Des livres hauts en couleur

Avec ses U en acier blanc, la structure... (Photo Ivanoh Demers, La Presse)

Agrandir

Avec ses U en acier blanc, la structure de la bibliothèque se fait oublier en créant un effet de flottement qui fait toute la place aux livres et à leurs couleurs.

Photo Ivanoh Demers, La Presse

À la rentrée, il faut souvent faire de la place dans sa bibliothèque pour de nouveaux livres. Et si vous en profitiez pour faire un brin de ménage... et de déco?

Elle travaille dans le monde de l'édition, lui, dans celui des communications, et les deux sont maniaques de lecture. Ensemble, ils ont une magnifique bibliothèque remplie de livres, que l'un ou l'autre a lus... ou même parfois les deux!

Mais la plus grande particularité de la bibliothèque d'Emilie Villeneuve et de Mathieu St-Onge, c'est sans conteste son dégradé de couleurs. En effet, leurs livres sont classés par teintes: rouge, bleu, orange... Sans oublier les livres de poche, plutôt monochromes (et listés par auteur), qui donnent une belle unicité à l'ensemble.

C'est Mathieu qui tenait à exposer les livres dans la maison, précise Emilie. Elle lui a donc demandé de trouver une façon de rendre l'ensemble joli. Avec ses U en acier blanc, la structure de la bibliothèque elle-même se fait oublier en créant un effet de flottement qui fait toute la place aux livres.

Au-delà de l'aspect esthétique, toutefois, ce système est bien pratique, note Emilie.

La grande particularité de la bibliothèque d'Émilie et Mathieu... (Photo Ivanoh Demers, La Presse) - image 2.0

Agrandir

La grande particularité de la bibliothèque d'Émilie et Mathieu c'est le classement des livres par couleurs.

Photo Ivanoh Demers, La Presse

Quand on cherche un livre, on sait exactement où le trouver, à condition bien sûr qu'on se souvienne de sa couleur.

Quelques bibelots sont disposés ici et là, pour la plupart des souvenirs du grand-père d'Emilie, dont un jeu de Scrabble, ou d'anciens livres de recettes. Le tout cohabite joyeusement dans les grandes étagères sans se prendre au sérieux, note Emilie. Sans parler de tous les autres endroits où il y a des livres dans la maison: une pile à côté du lit, une bibliothèque intégrée dans l'escalier qui mène au sous-sol...

Bien sûr, quand ils reçoivent des amis, la bibliothèque devient un sujet de conversation en soi! Les invités adorent regarder de plus près, commenter, observer, se pencher sur les différents ouvrages...

Ces deux boulimiques de lecture ont chacun leurs styles de prédilection, qui s'avèrent parfois complémentaires. Si elle aime beaucoup les récits, les romans, les voix féminines, il est plus porté sur la science-fiction, les policiers, la philosophie. Ils ont aussi une passion pour les vinyles et... les champignons!

Tout comme leurs lectures, l'ensemble est assez organique. Des livres s'ajoutent, d'autres s'en vont. Ils font régulièrement des dons à L'Échange, et Mathieu va souvent à la Grande Bibliothèque avec ses deux garçons de 6 et 9 ans. Ces deux-là, d'ailleurs, ont déjà des bibliothèques bien fournies dans leur chambre... Suivront-ils la trace de leurs parents?




Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer