Fleurir sa maison en décembre

Thé des bois.... (Photo Ninon Pednault, La Presse)

Agrandir

Thé des bois.

Photo Ninon Pednault, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pierre Gingras

(Montréal) Le jardin dort, mais pas le jardinier. Il est toujours à la recherche de plantes pour égayer son intérieur, même pendant l'hiver. À l'approche des Fêtes, l'effervescence est grande chez les producteurs horticoles qui nous en mettent plein la vue. Fleurs traditionnelles, inusitées ou audacieuses, difficile de ne pas succomber à leur beauté hivernale.

_______________________________________

Poinsettia L'incontournable

Noël et poinsettia sont synonymes. C'est la plante la plus populaire au monde dans le temps des Fêtes. En Amérique du Nord, il s'en vend autour de 70 millions. Joël-Robert Poinsette en serait sans doute renversé aujourd'hui.

Homme d'État américain et botaniste amateur, il fut le premier ambassadeur américain au Mexique. En 1825, il «découvre» cette euphorbe dans la région de Taxco et l'introduit aux États-Unis.

Mais c'est Albert Ecke, un immigrant allemand, qui établit la tradition du poinsettia de Noël. Installé en Californie, il réalise que cette plante sauvage qui pousse un peu partout dans la région, se couvre de rouge comme par magie dans la période des réjouissances. Il décide alors de la commercialiser comme bouquet de Noël. Nous sommes dans les années 20. Aujourd'hui, l'entreprise familiale Paul Ecke Ranch est le plus important producteur de boutures de poinsettia au monde: autour de 100 millions par année.

Il existe de nombreux cultivars de poinsettias dont les bractées, habituellement confondues avec les fleurs, présentent aujourd'hui des formes variées, souvent ondulées ou chiffonnées, et de multiples coloris. Le poinsettia rouge vif demeure cependant le plus populaire.

Poinsettia... (Photo AFP) - image 2.0

Agrandir

Poinsettia

Photo AFP

Soins

>Acheter toujours un poinsettia au feuillage impeccable et aux tiges fermes.

>Ne jamais l'exposer à une température inférieure à 10 degrés. Attention au choc thermique lors du transport à la maison.

>Pleine lumière durant au moins six heures par jour. Fin février, évitez-lui le soleil direct, particulièrement vers midi.

>Température idéale: autour de 20ºC. Ne pas le placer près d'un conduit de chauffage ou une bouche d'aération.

>Arroser quand la surface du terreau est sèche. Éliminer l'eau qui s'accumule dans le sous-plat. L'arrosage excessif est la principale cause de mortalité.

>Les coloris peuvent persister jusqu'à la fin d'avril et même en mai.

_______________________________________

Les hellébores figurent parmi les vivaces les plus... (Photo Ninon Pednault, La Presse) - image 3.0

Agrandir

Les hellébores figurent parmi les vivaces les plus hâtives.

Photo Ninon Pednault, La Presse

La rose de Noël

Les hellébores figurent parmi les vivaces les plus hâtives. En Europe, certaines fleurissent dans le temps des Fêtes d'où leur nom populaire de «roses de Noël». Helleboris niger «Jacob» aux fleurs blanches pousse rapidement à partir d'un semis si bien que certains producteurs l'offrent en pot à ce temps-ci de l'année. Son feuillage est vert foncé et les fleurs qui en émergent deviennent progressivement rose pâle en fin de maturité. Si jolies soient-elles, les fleurs d'hellébore ont souvent la tête penchée vers le sol, comme si elles étaient timides. «Jacob», au contraire, nous regarde droit dans les yeux. Durant trois ou quatre semaines, il devrait produire de 15 à 20 fleurs. Habituellement disponible chez les fleuristes.

Soins

>Éclairage vif, température fraîche, jamais près d'une bouche de chaleur.

>Garder le sol légèrement humide, mais jamais détrempé. Les feuilles peuvent virer au jaune si l'éclairage est inadéquat ou la température trop élevée.

>En fleurs jusqu'à la fin janvier.

Note: «Jacob» pourra être transplanté au jardin tôt en mai, dans un emplacement mi-ombragé. Rustique en zone 3, soit dans une grande partie du Québec.

_______________________________________

Selon la mythologie grecque, il a fallu 31... (Photo archives La Presse) - image 4.0

Agrandir

Selon la mythologie grecque, il a fallu 31 jours à la belle Amaryllis pour subjuguer son amour de berger.

Photo archives La Presse

Amaryllis - Le coup de foudre

Selon la mythologie grecque, il a fallu 31 jours à la belle Amaryllis pour subjuguer son amour de berger. Aujourd'hui, l'amaryllis atteint son apothéose dans la période des Fêtes. C'est le coup de foudre assuré. Si on peut en trouver actuellement en pleine floraison, vous aurez probablement plus de plaisir à vous procurer quelques bulbes grassouillets d'où émerge déjà une hampe florale.

Installer ceux-ci dans des contenants dont la base est perforée pour laisser l'eau s'égoutter et recouvrir de terre en laissant le tiers supérieur du bulbe à découvert. D'ici le 25 décembre, chaque tige vous donnera de quatre à six grandes fleurs qui devraient perdurer une quinzaine de jours. Souvenez-vous, plus le bulbe est gros, plus il est coûteux, mais plus il produit de hampes florales et plus la floraison s'étale sur une longue période.

Il est possible de conserver le plant des années durant. Une fois la floraison terminée, vous coupez la hampe florale (pas le feuillage) et entretenez l'amaryllis comme une plante d'intérieur. En septembre prochain, vous placerez la plante à environ 15ºC et cesserez l'arrosage durant 12 semaines. Vous éliminerez ensuite les feuilles mortes et remettrez le bulbe à 20-22ºC, en pleine lumière. Il devrait fleurir à nouveau dans les six à huit semaines suivantes.

Soins

>Pleine lumière, si possible au frais (18 à 22ºC).

>Maintenir le terreau légèrement humide, arroser régulièrement quand les feuilles ou les bourgeons floraux apparaissent, mais en évitant de mouiller la partie supérieure du bulbe.

>Pour conserver longtemps votre amaryllis, fertilisez-le avec un engrais à dégagement lent.

_______________________________________

Les conifères nains sont à la mode depuis... (Photo archives La Presse) - image 5.0

Agrandir

Les conifères nains sont à la mode depuis quelques années.

Photo archives La Presse

Délicieux parfum de citron

Les conifères nains sont à la mode depuis quelques années. Épinette, pin, sapin, if ou encore thuya vendus en pot sont charmants. Le hic, c'est qu'ils exigent beaucoup de fraîcheur et sont difficiles à conserver longtemps dans nos appartements en hiver, du moins assez longtemps pour être transplantés éventuellement au jardin. Très populaire, le sapin de Norfolk nécessite quant à lui une température hivernale de 8 à 12ºC et une humidité ambiante très élevée, ce qui n'est pas évident à la maison.

Si bien que les seuls conifères qui poussent facilement à l'intérieur sont les cyprès, notamment le magnifique cultivar «Gold Crest», au feuillage vert tendre, de forme conique, souvent vendu en petit format de 20 à 30 cm de hauteur. Ils sont très mignons et dégagent au toucher un délicieux parfum de citron. Si vous être gentil avec lui, petit cyprès deviendra grand. En été, vous l'installez à l'extérieur en position mi-ombragée. En quelques années, il pourra atteindre facilement 1,5 m de hauteur et plus.

Soins

>Lumière vive. Jamais de soleil direct.

>Une température fraîche est préférable.

>Toujours maintenir le terreau humide, mais jamais détrempé.

>Vaporiser de temps à autre si l'humidité ambiante est très faible.

_______________________________________

Jadis considéré comme un symbole de beauté, mais... (Photo Ninon Pednault, La Presse) - image 6.0

Agrandir

Jadis considéré comme un symbole de beauté, mais aussi de jalousie, le cyclamen de Perse est d'un charme indéfectible.

Photo Ninon Pednault, La Presse

Charme et jalousie

Jadis considéré comme un symbole de beauté, mais aussi de jalousie, le cyclamen de Perse est d'un charme indéfectible. Ses fleurs aux pétales allongés, souvent frisés ou en forme de papillon, étonnent par l'abondance de leurs coloris, mais aussi par leurs formes leurs tailles variées, de quoi rendre jaloux les autres plantes. Les plus petits produisent parfois un léger parfum. Cette plante bulbeuse omniprésente demeure l'une des plus jolies et des plus abordables à ce temps-ci de l'année. D'autant plus que le cyclamen peut fleurir facilement pendant trois à quatre mois.

Soins

>Originaire des régions montagneuses, la plante ne supporte pas une chaleur excessive et un arrosage trop abondant qui réduisent sa longévité, parfois à une ou deux semaines, malheureusement. Certains les conservent durant des années.

>Lumière vive, sans soleil direct, température fraîche, de 15 à 20ºC.

>Arrosage: seulement quand la surface du terreau est bien sèche. Laisser tremper la base du pot dans l'eau durant 20 minutes. Éliminer ensuite l'excès d'eau de la soucoupe.

_______________________________________

Le cactus de Noël est apparu il y... (Photo Pierre Gingras, La Presse) - image 7.0

Agrandir

Le cactus de Noël est apparu il y a 150 ans à la suite d'un croisement entre deux plantes du Brésil.

Photo Pierre Gingras, La Presse

Cactus de Noël - Beauté brésilienne

Apparu il y a 150 ans à la suite d'un croisement entre deux plantes du Brésil, le cactus de Noël est aujourd'hui le résultat d'un métissage horticole à grande échelle et il est en vente toute l'année. On en trouve de toutes les tailles et il est peu coûteux. L'abondante floraison peut durer plusieurs semaines s'il n'est pas négligé. Il peut aussi se conserver pendant des années avec un entretien minimal.

Soins

>Lumière vive, sans soleil direct.

>Température fraîche, si possible entre 15 et 18 C la nuit et jusqu'à 22, le jour.

>Arroser quand le terreau est entièrement sec. Laisser tremper 20 minutes dans une soucoupe pleine d'eau. Éliminer le surplus d'eau quand le sol est humide.

_______________________________________

Le thé des bois présente de jolis fruits... (Photo Ninon Pednault, La Presse) - image 8.0

Agrandir

Le thé des bois présente de jolis fruits rouges, comestibles d'ailleurs et agréables au goût.

Photo Ninon Pednault, La Presse

Jolis petits fruits

Commercialisé depuis quelques années dans le temps des Fêtes, le thé des bois présente de jolis fruits rouges, comestibles d'ailleurs et agréables au goût. Son feuillage vert est très luisant. La plante est fort jolie, mais difficile à conserver longtemps en raison de la chaleur de nos appartements et de ses besoins en eau. Elle peut néanmoins enjoliver l'intérieur durant plusieurs semaines. On vous dira de la planter au jardin en mai, si elle a résisté. Sachez tout de même que c'est une vivace très capricieuse.

Soins

>Lumière vive, grande fraîcheur, humidité ambiante élevée.

>Le terreau doit rester humide constamment, mais jamais détrempé.

_______________________________________

Ardisia crenata est offerte en décembre en raison... (Photo fournie par Planterra) - image 9.0

Agrandir

Ardisia crenata est offerte en décembre en raison de ses petits fruits rouges qui émergent de la partie inférieure de la plante.

Photo fournie par Planterra

Ardisie - Grappes de saison

Originaire d'Asie, encore méconnue, Ardisia crenata est offerte en décembre en raison de ses petits fruits rouges qui émergent de la partie inférieure de la plante. En anglais, elle répond au joli nom de baie de corail (Coral berries) ou encore de Christmas Berries (baies de Noël). Ses fruits sont très persistants et conservent leur allure pendant des mois.

Soins

>Lumière vive, pas de soleil direct, fraîcheur.

>Apprécie une bonne humidité ambiante

>Arrosage quand la surface du terreau est sèche.

_______________________________________

Guzmania... (Photo Ninon Pednault, La Presse) - image 10.0

Agrandir

Guzmania

Photo Ninon Pednault, La Presse

Les autres

Plusieurs autres espèces sont aussi en vogue en décembre. Les magnifiques azalées d'intérieur; les plants de romarin taillés, les audacieux anthuriums qui résistent des mois; plusieurs petits bégonias, dont le nouveau «Grace» qui nous promet huit semaines de floraison; l'euphorbe rouge (euphorbia trigona «Rubra» qui dure des années; les lis de calla en pot; de nombreux bromélias dont le guzmania toujours spectaculaire; les kalanchoes ou l'inévitable cerisier de Jérusalem. Facile de transformer sa maison en jardin d'hiver.

Attention: toxique

Bon nombre de plantes sont toxiques. Leur sève entraîne parfois des irritations et la consommation de leurs fruits ou de leurs feuilles peut provoquer des indigestions graves. Le cas du laurier-rose est particulier, car il peut être mortel, mais il n'est pas en vente actuellement. Aussi vaut-il mieux ne pas mettre nos fleurs de Noël à la portée des jeunes enfants.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer