Toronto: Vague créative

Brian Richer et Kei Ng de Castor Design.... (PHOTO ÉDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE)

Agrandir

Brian Richer et Kei Ng de Castor Design.

PHOTO ÉDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La scène du design de Toronto n'a jamais autant piqué la curiosité. Découvrez Castor Design et MSDS, deux des studios les plus cotés au gré de quelques mots-clés.

Castor Design: avant-garde

Castor Design figure parmi les studios qui ont propulsé Toronto sur la scène du design. Fondée en 2006, cette marque non conformiste, dirigée par Brian Richer et Kei Ng, a toujours su précéder les courants. Ce printemps, elle réussit (encore) à attirer l'attention avec sa collection d'accessoires déclinée en noir Black Metal, qui sera dévoilée au salon du meuble de New York. Unique.

Irrévérence

Au fil des années, Castor Design a conservé une image rock and roll et un certain goût pour la provoc. Exemples? L'un de ses premiers luminaires porte le nom «This is not a f***ing droog light». Aujourd'hui, on peut découvrir, sur le site de la firme, une étonnante photo des deux designers. Ils portent un complet, mais leur visage est sérieusement amoché (un maquillage convaincant). Il y a aussi le chef de leur restaurant Parts&Labour (Matty Matheson), bien en chair, qui pose, le haut du corps tatoué, sur le tabouret Biker Stool. «Nous gardons une dose d'irrévérence tout en recherchant un subtil équilibre», explique Brian Richer, 46 ans, qui a d'abord travaillé comme sculpteur sur pierre pour le milieu architectural.

Suspensions coniques Conic Section, de la collection Black Metal. Photo fournie par Castor Design.

Heavy métal

La nouvelle collection Black Metal, malgré son nom et son logo (qui évoquent l'univers du heavy métal, plutôt extrême), est composée de produits élégants, aux lignes étudiées et au profil épuré. Miroirs, suspensions coniques, bols, lampadaires à tube fluorescent (Induction Tube Light)... Tous se déclinent en noir, dans différents finis. «Nous avons misé sur le noir pour aller à l'encontre des tendances du moment dans le milieu du design, comme le cuivre et le blanc», précise Brian.

Fluorescents

Castor Design s'est adonné au recyclage, tendance «upcycling», avant même que le phénomène ne soit à la mode. À preuve, leur célèbre luminaire Recycled Tube Light, lancé en 2008. Il est composé de fluorescents grillés et rassemblés en un seul tube, éclairé de l'intérieur. Même démarche pour le lustre Invisible Chandelier, qui regroupe une multitude d'ampoules grillées.

Table basse BMO, de la collection Deadstock. Photo fournie par Castor Design.

International

«Il est difficile d'être un designer au Canada. Il importe de pénétrer davantage le marché international»,croit Kei, 50 ans, qui possède une formation en architecture et qui est originaire de Malaisie. Actuellement, les meubles et les luminaires de Castor Design sont vendus dans plusieurs pays, dont les États-Unis, le Mexique, l'Allemagne... Sans compter les ventes en ligne sur le site de Castor Design, ainsi que sur celui de YLighting.

castordesign.ca

MSDS Studio: doublement doué

Jessica Nakanishi et Jonathan Sabine. Photo Edouard Plante-Fréchette, La Presse.

C'est l'un des tandems les plus en vue de la sphère du design de Toronto. Jonathan Sabine, designer de meubles, multiplie les projets. Même détermination pour Jessica Nakanishi, cofondatrice de MSDS, un studio de design multidisciplinaire qui ne cesse de monter.

Couple

«Nous formons un couple depuis quelques années», révèle Jonathan, 37 ans. «Et une de nos premières collaborations fut l'aménagement de Spin Toronto, boîte de nuit consacrée au ping-pong», enchaîne Jessica Nakanishi, 33 ans, designer d'intérieur, dont les parents sont originaires du Japon. Cette dernière a cofondé MSDS Studio en 2010. «Mon partenaire d'affaires de l'époque a quitté l'entreprise. À présent, Jonathan et moi travaillons ensemble», fait-elle remarquer.

La nouvelle collection Umbra Shift comporte un vase et deux pots créés par MSDS Studio. Photo fournie par Umbra.

Trois contenants

Les amateurs de design attendent impatiemment la nouvelle collection Umbra Shift. L'entreprise torontoise Umbra a fait appel à plusieurs concepteurs nord-américains pour créer des objets du quotidien. Parmi les studios sélectionnés, il y a MSDS. «Umbra a retenu trois de nos prototypes: un vase et deux pots en terre cuite», précisent les deux designers. Les contenants affichent une surface parfaitement plissée, tel un engrenage. Un effet réussi.

Suspensions Cast Pendants. Photo fournie par Umbra.

Une table à deux pieds

La table d'appoint #<3 Side Table compte parmi les créations les plus saisissantes signées Jonathan Sabine (oui, le prolifique designer possède également sa propre marque de meubles et d'accessoires). Elle affiche deux pieds seulement et, pourtant, elle possède trois points d'appui grâce à un tube d'acier cuivré habilement plié. Autre réalisation réussie: les suspensions Cast Pendants. Composées d'aluminium moulé, elles semblent d'une étonnante légèreté. «Les processus de fabrication orientent notre travail», admet Jonathan Sabine qui, au gré des créations, sait profiter des qualités intrinsèques des matières et, surtout, allier fonctionnalité, poésie et esthétique épurée.

msds-studio.ca

jonathansabine.com

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer