Meubles «mi-siècle»: démêler le vrai du faux

«Chair» Eames s'est imposée depuis sa sortie en... (Photo fournie par Herman Miller)

Agrandir

«Chair» Eames s'est imposée depuis sa sortie en 1956 comme un classique des bureaux et des salons.

Photo fournie par Herman Miller

Les classiques meubles «mi-siècle», vus et revus dans les magazines et sur les blogues, ont plus que jamais le vent dans les voiles. Et les copies et reproductions aussi. Faut-il acheter des originaux à forte valeur de revente ou se tourner vers des copies vendues à bon marché?

Les meubles les plus imités

>La Lounge Chair, Charles&Ray Eames, 1956

Éditée aux États-Unis par Herman Miller.

C'est l'une des pièces majeures du design au XXe siècle. Ce confortable siège en cuir ne

ressemblait à rien d'autre quand il a été commercialisé pour la première fois en 1956,

mais s'est imposé dans les bureaux et les salons.

-Entre 4035$ et 4895$

>La table Noguchi, 1948

Éditée aux États-Unis par Herman Miller.

Simple et pratique, robuste et délicate, la table a été créée par le sculpteur

Isamu Noguchi en 1948.

-Entre 1780$ et 1880$

>La chaise Modèle A de Xavier Pauchard (Tolix), 1934

Classique des classiques des bistrots français, la chaise Modèle A, créée par Xavier Pauchard en 1934, est entrée au MoMa et au Centre Pompidou. Empilable, facile à nettoyer, la chaise est fabriquée par Tolix, l'entreprise fondée par Xavier Pauchard en 1927. Revendue en 2004 à d'anciens employés, Tolix renaît. De nouveaux sièges et tables se sont ajoutés à la collection, toujours fabriqués en France.

-À partir de 280$

>La chaise longue LC4 de Le Corbusier, Charlotte Perriand et Pierre Jeanneret, 1928

Éditée par Cassina.

La chaise longue a été présentée pour la première fois en 1929. Épousant parfaitement

les courbes du corps, la LC4 est un classique du design contemporain. Les ayants droit de

Le Corbusier ont confié les droits exclusifs de cette chaise à l'éditeur de meubles italien Cassina.

-Entre 3195$ et 4505$

> Eames Plastic Side Chair DSR, Charles&Ray Eames, 1950

Éditée aux États-Unis par Herman Miller.

Les premiers sièges synthétiques de fabrication industrielle ont été commercialisés en 1950. Confortables, les chaises sont aussi très modulables puisque les coques peuvent être ajoutées à des bases très différentes. Une version existe avec des accoudoirs. La production de cette chaise, d'abord faite en fibre de verre, a été interrompue en raison des risques pour l'environnement associés à sa matière, jusqu'en 2004. Elle est aujourd'hui en polypropylène.

-Entre 335$ et 355$




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer