Minimalisme vintage sur le Plateau

  • Une seule chambre pour les enfants: Les trois enfants occupent une seule chambre, ce qui étonne souvent son entourage. «Pourtant, ils adorent ça et je crois qu'ils s'entendent bien justement à cause de cela.» Leur chambre ne croule pas sous une tonne de jouets, bien au contraire. «Il y a peu de livres parce qu'on les emprunte à la bibliothèque, tout comme les jouets.» (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE)

    Plein écran

    Une seule chambre pour les enfants: Les trois enfants occupent une seule chambre, ce qui étonne souvent son entourage. «Pourtant, ils adorent ça et je crois qu'ils s'entendent bien justement à cause de cela.» Leur chambre ne croule pas sous une tonne de jouets, bien au contraire. «Il y a peu de livres parce qu'on les emprunte à la bibliothèque, tout comme les jouets.»

    PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

  • 1 / 10
  • Un matelas caché: Le lit superposé vient d'IKEA, mais Emily l'a teint. Le troisième matelas, rangé sous le lit, est le préféré des enfants! Le tapis, la bibliothèque et la maison en bois sont aussi d'IKEA. Les deux petites chaises bleues sont <em>vintage</em>. (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE)

    Plein écran

    Un matelas caché: Le lit superposé vient d'IKEA, mais Emily l'a teint. Le troisième matelas, rangé sous le lit, est le préféré des enfants! Le tapis, la bibliothèque et la maison en bois sont aussi d'IKEA. Les deux petites chaises bleues sont vintage.

    PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

  • 2 / 10
  • Hommage à Montréal: Emily a repeint la chambre des enfants en gris et blanc. Si plusieurs de leurs dessins décorent les murs, on trouve aussi dans leur chambre une affiche de Lili Graffiti, achetée chez Boucle et Papier. (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE)

    Plein écran

    Hommage à Montréal: Emily a repeint la chambre des enfants en gris et blanc. Si plusieurs de leurs dessins décorent les murs, on trouve aussi dans leur chambre une affiche de Lili Graffiti, achetée chez Boucle et Papier.

    PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

  • 3 / 10
  • Cuisine blanche: «La cuisine était déjà rénovée, mais elle n'était pas à notre goût», souligne Emily, qui adore cuisiner. Comme il n'y avait pas de dosseret, elle a fait poser des tuiles de métro blanche (Home Depot). Elle a aussi peint les armoires en blanc et ajouté des poignées dorées. Elle a installé un îlot IKEA qu'elle a repeint. «Pendant que les enfants mangent là, on prend l'apéro à leurs... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE)

    Plein écran

    Cuisine blanche: «La cuisine était déjà rénovée, mais elle n'était pas à notre goût», souligne Emily, qui adore cuisiner. Comme il n'y avait pas de dosseret, elle a fait poser des tuiles de métro blanche (Home Depot). Elle a aussi peint les armoires en blanc et ajouté des poignées dorées. Elle a installé un îlot IKEA qu'elle a repeint. «Pendant que les enfants mangent là, on prend l'apéro à leurs...

    PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

  • 4 / 10
  • Exit les portes: Pour un look moins massif et plus aéré, Emily a retiré la porte de certaines armoires de la cuisine, exposant ainsi sa vaisselle colorée. (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE)

    Plein écran

    Exit les portes: Pour un look moins massif et plus aéré, Emily a retiré la porte de certaines armoires de la cuisine, exposant ainsi sa vaisselle colorée.

    PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

  • 5 / 10
  • Salle à manger: La table de la salle à manger vient de chez IKEA, mais Emily l'a repeinte. La cuisine, le salon et la salle à manger sont à aire ouverte, ce qui agrandit l'espace. «On a aussi repeint tous les murs. J'aime les couleurs neutres et calmes», dit-elle. Les chaises viennent de chez Structube. (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE)

    Plein écran

    Salle à manger: La table de la salle à manger vient de chez IKEA, mais Emily l'a repeinte. La cuisine, le salon et la salle à manger sont à aire ouverte, ce qui agrandit l'espace. «On a aussi repeint tous les murs. J'aime les couleurs neutres et calmes», dit-elle. Les chaises viennent de chez Structube.

    PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

  • 6 / 10
  • Tasses <em>vintage</em>: Une collection de tasses <em>vintage</em> trône sur un mur de la salle à manger, héritage de sa grand-mère. «Ma famille est originaire d'Écosse et d'Angleterre», précise-t-elle. (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE)

    Plein écran

    Tasses vintage: Une collection de tasses vintage trône sur un mur de la salle à manger, héritage de sa grand-mère. «Ma famille est originaire d'Écosse et d'Angleterre», précise-t-elle.

    PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

  • 7 / 10
  • Salon douillet: Emily a déniché un sectionnel qui se transforme en lit, sur le site Craigslist. Face au sectionnel, un foyer permet de réchauffer la maison lors des grands froids. «Comme on est au deuxième étage, on n'a pas besoin de beaucoup de chauffage l'hiver! S'il fait très froid, on allume le foyer.» Derrière le salon, la famille dispose d'une très grande terrasse, qui devient une salle de jeu l'été.... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE)

    Plein écran

    Salon douillet: Emily a déniché un sectionnel qui se transforme en lit, sur le site Craigslist. Face au sectionnel, un foyer permet de réchauffer la maison lors des grands froids. «Comme on est au deuxième étage, on n'a pas besoin de beaucoup de chauffage l'hiver! S'il fait très froid, on allume le foyer.» Derrière le salon, la famille dispose d'une très grande terrasse, qui devient une salle de jeu l'été....

    PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

  • 8 / 10
  • Artistes locaux: Emily aime encourager les artistes locaux. Dans le salon, une peinture de l'artiste montréalais Adamo Tiseo est exposée sur une simple tablette blanche. (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE)

    Plein écran

    Artistes locaux: Emily aime encourager les artistes locaux. Dans le salon, une peinture de l'artiste montréalais Adamo Tiseo est exposée sur une simple tablette blanche.

    PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

  • 9 / 10
  • Amoureuse du Plateau: Emily Morrice vient de Niagara Falls. Elle a rejoint son mari montréalais quand ils se sont mariés. Et a eu un coup de coeur pour le Plateau Mont-Royal. «Il est tout à fait possible d'élever des enfants en ville et d'avoir une belle vie de famille. Pas besoin d'avoir une chambre pour chaque enfant, un grand jardin et une piscine. On profite de toutes les activités dans... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE)

    Plein écran

    Amoureuse du Plateau: Emily Morrice vient de Niagara Falls. Elle a rejoint son mari montréalais quand ils se sont mariés. Et a eu un coup de coeur pour le Plateau Mont-Royal. «Il est tout à fait possible d'élever des enfants en ville et d'avoir une belle vie de famille. Pas besoin d'avoir une chambre pour chaque enfant, un grand jardin et une piscine. On profite de toutes les activités dans...

    PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

  • 10 / 10

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Nadielle Kutlu

Collaboration spéciale

La Presse

Emily Morrice, 30 ans, mère de trois enfants de 5, 4 et 2 ans, habite au coeur du Plateau-Mont-Royal avec son mari. La famille occupe le deuxième étage d'un triplex depuis cinq ans. Elle a mis à son goût le logis de 1000 pi2, à petit prix, créant un look minimaliste, moderne et vintage.

Consultez le blogue d'Emily Morrice

Carnet d'adresses

Lili Graffiti

Boucle et Papier

Adamo Tiseo

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer