le papier mâché. Et pas seulement pour la création de luminaires. À partir d'un moule, on peut faire énormément de choses. C'est léger, en plus d'être écologique. Et ça ne donne pas un aspect complètement lisse, mais plutôt irrégulier et assez organique», explique-t-elle.

L'artisane

D'origine française, mariée à un Québécois, Isabelle Le Doussal fabrique ses luminaires à la main, dans l'atelier de son sous-sol, à Montréal, où elle habite depuis 2012. Si elle n'a jamais travaillé en architecture, elle l'a fait en art contemporain et en musique, tout en restant passionnée par les objets qui enrichissent l'espace intérieur. «Les luminaires sont souvent un peu négligés en décoration, mais ça commence à changer, dit-elle. À la fois utilitaire et décoratif, un luminaire peut transformer l'espace.»

Prix

À partir de 190$

En vente en ligne ou sur Etsy

https://www.etsy.com/ca/shop/madebyild

www.madebyild.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer