Les faiseurs: café, poterie et Cie

En plus du café, on sert des pâtisseries,... (Photo Olivier PontBriand, La Presse)

Agrandir

En plus du café, on sert des pâtisseries, un granola, des tartines et quelques plats à partager. La carte est courte et simple, mais suffisante pour satisfaire un petit creux.

Photo Olivier PontBriand, La Presse

Depuis quelque temps, un nouveau café a ouvert ses portes boulevard Saint-Laurent, et nombreux sont les passants à regarder par la vitre ce qui se passe à l'intérieur...

C'est que Les Faiseurs n'est pas un café ordinaire, mais un espace multidisciplinaire qui fait aussi une grande place à la céramique. En plus de siroter un latté tout en travaillant dans un endroit agréable, on peut également en profiter pour acheter des objets de céramique faits par des artistes québécois, et même suivre un cours de poterie!

Ce café, boutique et atelier est l'initiative de Sarah St-Arnaud, qui voulait ouvrir un café depuis longtemps. Mais la jeune femme souhaitait d'abord trouver le bon concept. C'est après avoir suivi un cours de poterie, il y a quelques années, qu'elle a constaté l'engouement pour cette forme d'art. «Je trouvais qu'à Montréal, il n'y avait pas beaucoup d'ateliers de poterie qui avaient pignon sur rue. Je voulais quelque chose de super accessible», explique-t-elle.

Le café Les Faiseurs est donc né d'une fusion de ces deux champs d'intérêt. Après une campagne de sociofinancement fructueuse, l'établissement a ouvert ses portes en bordure de la Petite-Italie, dans un espace signé Catherine Catherine. «Jusqu'à maintenant, ça marche vraiment bien. Les gens sont intrigués, ils s'arrêtent dans la rue pour regarder», constate Sarah St-Arnaud.

Toutefois, il n'est pas nécessaire d'avoir un intérêt pour la poterie pour se rendre aux Faiseurs, précise-t-elle.

Les Faiseurs est l'oeuvre de Sarah St-Arnaud, une... (Photo Olivier PontBriand, La Presse) - image 2.0

Agrandir

Les Faiseurs est l'oeuvre de Sarah St-Arnaud, une jeune entrepreneure qui a simplement combiné deux de ses passions - le café et la poterie - dans un seul et même lieu.

Photo Olivier PontBriand, La Presse

«Je voulais vraiment faire cohabiter les espaces, mais personne n'est obligé de faire l'un et l'autre. Il y a plein de gens qui viennent juste au café aussi, mais ils mangent quand même dans de la vaisselle qui est faite ici, à la main.»

En effet, elle a collaboré avec la céramiste Marie-Eve Dompierre pour créer une collection exclusive aux Faiseurs, et c'est dans ces jolies assiettes et ces délicates tasses que la nourriture et les boissons sont servies.

Côté bouffe, justement, la propriétaire a créé des plats simples, «une cuisine du marché, mais sans prétention». Le menu, conçu en partie avec la blogueuse culinaire Christelle Tanielian, est constitué de tartines, de salades, d'assiettes à partager... Beaucoup des produits proviennent d'ailleurs du marché Jean-Talon, et le torréfacteur, Zab, est montréalais.

Des pièces et des cours

Une grande bibliothèque expose les morceaux de céramistes québécois. Pour le moment, on y trouve des créations de Goye, Aline Bertin et Élise Rubin, ainsi que certaines pièces des Faiseurs. De nouveaux artistes seront mis en valeur tous les trois mois environ.

Par ailleurs, les cours proposés visent autant les passionnés de poterie que les simples curieux. Il existe deux formules, soit l'atelier d'initiation pour les néophytes, ou la formule cours, qui dure huit semaines à raison de trois heures par semaine. On y organise aussi des ateliers plus ponctuels, et la jeune entrepreneure a beaucoup de projets pour l'automne, dont des combinaisons brunch-poterie.

lesfaiseurs.ca




Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer