Felt Factory: faux trophées, vrai ravissement

Sabine Alpers transforme en objets déco de faux... (Photo fournie par Sabine Alpers)

Agrandir

Sabine Alpers transforme en objets déco de faux museaux d'animaux de la ferme.

Photo fournie par Sabine Alpers

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Montréal) Comment ne pas craquer devant ces charmantes bêtes duveteuses en laine de mouton de Felt Factory? Avec sa collection Faux Fauna, l'artisane Sabine Alpers nous en met plein la vue et le toucher avec ses têtes d'animaux à accrocher, un clin d'oeil aux trophées de chasse d'hier.

Et parce qu'on est ici dans un monde imaginaire, elle transforme en objets déco toutes sortes de faux museaux de la ferme, des bêtes à cornes d'élevage ou de la savane.

Sabine Alpers possède un studio de travail à la campagne, à Howick, en Montérégie, à l'ouest de Montréal. Cela lui permet de combiner ses créations avec la production locale. «J'ai un copain qui élève des moutons. Je voulais faire quelque chose avec cette laine locale», souligne la jeune femme, qui précise qu'auparavant, cette matière première était tout simplement jetée. Sabine Alpers a toujours été préoccupée par les savoir-faire locaux et l'agriculture bio.

Au Québec, on élève les moutons pour leur viande ou leur lait, pas pour leur laine. Celle-ci est donc d'une texture rêche, mais dense, parfaite pour le processus de feutrage. Sabine utilise à la fois l'eau et l'aiguille pour feutrer sa laine. Elle prépare ses premières feuilles de différentes couleurs avec de l'eau. Pour la forme de la tête ainsi que les proportions et les détails, elle manie ses aiguilles. «Les parois de chaque aiguille comptent un certain nombre de crochets qui s'agrippent aux fibres, les mélangent et rendent la laine plus dense. On peut ainsi ajouter des yeux et faire des courbes.»

D'origine allemande, Sabine a déménagé au Canada en 2003. Puis elle s'est installée à Montréal en 2006. Elle vient de parfaire sa formation technique au Centre de textiles contemporains de Montréal. L'hiver, elle travaille sur ses collections en tissu et l'été, elle se tourne vers l'agriculture.

Vache, cochon, mouflon, alpaga ou lapin, panda ou castor se poseront sur les murs dans toutes les pièces de l'habitation. Les prix varient de 45$ à 85$.

Felt Facotry sera présent au Smart Design Mart (ce dimanche au 5505, av. Casgrain - smartdesignmart.blogspot.com), et à Puces Pop (15 et 16 décembre à l'église Saint-Enfant-Jésus - popmontreal.com).Info: www.feltfactory.com ou www.etsy.com/shop/fauxfauna

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer