L'indémodable style Acapulco

La chaise Acapulco est apparue dans les années... (Photo fournie par Acapulco Chairs Baja)

Agrandir

La chaise Acapulco est apparue dans les années 50, inspirée par une technique de tissage maya traditionnelle. La légende raconte que c'est un touriste français qui l'aurait créée.

Photo fournie par Acapulco Chairs Baja

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Le style Acapulco tient beaucoup de l'image qu'on se fait de cette destination mexicaine, si chic dans les années 50 à 70. Vedette incontestable du genre, la chaise Acapulco a traversé les années avec grâce. Retour sur un style qui n'a pas dit son dernier mot.

Ses hôtels, ses piscines, son décor... La station balnéaire d'Acapulco a son esthétique bien à elle. Un style qui a marqué l'imaginaire... et qui s'incarne dans une chaise que l'on voit maintenant partout.

Avec le temps, certaines destinations sont devenues plus que des destinations. Elles sont devenues des symboles et ne tiennent plus seulement du tourisme. On a créé autour d'elles un style, souvent figé dans une époque précise. Et les faiseurs de style entretiennent cette image, pour le plus grand bonheur des décorateurs du dimanche. Ainsi, lorsqu'il est question d'une maison au décor «campagne française», on sait qu'on entrera dans un univers pâle, shabby chic, très doux. Le style scandinave est moins moelleux, plus cérébral.

Lorsqu'il est question du style mexicain, l'image est moins précise. «Le design mexicain peut être très élégant et dramatique ou simple et rustique selon que vous êtes à la ville, à la plage dans une tour d'habitation ou dans une hacienda coloniale», dit le designer américain Robert Willson. Selon lui, le design mexicain du XXe siècle est un mélange d'influences internationales, de matériaux indigènes et de pièces anciennes. C'est certainement ce qui explique son côté insaisissable.

La station balnéaire 

Évidemment, comme dans tous les pays bordés par la mer, l'évolution de l'architecture et du design mexicain a été influencée par sa situation géographique. Et par certaines villes phares, comme Acapulco.

«Le modernisme mexicain de la fin des années 40 jusqu'aux années 70 était surtout reconnu par les mieux nantis de Mexico et dans les régions où ils avaient des résidences secondaires, comme Acapulco, explique Robert Willson. Certaines pièces de design étaient uniques, faites à la main et créées pour ces résidences, en utilisant des matériaux de très grande qualité.»

Surprenant tour du destin, parmi les objets créés pour l'élite, c'est une chaise anonyme faite pour la masse qui s'est illustrée, qui a passé l'épreuve du temps et qui est aujourd'hui emblématique du style mexicain.

La chaise Acapulco

La chaise Acapulco est apparue dans les années 50, inspirée par une technique de tissage maya traditionnelle. La légende raconte que c'est un touriste français qui l'aurait créée. 

«Personne ne sait vraiment quelle est son origine», dit Paul Yacht, fondateur d'Innit Design qui fabrique des chaises Acapulco et quelques variations du design original. 

Le Canadien s'est installé au Mexique au début des années 2000 pour y faire du surf. Il a lancé quelques commerces dans la station balnéaire de Puerto Escondido, dont un cinéma sur le bord de la plage. Et pour asseoir ses clients, il avait récupéré des chaises Acapulco, chaises qui ont été remarquées par sa clientèle, largement internationale. Entrepreneur touche-à-tout, Yacht s'est alors lancé dans la fabrication des chaises, très peu connues en Amérique du Nord.

«À cette époque, les chaises n'étaient pas mises en valeur au Mexique. Elles étaient en très mauvais état. Nous en avons amélioré la qualité des matériaux et le look.»

Paul Yacht

La chaise Acapulco n'était donc pas destinée à un avenir dans les maisons chics et les décors étudiés. Elle s'y retrouve pourtant aujourd'hui. Selon Paul Yacht, cette popularité et cet intérêt soudain des gens qui aiment le design et les belles choses s'expliquent certainement, en partie, par une forme de mimétisme. Les designers et architectes ont été les premiers à lui faire une place dans de beaux espaces. Les consommateurs ont vu la chaise dans ces décors inspirants et ont eu aussi envie de la mettre en valeur dans leurs maisons.

Les fabricants de chaises Acapulco se sont multipliés, et avec eux sont apparus de nouveaux matériaux plus nobles, comme le cuivre pour sa base et le cuir pour l'assise. On trouve aujourd'hui plusieurs variations de la chaise. Il ne faut toutefois pas la confondre avec la chaise Solair, en plastique moulé. L'Acapulco est tissée à la main. 

«Nos artisans suivent une tradition ancestrale qui vient de la région de Guerrero [où se trouve Acapulco]», explique Romana Lilic, porte-parole de l'entreprise mexicaine Acapulco Chairs Baja. C'est une technique qui s'est passée de génération en génération, dit-elle, elle n'est pas si compliquée, mais est peu connue.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Retour à Acapulco

    Mexique

    Retour à Acapulco

    «Acapulco n'a pas d'égal», se plaisent à dire les Mexicains. Cette station balnéaire de la côte ouest du Mexique est aujourd'hui moins populaire que... »

  • Chaise Acapulco: l'épreuve du temps

    Design

    Chaise Acapulco: l'épreuve du temps

    Comment expliquer que la chaise Acapulco ait réussi à traverser les époques? »

  • Acapulco: la petite histoire d'une baie célèbre

    Mexique

    Acapulco: la petite histoire d'une baie célèbre

    Le jour se lève sur la baie. De petites embarcations flottent tranquillement sur l'eau. Des travailleurs passent le balai sur le sable pour nettoyer... »

  • Acapulco: soucis sous le soleil

    Mexique

    Acapulco: soucis sous le soleil

    Francine, une Québécoise de plus de 70 ans, débarque chaque année à Acapulco où elle séjourne au moins trois mois. Elle ne compte plus les fois où on... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer