Fleurs: les belles tardives

Les actées... (Photo Archives La Presse)

Agrandir

Les actées

Photo Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pierre Gingras

Au moment de la fièvre horticole en mai, les plantes à floraison tardive sont souvent ignorées par le consommateur impulsif dont le regard est attiré par les beautés déjà en fleurs. Voici quelques plantes qui attendent la mi-été pour se dévoiler au grand plaisir du jardinier qui veut une succession florale ininterrompue.

LES ACTÉES

C'est à partir de la mi-juillet que ces belles indigènes se donnent en spectacle. Ce sont leurs fruits rouge vif ou blancs qui attirent l'attention. Ils persistent sur la plante durant plusieurs semaines. L'actée rouge est la plus facile à trouver mais l'actée à gros pédicelles est encore plus jolie et ses fruits blanc pur dotés d'un point noir à leur extrémité persistent beaucoup plus longtemps, parfois jusqu'en septembre.

Position: mi-ombragée à ombragée, ou sous un grand feuillu. Sol riche.

Hauteur: 100 cm.

Au moment de la fièvre horticole en mai, les... (Photo Archives La Presse) - image 2.0

Agrandir

Photo Archives La Presse

L'ACONIT

De la forme d'un capuchon de moine, les fleurs des aconits se font parfois attendre jusqu'au début septembre mais elles s'épanouiront durant quatre à cinq semaines. La plupart sont bleues mais on trouve certaines variétés blanches, ou blanches avec une petite bordure bleue. Plante d'une grande longévité.

Position: ensoleillée ou mi-ombragée. Sol ordinaire.

Hauteur: 150 cm.

Au moment de la fièvre horticole en... (Photo Weston Nurseries, Massachusetts) - image 3.0

Agrandir

Photo Weston Nurseries, Massachusetts

AZALÉES D'ÉTÉ

Méconnues, les azalées d'été fleurissent au début juillet contrairement à leurs cousines printanières. Deux semaines de pur bonheur. Leur parfum est exquis, perceptible à des mètres de distance. Coloris: du blanc au jaune en passant par le rose. Bien rustique, la lignée «Weston» est la plus connue.

Position: ensoleillée à mi-ombragée. Sol riche retenant l'humidité. Arrosage essentiel par temps sec.

Hauteur: 150 cm.

Au moment de la fièvre horticole en mai, les... (Photo Archives La Presse) - image 4.0

Agrandir

Photo Archives La Presse

CIMICIFUGA

Plusieurs cimicifugas ont un feuillage pourpre très décoratif. Au début de septembre, ils produisent une multitude d'épis floraux pouvant atteindre 30 cm de longueur, de couleur blanche, légèrement rosée. Leur délicieux parfum est perceptible sur une grande distance.

Position: ensoleillée ou mi-ombragée. Sol riche retenant bien l'humidité. Arroser en période de sécheresse ou de canicule.

Hauteur: 90 à 200 cm selon les variétés.

Au moment de la fièvre horticole en mai, les... (Photo Archives La Presse) - image 5.0

Agrandir

Photo Archives La Presse

LES GRAMINÉES

On en compte des dizaines d'espèces et des centaines de variétés. Les miscanthus sont parmi

les plus prisés. Ils nous présentent leurs jolis plumeaux à la fin d'août et restent en beauté une bonne partie de l'hiver. Plante sans entretien, le Calamagrostis «Karl Foerster» offre pour sa part des épis dorés en juillet. Plus petit, le chasmanthium peut pousser à la mi-ombre. Ses graines rappellent des écales de poisson.

Exposition: ensoleillée. Sol ordinaire. Arrosage lors de sécheresse.

Hauteur: 100 à 200 cm.

Au moment de la fièvre horticole en mai, les... (Photo Archives La Presse) - image 6.0

Agrandir

Photo Archives La Presse

HÉLÉNIE D'AUTOMNE

En dépit de leur nom, les hélénies d'automne commencent à fleurir vers la mi ou fin juillet et leur floraison s'étend sur plusieurs semaines, souvent jusqu'à la fin d'août. Chaque plant produit une profusion de fleurs rouges, jaunes, ocre ou orangées, selon les variétés. Le bouton central offre toujours un joli contraste avec les pétales.

Position: ensoleillée. Sol retenant bien l'humidité. Arrosage par temps sec pour une floraison maximale.

Hauteur: 70 à 150 cm selon les variétés.

Au moment de la fièvre horticole en mai, les... (Photo Archives La Presse) - image 7.0

Agrandir

Photo Archives La Presse

HIBISCUS VIVACES

C'est à la fin juillet que les ketmies des marais font leur apparition au centre de jardin. Leurs fleurs spectaculaires de 20 cm de diamètre fleurissent vers la mi-août. Les coloris varient du blanc au pourpre très foncé en passant par le rose. Certains ont aussi un feuillage pourpre. À l'automne, on rase les tiges au niveau du sol. Attention: ils émergent très tardivement, souvent en juin. Peu rustiques en régions froides.

Pour sa part, l'hibiscus de Syrie (ketmie des jardins) est un arbuste ligneux qui pousse sans peine dans la région métropolitaine. Les fleurs apparaissent vers la mi-juillet et les coloris sont innombrables.

Position: ensoleillée. Sol ordinaire.

Hauteur: de 70 cm à 2 m selon la variété ou l'âge de la plante.

Au moment de la fièvre horticole en mai, les... (Photo Archives La Presse) - image 8.0

Agrandir

Photo Archives La Presse

PLATYCODON

Fleurs semblables à la campanule, de 3 à 4 cm de diamètre, d'un beau bleu ciel, blanc ou rose, selon les variétés. Plante peu exigeante. Floraison d'environ trois semaines à partir de la mi-juillet. Les variétés à fleurs doubles sont de toute beauté. «Komachi» ressemble à un petit ballon bleu.

Position: ensoleillée. Sol ordinaire.

Hauteur: 30 à 80 cm.




publicité

publicité

Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer