Bureau à domicile: six erreurs à éviter

L'été est terminé, les vacances, épuisées, c'est le moment de se remettre au... (PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'été est terminé, les vacances, épuisées, c'est le moment de se remettre au boulot. Ceux qui travaillent de la maison seront sans doute moins nostalgiques des beaux jours s'ils peuvent s'installer dans un espace bien conçu pour leurs besoins. Conseils pour un bureau à domicile qui invite au travail.

Penser trop à la déco, pas assez à la fonctionnalité

Un beau bureau, ça ne suffit pas. «Quand on aménage une cuisine ou une salle de bains, on veille systématiquement à ce que tout soit fonctionnel, alors qu'on pense souvent seulement au design pour son bureau. C'est une erreur: s'il ne répond pas à nos besoins, aussi beau soit-il, il ne nous donnera pas envie d'y travailler», prévient la designer Frederique Croze, de Zu design. Avant toute chose, donc, on dresse soigneusement la liste de nos besoins fondamentaux (a-t-on besoin d'une grande surface de travail? Va-t-on recevoir des clients?). On cerne aussi les éléments irritants de notre ancien bureau pour ne pas les reproduire dans le prochain.

Radiner sur l'achat d'une bonne chaise

Il n'y a pas de vaccin contre l'un des pires maux qui guettent les travailleurs: le mal de dos. Alors on fait de la prévention, encore et encore, en se dotant d'une chaise de bureau confortable et bien ajustée qui nous permet de maintenir une position optimale. L'esthétisme en souffre parfois, «mais plus on va dans le haut de gamme, plus l'ergonomie s'allie à la beauté», remarque Frederique Croze, qui suggère les produits du fabricant québécois Distrimar. On essaie toujours avant d'acheter, en veillant à ce que la hauteur et le support lombaire soient ajustables, le dossier inclinable, la profondeur du siège suffisante.

Négliger l'éclairage

La qualité de l'éclairage joue beaucoup sur notre degré de fatigue à la fin de la journée: assurez-vous que la pièce est assez lumineuse à toute heure du jour. Maximisez la lumière naturelle du soleil quand cela est possible, laissez les néons pour les supermarchés et prévoyez une lampe d'appoint pour toutes ces petites tâches qui ne se font pas à l'ordinateur. Et on essaie, autant que possible, de camoufler les vilains fils.

L'imprimante est dissimulée dans un buffet, qui sert... (Photo Martin Chamberland, La Presse) - image 2.0

Agrandir

L'imprimante est dissimulée dans un buffet, qui sert aussi à ranger les plats de service des grands jours. Elle est donc toujours à portée de main, mais invisible aux regards. Le mariage parfait.

Photo Martin Chamberland, La Presse

Ne pas délimiter l'espace de travail

Tout le monde n'a pas la chance d'avoir une pièce fermée à consacrer à son bureau, que l'on quitte à la fin de la journée pour marquer une rupture physique entre le travail et la vie de famille. «Dans ce cas, il faut quand même délimiter l'espace, soit en peignant une portion du mur avec une couleur très contrastante, soit avec un papier peint graphique, qui permet de définir ce bureau qui fait partie intégrante d'une autre pièce», dit Laurence Marinacci, qui assure le service de design de la boutique Buk & Nola, à Montréal.

Ne pas prévoir assez d'espace de rangement

Oui, le bureau se dématérialise et la paperasse tend à diminuer, mais il n'empêche que le papier n'a pas encore dit son dernier mot et que de nombreux dossiers ou factures doivent encore être conservés pendant des années. «Les gens veulent un look très épuré, mais ça ne fonctionne pas dans la vraie vie», dit Michael Godmer, de 45 Nord atelier. Le risque d'accumuler est plus élevé que l'inverse: on prévoit donc des tablettes et des tiroirs en trop. Tant mieux si certaines étagères restent vides: cela donnera un look plus aéré, et on pourra y glisser une plante, un bibelot, une petite touche personnelle essentielle. Mais au moins, on les aura déjà au besoin.

Ne pas personnaliser son bureau

«Ce n'est pas facile de trouver l'équilibre, mais il faut personnaliser un peu son bureau pour qu'il ne soit pas trop froid, sans toutefois en faire trop pour que nos clients restent confortables», dit Laurence Marinacci. Attention: puisque vos choix refléteront votre personnalité, réfléchissez aux facettes que vous souhaitez mettre en valeur devant vos clients.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer