Pousses vertes sans main verte requise

Les pousses vertes n'ont pas leur pareil pour...

Agrandir

Les pousses vertes n'ont pas leur pareil pour parfumer et apporter une dose de fraîcheur.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Vous l'aurez sans doute remarqué, les chefs aiment bien décorer leurs plats de quelques pousses vertes avant de les envoyer en salle: ce n'est peut-être pas le détail qui change tout, mais il n'a pas son pareil pour parfumer et apporter une dose de fraîcheur, même en plein mois de janvier.

Mais lorsqu'on veut les imiter, on remarque vite qu'elles coûtent assez cher à l'épicerie et que l'offre n'y est pas des plus variées, ce qui donne vite envie d'opter plutôt pour la culture à domicile.

D'autant plus que la spécialiste Fionna Hill assure dans ce petit ouvrage très bien vulgarisé que c'est simple et rapide: ses consignes sont claires, elle a prévu des solutions faciles aux petits soucis à prévoir et des trucs pour limiter les dépenses, notant, entre autres, que de bonnes vieilles barquettes de champignons peuvent faire de très bons pots.

Et parce que tout ce qui pousse n'a pas le même goût ni les mêmes vertus nutritionnelles, l'auteure décortique une vingtaine de variétés différentes et leurs particularités, du fenugrec au brocoli, en passant par le basilic.

Une vingtaine de recettes salées et sucrées complètent le tout: bref, un bien bel outil pour embellir à la fois son assiette et le rebord de sa fenêtre.

Jeunes pousses: cultiver, récolter, consommer ces superaliments, de Fionna Hill, éd. La Plage, 2013, 109 p., 22$.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer