Nouveau bohème: «Tout est dans les couleurs, les motifs et les plantes!»

Justina Blakeney...

Agrandir

Justina Blakeney

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Avec Justina Blakeney, auteure du livre The New Bohemians, les couleurs et les motifs s'accumulent et les plantes sont des muses. Fondatrice du blogue thejungalow.com et styliste, la Californienne prône une déco facile, inattendue et positive. Entrevue.

Le nouveau bohème se libère des règles. Quoi d'autre le différencie de l'ancien?

La fluidité. Ce n'est pas juste une question d'esthétisme, mais aussi de fonctionnalité. L'espace est utilisé de multiples façons. Je crois que ça vient de la culture de l'internet et du fait que les gens peuvent travailler à partir de chez eux. Le look peut ressembler à celui des années 60, mais maintenant, on intègre toutes sortes d'activités à la maison, des fermes urbaines, des services de garde...

Quelle ligne directrice faut-il suivre pour ne pas se perdre dans toutes ces possibilités?

Il faut surtout suivre son coeur et sa personnalité. Pour ma part, c'est le mid-century. Je choisis les gros morceaux inspirés des années 50 ou qui m'interpellent, tout simplement. Une fois qu'on a la base, on superpose avec des accessoires de qualité qu'on prend le temps de dénicher. Tout est dans les couleurs, les motifs et les plantes!

Et si on a toujours été adepte du minimalisme?

La première étape est d'ajouter des tapis. Trouvez des tapis perses, des kilims ou des tapis berbères du Maroc, ils sont colorés et offrent de belles textures. Et des plantes! Une pièce blanche avec quelques tapis et une tonne de plantes suffit à insuffler un esprit bohème.

Justement, avez-vous des conseils à propos des plantes?

Si on n'est pas trop à l'aise et que le budget est limité, optez pour celles qui exigent peu d'entretien. Les langues de belle-mère sont sculpturales et résistantes. J'aime beaucoup les cactus, qui sont aussi sculpturaux et nécessitent peu d'eau. Je les place dans des endroits bizarres, comme dans la sécheuse! J'ai un faible pour les plantes tropicales et les feuilles des faux philodendrons, qui habillent bien un coin dénudé. Elles me rappellent les oeuvres d'Henri Matisse, un artiste que j'adore.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Le nouveau bohème

    Aménagement

    Le nouveau bohème

    Les images foisonnent sur les plateformes comme Pinterest et Instagram: des tapis colorés empilés, une petite montagne de coussins dépareillés, sans... »

  • Des appartements néo-bohèmes

    Aménagement

    Des appartements néo-bohèmes

    Nous avons déniché trois appartements montréalais s'inspirant de la tendance bohème. Tous arborent un style de décoration très personnel, mettant en... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer